Le cap d’Alexis Desespringalle

Le jeune joueur de Nanterre va avoir l’occasion de jeter son statut d’espoir aux oubliettes pour entrer dans le monde professionnel.

A 20 ans, Alexis Desespringalle va goûter pour la première fois à la plus haute division du basket français avec son club de la JSF Nanterre. Mais pour lui, le défi sera aussi de passer du cap d’espoir à véritable professionnel. Plus jeune joueur de l’effectif de la JSF Nanterre version 2011-2012, l’arrière Alexis Desespringalle n’occupe pas encore le haut de l’affiche. Mais cela ne saurait tarder. Car chez lui, le basket est une passion de toujours, « une pure envie » comme il dit.

D’ailleurs, lorsqu’ on lui demande quand l’envie de passer pro est , Alexis a la réponse qui fuse :

« Je l’ai su dès le début ».

Comme la nouvelle génération nourrie à l’imaginaire NBA, il a eu pour modèle la légende Michael Jordan. Mais l’heure maintenant est à la concrétisation. Franchir un cap pour passer du statut d’espoir à celui de véritable professionnel. Lucide, Alexis sait déjà ce qui lui manque pour le passer.

« Ce qui me manque c’est plus au niveau de ma maturité. Je n’en avais pas assez la saison dernière. Il faut que je sois plus concentré. Ce n’est pas tellement le jeu qui pose problème mais tout ce qui concerne l’extra-basket. Il faut juste que je travaille plus ».

Histoire de concrétiser une belle saison 2010-2011 dont Alexis Desespringalle fait un bilan positif.

« La saison m’a permis de comprendre pas mal de choses, de voir ce qui me manquait pour passer professionnel ».

Encore en maturation, l’arrière de 20 ans est apparu à onze reprises sur les parquets de Pro B soit neuf matches de plus que lors de l’exercice 2009-2010. Au contact des Guillaume Pons (capitaine de Nanterre) et des Mykal Riley, Alexis a appris et emmagasiné de l’expérience. Appris aussi que le haut-niveau nécessite une certaine rigueur.

« Les côtoyer ? Ça m’apprend qu’être professionnel ce n’est pas facile. Ça m’apprend aussi à être sérieux dans le travail » souligne-t-il ainsi.

Ce « super groupe, quasiment le même que l’année dernière » est entraîné par Pascal Donnadieu. Un « coach qui marche à la confiance, avec qui il y a un toujours un retour » selon la définition faite par son jeune joueur. Un plus non-négligeable car les objectifs cette année seront doubles pour Alexis : grappiller du temps avec les pros et mener l’équipe Espoirs. Mais point de stress pour autant dans le discours de l’arrière.

« Honnêtement on n’aura pas vraiment de pression. Il n’y a pas d’objectif direct ».

Un discours posé qui cache toutefois une pointe d’assurance lorsqu’il évoque la concurrence.

« La saison qui vient de s’écouler nous aura mis en valeur. Après peut-être que les autres équipes vont nous sous-estimer. Mais nous, ça va nous rendre plus fort ».

La force tranquille futur slogan en vogue pour Alexis et la JSF ?

L’avis de Pascal Donnadieu sur Alexis Desespringalle

« Alexis a besoin de gagner en maturité. En étant le leader de l’équipe espoirs, il aura beaucoup de travail. Comme Jérémy Nzeulie l’an dernier, on espère qu’il va franchir le palier de bon espoir à celui de joueur professionnel. Concernant ses qualités, Alexis a une bonne vista. C’est quelqu’un qui a de vraies qualités offensives avec un bon sens de la création ».

Tags :
Comments

Commentaires (13)

  1. Alex

    Pour m'être entraîné avec lui plusieurs fois au mois de Juin c'est surtout un mec qui se la donne. Il est certes plutôt doué, mais ne sortait vraiment pas du lot lors de matchs pick-ups avec une équipe de R2 IDF.

    La seule chose qu'on voyait c'est qu'il se prend déjà pour un dingue.

  2. 3shoot

    C'est surtout bête de mettre une photo de lui juste avant qu'il se fasse piquer la balle…

  3. Ilovethisgame

    Qu'on aime ou pas le style, cracher comme ça sur un mec est tellement bas que ça ne mérite pas d'être relevé.

    C'est sur que par rapport au niveau pro, il a encore des progrès à faire mais au moins, il prend la chance qu'on lui donne.

    Et qui sait peut être que dans quelques années on le verra comme un bon joueur de Pro B ou Pro A.

    Parfois ceux qui en dise le plus en font le moins.

    Alex et 3shoot vous allez surement me tacler mais sachez d'avance que votre façon d'exprimer votre opinion n'est pas signe de maturité.

    Je vous laisse y réfléchir

  4. 3shoot

    J'ai pas dit qu'il avait la grosse tete ou quoi, je l'ai pas descendu du tout ni rien de ce genre, je dis juste que faire un article sur un gars en mettant une photo comme ça ou le mec a le ballon à l'épaule et va très certainement perdre la balle c'est pas très judicieux. Après j'ai jamais parlé de son niveau de jeu ni de son attitude.

    A bon entendeur…

  5. Mr Abdel

    Pour le cotoyer tres souvent, Alexis est un joueur avec un réel potentiel et surtout avec la tête sur les épaules !!!!!! les mauvaises langues penseront le contraire, et les jaloux le critiqueront…

    Alexis est un garçon très serieux à l'entrainement et mérite amplement sa place de jeune dans cette équipe au combien talentueuse ;-)

    Une seule chose est sûre !! Pascal Donnadieu sait ce qu'il fait avec lui, et moi, comme bon nombre de basketteur, aimerait beaucoup être à sa place !!!!!!!

    c'est une année très importante pour lui et je lui souhaite d'atteindre ses objectifs avec les espoirs, et pourquoi pas grapiller quelques minutes en PRO A ;-)

    bon courage à lui

  6. LE BERRY

    moi qui l'ai connu tout gamin, je peux vous dire que c'est un gars qui a la tête sur les épaules et qui est passionné, courageux et travailleur. Il se donne vraiment les moyens d'y arriver et tout ce qui lui arrive est amplement mérité. marcel

  7. Albert le mousquetai

    moi aussi je connais alex depuis longtemps il n'est pas arriver la sans effort et je sais de quoi il est capable, il peut y arriver . bon courage pour la suite on est avec toi.(je suis bien d’accord avec Mr Abdel en parlants des mauvaises langues ainsi que les frustrés la critique et tellement facile quand on ne joue pas a se niveau la on ne peu pas comprendre le travail qu'il a faire même si on a le talent ça ne suffit

    pas il faut énormément de travail .

  8. Bigmiche

    Pas de bla bla…

    C'est un bon gars comme le reste de la famille.

    Simplicité et travail.

    Continu mec.

  9. Rominou

    je le connais un peu ce mec, et tu as raison, il a une tête enflée comme pas permis… Par contre, pas d'accord avec toi sur le dernier point, il vaut bien plus que de la R2 à Paname

  10. Rominou

    oui, il est travailleur, oui il est acharné, oui c'est un excellent joueur, oui il mérite sa place mais il a tout de même un melon disproportionné, l'un n'empeche pas l'autre…