Le coup de gueule de Philippe Hervé sur l’arbitrage

Après-match Philippe Hervé, entraîneur d’Orléans, a tenu à revenir sur l’arbitrage de la rencontre.

Trop c’est trop… Après la défaite, Philippe Hervé, peu habitué des salves publiques contre l’arbitrage, a lâché ce qu’il avait sur le cœur à ce sujet-là sans manier la langue de bois.

« Je ne sais pas ce qu’il faut faire pour réussir à gagner à l’extérieur. J’en ai ras le bol. C’est bon ça suffit. Il y’a deux ans à Chalon je ne l’avais pas ouvert quand ça avait été un truc honteux. Certains ici (en parlant des journalistes ndlr) sont témoins. Là il y’a eu une personne de Nanterre, même pas d’Orléans, qui est venu me voir pour me dire « vous avez vu comment ils (les arbitres) vous lançaient les balles sur les lancers-francs ? ». Ca fait plus de quinze ans que je fais ce métier; l’arbitrage c’est le dernier de mes soucis pendant un match. Mais au bout d’un moment ça suffit. Je ne suis pas un coach d’arbitres loin de là mais à croire qu’il faudrait l’être. Je dis simplement que j’en ai marre de voir ça, je ne vais pas continuer à me faire entuber sans arrêt sans rien dire. L’anti-sportive… De toute façon cette règle est tellement nulle et interprétable que ça devient un vrai problème. Et après Terence Dials mon nounours lui pour qu’il s’énerve… Autant on en a un qui est ciblé (Brian Greene ndlr) mais sa faute lui appartient, mais même Dials s’est pris une faute technique ».

 

Le technicien est aussi revenu sur la prestation globale de son équipe en expliquant qu’il ne manquerait pas de faire le procès de ses joueurs avec eux dans l’intimité du vestiaire. Tout en expliquant cependant qu’il avait de la frustration quant au résultat de la frustration

« Après on n’a pas mis les lancers-francs qu’il fallait, des choses trop compliquées et il y’en avait de plus simples à faire….On a donné aussi sept/huit ballons de trop. Et on aurait gagné même avec l’arbitrage. Et cela aurait été un grand exploit pour Orléans. Mais on souffre aussi du fait que l’on n’ait pas nos deux meneurs de jeu. La frustration est forte mais on va rebondir ».

Tags : ,
Comments

Commentaires (3)

  1. Lila Jsf

    L’arbitrage a était nul des deux côtés ! Même si c vrais l’antisportive n’a pas lieu d’être !

    Mais c’est sa qui fais perdre Orléans juste un Thomas en feu !!!

  2. Vincent Ricard

    Il a quand même raison… En Espagne le niveau de jeu est considérablement plus élevé qu'en France. Et le niveau des arbitres avec…
    Nous avons trois arbitres qui sévissent au premier tour de l'Euroleague (contre 4 l'an passé) et aucun n'a été désigné crew chief…
    A titre de comparaison, il y a eu 8 crew chief Espagnols, 4 Italiens, 2 Polonais, 2 Serbes, 2 Slovènes.
    Il y a deux raisons/solutions : d'abord il serait temps que la DTN fasse son job et commence à inculquer un style de jeu européen à nos jeunes. Deuxièmement, que la Fédé fasse le ménage en dégageant certains arbitres qui n'ont rien à faire en Pro A (dont un en Euroleague…).