Le choc pour Limoges

Grâce à un panier miraculeux de Sambou Traoré, le Limoges CSP remporte un précieux succès face à son concurrent direct pour la première place, sans toutefois récupérer le pointaverage (75-74) .

Dans une ambiance de feu, c’est le BBS qui se distingue le premier par un panier extérieur de Monroe. En défense, les joueurs de Sylvain Lautié ont décidé de se mettre à deux sur Chris Massie afin de limiter son jeu dos au panier. Bien en rythme, le BBD inflige un 4-0 en une minute et il aura fallu un 3 pts de Kyle McAlarney pour ouvrir la marque côté limougeaud. C’est d’ailleurs grâce aux tirs primés que le CSP passe un 12-2 au BBD. Pour le moment, Boulazac peine à défendre sur les shooteurs extérieurs du CSP, dont McAlarney véritablement chaud comme la braise. Bien en place, la défense du CSP, elle, empêche les joueurs du BBD de s’approcher de la raquette. Mais en optant pour un jeu plus rapide, Boulazac revient progressivement dans le match. Cependant, l’adresse à 3 pts du CSP (4/5 dont le dernier signé Raphael Desroses) leur permet de laisser le BBD à distance. Malgré une faillite au tir (0/3), Massie arrive à rester influent dans le jeu en servant bien ses coéquipiers dans la raquette, comme Sambou Traoré. Résultat : le CSM mène au bout du premier quart-temps (26-20).

A peine rentré sur le terrain dans le deuxième quart-temps, Thomas Dubiez plante un 3 pts. Un spot habituel pour lui mais forcé sur ce match tant l’accès à la raquette est bien verrouillé par le CSP. Mais l’activité de Frédéric Adjiwanou offre de nouvelles opportunités pour le BBD. Et la vista de Dubiez replace complètement Boulazac dans le match. Limoges commence alors à paniquer avec une défense à l’ouest sur le replacement défensif en contre-attaque. Pas forcément du mieux en attaque puisque le CSP a tendance à prendre des shoots compliqués qui, logiquement, ne rentre pas. La rentrée de Joseph Gomis apporte un peu plus de dynamisme dans le jeu limougeaud mais ses coéquipiers ne convertissent pas ses caviars. Le jeu étriqué du CSP, qui joue petit, ne leur permet pas de trouver de paniers faciles. Mais la bonne défense de Fréjus Zerbo alliée à un coup de mou du BBD redonne des couleurs au CSP, sans toutefois que l’écart ne se creuse. Mais il suffit d’une balle perdue et d’un shoot à 3 pts de Thomas Dubiez, aka le shooteur-froid, pour remettre en scelle le BBD qui exploite à fond ses contre-attaques.  Cependant, un panier au buzzer donne 2 pts d’avance à la mi-temps (41-39).

 Vite revenu à égalité, le BBD doit tout aussi rapidement se passer de Darryl Monroe, remplacé après sa troisième faute personnelle. Plus présent dans la récupération du ballon, le CSP peut aussi compter sur le sang-froid de Jo Gomis  et ses shoots bien propres (10 points en 14 minutes). Sur le pistolero McAlarney dont la mécanique à 3 pts est toujours aussi bien huilée. Chris Massie, lui, se met à faire d’avantage l’effort en défense ce qui compliquent la tâche des Boulazacois pour scorer dans la peinture. Et comme l’équipe est trop maladroite au tir, les hommes de Sylvain Lautié n’arrivent à revenir au score. Jusque là plaisant, le match  prend une tournure plus défensive, avec des contacts de plus en plus marqués. Mais un dunk à une main de Landon Milbourne vient faire mentir ce constat. Avec ses 8 pts d’avance à 2min de la fin du quart-temps, le CSP tient plus que solidement les rennes. Jo Gomis (16 pts) vient corser l’addition avec un 3 pts plein de sang-froid. De quoi aborder sereinement les dix dernières minutes (60-53).

Beaucoup de maladresse de part et d’autre dans ce début de quart-temps. Le BBD perd trop de ballons, quant au CSP, c’est au niveau de la finition qu’il y’a imprécision. Plus fébriles, Thomas Dubiez et ses coéquipiers en perdent leur latin sur les phases offensives. Sans point de fixation dans la raquette, difficile de servir les intérieurs a contrario de la première période. De plus, en rentrant dans la pénalité au bout de quatre minutes seulement, le BBD se complique la tâche pour la fin de match. Mais Monroe ramène son équipe dans le bon sens. On fire, son attitude rejaillit ses coéquipiers qui reviennent à hauteur du CSP. La tension monte alors d’un cran, les contestations après les fautes commises se font, du coup, plus nombreuses. Ayers ne s’en embarrasse pas et bombarde au tir primé. Dns le money-time, l’apport de l’ailier US s’avère déterminant. Profitant de chaque espace, Ryan Ayers dégoute à lui seul les Limougeauds et leur bouillonnant public. Rien n’est toutefois encore joué avant la dernière minute, le BBD ne menant que d’un point. Avec sa grosse défense, Boulazac joue parfaitement le coup mais Sambou Traoré trouve le cercle dans à quelques secondes de la fin du match. Temps-mort demandé par Sylvain Lautié dont l’équipe a encore une possession à jouer. Mais avec deux secondes à jouer, il était trop tard pour Boulazac battu sur le fil et rejoint au classement par le Limoges CSP (qui ne récupère toutefois pas le pointaverage).

Tags : , ,
Comments

Commentaires (38)

  1. AND11

    le parti pris insupportable de Dacoury aux commentaires! Choquant!

  2. Maloum

    Ils se font voler putin ! Mais quel bande de navets…

  3. the iceman

    Ca n'a pas payé pour Boulazac mais très belle attitude combative sans se laisser perturber par les aléas ( dont le réveil en douceur …)

  4. jibé

    J'ai envie de dire que le CSP gagne MALGRé Traoré… Quel performance horrible il nous a sorti…

  5. on rêve ?

    pour le match Boulazac a vraiment une grosse défense et ils n'ont pas craqué grâce à Ayers en feu au 4 eme…

    encore un grand moment à Beaublanc…dommage pour le pointaverage mais la saison n'est pas finie

    j'espère qu'avec les images et le son sur le net vous avez pu gouter à l'ambiance d'une grande salle….

  6. bobby

    bon match des deux equipes , le csp aurait pu ou dut tuer le match a +10 mais ayers et monroe on bien ramener le bbd.

    grosse ambiance quand meme et sans sono comme au match aller !

    sinon au niveau marché adjiwanou etait pas mal non plus! et je pense pas que l'arbitrage soit vraiment contestable sur ce match m'enfin les rageux …

  7. lepanda

    Dacoury fallait s'y attendre qu'il prenne parti, je reconnais que c'est chiant mais c'est pas une surprise, au moins on avait du basket à la télé.

    Les arbitres pas à la hauteur mais des deux cotés donc bon…

    Limoges doit en mettre 15 normalement, on les laisse revenir touts seuls alors qu'on avait de quoi les enfoncer. Ceci dit Boulazac a plus de vécu collectif c'est flagrant, mais sur ce match on doit le reprendre le panier-average… Traore à part le dernier panier a été nul à chier, en face beau jeu d'acteur de Monroe, c'est vraiment un super joueur, mais il est insupportable dans son comportement.

    Ah oui les trompettes devraient être interdites dans les salles sérieux ça couvrait les commentaires des fois…

  8. AND11

    Quelle pauvreté dans le jeu et dans la mise en place tactique… Les 2 équipes ont intéressés à progresser si elles ne veulent pas faire l'ascenseur l'an prochain!!

    Cruel pour Boulazac ce match.. Ils méritaient la victoire.

    Très fier du match de mon petit Seidou! Il a grave assuré!

    Les commentaires de Dacoury… No comment… C'est honteux d'avoir un tel comportement quand tu sais que les auditeurs ne sont pas tous limougeauds. Enfin bon, c'est du Dacoury quoi, c'est pas aujourd'hui qu'on découvre que c'est une chèvre au micro.

    Un truc qui m'a choqué : qu'est ce qu'il a pris Lautié!!!! Faut arrêter le Macdo Sylvain!

  9. lo87

    Pour AND11, c'est vrai ils ont intérêt à progresser si les deux équipes montent, mais si on enlève deux américains à chaque équipe de ProA et qu'on divise leur budget par 2, ça m'étonnerait que ces équipes de ProA jouerait aussi bien que maintenant. Donc vu les budgets des 2 clubs et vu le nombre d'américains (et de pros), on peut dire que le niveau proposé par les 2 équipes n'est pas si ridicule que ça. Des équipes comme le HTV aimerait bien avoir les effectifs actuels de Boulazac et de Limoges à mon avis…

  10. walshy

    Ca aurait été un hold-up s'ils avaient gagné , mais ils ont brillamment assumé leur statut de favori .

    Avec leur toute nouvelle salle high-tech de 6000 places leur équipe qui a 3 ans de vécu collectif , ils ont toutes les cartes en main pour rester 1er jusqu'a la fin

    Le coup de pression de Forté s'est retourné contre nous , les arbitres ayant laissé Monroe couper des bras tout le match , en étant bien complaisant avec les départs en dribble d'Adjiwanou et en laissant Mc Kenzi camper dans la raquette

    Pour ce qui est de la pauvreté dans le jeu , le coaching a été trés efficace en ciblant les points forts : Boulazac isolant Massie et Limoges interdisant les drives de Njoya , du coup c'était pas plus laid que le jeu de Nancy sans Batum !!! par contre niveau ambiance et intensité aucun match de ProA ne pourra rivaliser avec cette rencontre ou celle de l'aller aucun doute la dessus

    Ca serait juste énorme que Limoges monte et que Poitiers et Pau restent en ProA , ça ferait de belles rencontres a guichets fermés

  11. bobby

    AND11 pas mal mais je suis sur que tu peut mieux faire !

    pas une comparaison avec nancy , des critiques pas tres virulantes sur le

    csp et ses supporters , ou est la provoc merde tu me déçois !

    Je t'es même pas insulté en lisant ton com ! mais ou va t on ? tout se perd

  12. Yans87

    Mrs remerciez plutôt le CSP de vous avoir permis une tel "notoriaité" que c soit à la Tv ou sur les journaux…
    Quand au Dac excusez le d'être le symbole du club et du basket français des années 80 & 90 Donc son cœur à parlé et un p ça connaissance du basket français MDR

  13. AND11

    J'ai juste donné mon avis. Le match était très loin du niveau pro A c'est tout.

  14. AND11

    Pourquoi encore une référence à Nancy ?

    On dirait que vous êtes obnubilé par ce club :) Eh oh les mecs c'est un article sur la pro B ici.

    Ce serait pas énorme que Limoges remonte en pro A. Ils l'ont fait il y a 2 ans, on connait la suite.

  15. AND11

    Ben je donne toujours mon avis.. cette fois ci les supporters se sont bien tenus alors rien à redire.

    Si, j'aurais bien envie de te dire que Fred Sarre est vraiment une buse. Mais bon, on aura le temps d'en reparler l'an prochain ;-)

  16. AND11

    Faut absolument que tu te procures un Bescherelle mon ami. Ça n'existe pas les écoles à Limoges ?

  17. Indian

    Grosse ambiance, 2 belles équipes, match serré et victoire de Limoges!!!!
    Bref très bon match.
    Boulazac m'impressionne de plus en plus, respect à eux.
    Il faut désormais que Limoges assure les matchs retours la route vers la pro à est encore longue

  18. yoyomama

    Dommage que c'était pas dubiez mais le pivot remplaçant (lorsque monroe était sorti remettre sa lentille).

  19. bobby

    c vrai que le coaching du 4 ieme quart a + 10 avec zerbo et mipoka sur le court ! ouch et gomis a 26 min ?? meme avec c 2 fautes rapides il est indispensable !!