Le CCRB déçu de ne pas avoir reçu de wild-card

Côté CCRB, la non-attribution d’une wild-card a engendré de la déception.

Rodrigue-Mels-Christian-LantenoisPour le CCRB, il faudra attendre encore un peu avant de voir la Pro A. En effet, la Commission indépendante chargée de gérer le dossier wild-card a annoncé ce mercredi qu’il n’y aurait pas d’invitations distribuées cette année, les dossiers présentés n’étant pas complets. Dans le cas du dossier du CCRB, Serge Blanco, président de la Commission, a notamment pointé le fait que le club marnais ne joue pas dans une salle unique. Mais pour Chalons Reims, qui était présenté comme favori pour obtenir l’un des deux précieux sésames, la pilule a du mâl à être avalée.

« On a été naïf. Certains clubs ont su avant qu’ils n’étaient pas retenus. Trois clubs inéligibles ont été avertis. Ils ont pu recruter sans attendre. L’équité n’est pas respectée et c’est purement scandaleux. Il y a de l’incompréhension et de la colère chez nous mais tout cela ne doit pas masquer notre bonne saison » a déclaré Laurent Gaudré, le manager du CCRB dans les colonnes de L’Union.

Troisième de la saison régulière derrière Pau et l’ALM Evreux et finaliste des playoffs face aux Sharks d’Antibes, le CCRB a en effet confirmé son statut de place-forte de la division. Mais il lui a manqué ce petit plus pour rejoindre l’étage supérieur.

Tags :
Comments

Commentaires (5)

  1. buchmann

    petit question le comité directeur a t 'il vote ou simple délibération .si vote qui remplaçait Monclar actuellement au USA ? combien de personnes présente ?

  2. Zack

    Vu les commentaires d'aujourd'hui dans l'Equipe, ça ne va pas être simple d'avoir un avis positif de la commission puisqu'aucune des équipes ayant déposé un dossier (y compris celles qui sont restées ou ont accédé à la prOA) n'a eu d'avis positif.

  3. bigbabyboobs

    Merci d'expliquer au moins une fois dans l'article quelle équipe est le "CCRB" …

  4. goldberg51

    Le Champagne Châlons Reims Basket

  5. buchmann

    Jacques Auzou (Boulazac) est « très inquiet pour l’avenir des wild-cards »
    « Ce processus a mobilisé dix clubs, du temps, de l’argent, on ne peut pas dire que la décision n’apporte pas de commentaires. Je suis très inquiet pour l’avenir des wild-cards. Le BBD et Châlons-Reims notamment n’ont pas été retenus, c’est une chose. Mais quand je vois que des clubs comme Nancy, Cholet, Pau-Orthez et Antibes ne répondaient pas non plus au cahier des charges, je me dis qu’il va falloir attendre longtemps avant qu’elles soient attribuées. La question se pose clairement de savoir si on n’a pas créé un écran de fumée afin de régler les choses au cas où un club phare ne monterait pas sportivement. »