Le cas Ryvon Covile

Avec 15 minutes seulement de présence sur le terrain, Ryvon Covile a encore rendu une copie insipide. Et avec le staff, ça n’est pas forcément le grand amour.

Arrivé pour apporter son expérience et ses qualités de rebondeur à l’intérieur, il n’est un mystère pour personne que l’expérience nanterienne de Ryvon Covile est loin d’être une réussite. En 13 matches, l’ex-orléanais tourne ainsi à 9,7 points et 4,5 rebonds de moyenne. Des performances qui ont forcément naitre des rumeurs de départ. Interrogé après le match, Franck Le Goff a toutefois précisé que le pivot terminerait la saison à Nanterre.

« J’ai essayé de le relancer (hier en Coupe de France, ndlr) mais on a vu que ça n’était pas ça. On connait Ryvon […] de toute façon sur le marché, il n’y a personne. Il est là, il s’entraine sérieusement. Il fait ce qu’il peut, on prend ce qu’il nous donne. Voilà après on n’a pas les moyens. On ne peut pas le couper. On l’a choisi donc on fait avec ».

Pour Covile, les jours risquent très longs d’ici la fin de saison….

Tags : , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. Bucky

    Putain, ça c'est motivant c'te phrase : "Voilà après on n’a pas les moyens. On ne peut pas le couper. On l’a choisi donc on fait avec "

    S'il lit ça… c'est pas ce qui va le remettre dans le bain, moi je comprends : on ne veut plus de toi, t'es une buse mais t'inquiète, ton contrat est garanti…

  2. Nairod

    En même temps Frank (et Pascal il y a quelques semaines) ont raison, Ryvon n'apporte pas ce qu'il devrait. Il fuit le combat dans la raquette et on dirait qu'il a peur des contact. Hier soir il c'est encore fais marcher dessus pas Hamilton et Masingue, sans jamais donner l'impression de se rebeller. A un moment quand tu fais 2,07m, et que tu as des armoires en face, il faut pas avoir peur d'aller coller quelques tartes! Lui quand il prend un coup, il s'excuse d'avoir été là…