Le CCRB solide, Bordeaux coule, Rouen de justesse

Tous les matchs de Pro B de la soirée à la sauce bullets.

CCRB-Saint Quentin : 93-87 ap

Dans ce match où les défenses sont restées aux vestiaires, c’est finalement le CCRB qui a tiré son épingle du jeu et notamment le duo Mels/Tsagarakis (41 points à eux deux). Mais les joueurs de Nikola Antic n’ont pas été en reste sous le cercle avec 46 rebonds (contre 37 « seulement » pour leurs adversaires). Cette meilleure gestion a sans nul doute eu son importance dans la victoire du CCRB qui continue son bout de chemin mais qui devra faire attention aux pertes de balle à l’avenir (17 sur ce match).

 

Bordeaux-Nantes : 85-89

Il y’a des défaites plus difficiles à digérer que d’autes, celle concédée par les Bordelais face à Nantes en fait sans aucun doute partie. Le 21-11 concédé dans le troisième quart temps aura donc ruiné tous leurs espoirs les enfonçant encore un peu plus vers un retour en Nationale 1. Pour sa première sortie sous ses nouvelles couleurs, Nigel Wyatte n’aura pas démérité avec 9 points et 8 rebonds. Mais pour espérer l’emporter lors de la prochaine sortie, il faudra bien plus notamment au niveau du jeu proposé (18 pertes de balle).

 

Aix Maurienne-Le Portel : 78-83 ap

Pour l’emporter, Le Portel aura eu besoin d’une prolongation mais aussi d’un très bon Sherman Gay. L’intérieur a en effet sorti un match à 24 points et 8 rebonds. A ses côtés Charles-Henri Bronchard a lui aussi été prolifique en attaque en apportant 21 points dans l’escarcelle de son équipe. Une belle santé offensive qui se traduit par un 46% de réussite au tir. La domination au rebond des Savoyards (42 à 40) ne leur auront pas suffi pour l’emporter. Ce manque de jus, qui plus est lors d’une rencontre à la maison, risque de leur rester un moment entre les dents.

 

Charleville Mézières-Pau Lacq Orthez : 79-85

Après la claque reçue face à Fos, Pau s’est bien rattrapé face au promu mais que ce fut dur. D’ailleurs les Béarnais ont perdu de peu le dernier quart-temps (26 à 24). Il reste qu’avec 25 balles perdues les Locaux ont du composer avec un jeu moins bien organisé que celui de leurs adversaires. Niveau scoring, Pau a pu compter sur un très bon CJ Jackson (21 points) mais Nacho Ordin a été pas mal non plus avec ses 19 points. On notera dans cette victoire compliquée un petit point noir pour les hommes de Claude Bergeaud : le manque de percussion au rebond (25 prises seulement).

 

HTV-Evreux : 73-81

Les Varois commencent la saison par une défaite à domicile, on a connu mieux. Cependant les Sudistes n’ont pas totalement démérité à l’image du match accompli de Rasheed Wright (20 points, 2 rebonds et 2 passes décisives). Mais en face il y’avait un Jeremiah Wood une nouvelle fois performant avec un double-double (17 points et 12 rebonds). Clevin Hannah a lui aussi apporté sa pierre à l’édifice avec 23 points et 3 rebonds. Au niveau du rebond la domination normande a d’ailleurs été sans partage : 39 à 22. Il y’a donc encore du boulot à faire pour les Sudistes toujours englués dans le bas de tableau.

 

Rouen-Saint Vallier : 84-83

Fac au club de la Drôme, c’ets peu dire que les joueurs de Laurent Sciarra ont eu chaud aux fesses. Mais ce dernier a pu compter sur un joueur souvent décrié : Tai Wesley. L’intérieur a récolté les meilleurs totaux de son équipe au scoring (17 points), au rebond (8 prises) mais aussi au niveau des passes décisives (6). Ce qui a permis de compenser avec le rendement moins important qu’à l’accoutumée de Wendell Mc Kines (4 points et 6 rebonds). En face, Saint Vallier, malgré un bon finish (28-20) aura donc été finalement trop court mais on retiendra toutefois les bons 23 points de Jonathan Hoyaux.

 

Lille-Bourg en Bresse : 75-64

Face à un concurrent déclaré au haut du tableau, Lille décroche une belle victoire qui va faire du bien au moral. Steve Smith a encore occupé le rôle de leader en attaque avec ses 23 points mais Jason Siggers le suit de près avec 21 unités. Ils sont d’ailleurs les deux seuls lillois à terminer la rencontre avec un total à deux chiffres. En face les 19 balles perdues des Bressans ont sans doute pesé lourd dans la balance. Car dans la raquette les joueurs de Fred Sarre auront livré un beau combat (39 à 30).

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.