Le CSKA met fin à l’invincibilité du Real

Après 30 victoires consécutives, le Real Madrid a finalement cédé à Moscou, face à un CSKA d’un niveau incroyable (85-71).

messinaIl fallait trouver des héros pour faire tomber ce Real Madrid là. Ces Galacticos qui étaient invaincus depuis 30 matchs ont finalement été arrêtés à Moscou. Stoppés par le froid russe, comme les armées napoléoniennes ou la Wehrmacht allemande. Cette fois-ci, les héros russes se nomment Andrei Vorontsevich (14 points), Vlad Micov (14 points) ou encore Nenad Krstic (18 points).

Pourtant, il était légitime de penser que les absences annoncées de Sonny Weems et de Kyle Hines, allaient poser des problèmes à Ettore Messina. Absolument pas, son CSKA débutait ce match en mettant un maximum de points sur jeu rapide ou sur jeu en transition. Les brèches dans la défense madrilène étaient exploitées à merveille par la réussite à 3 points de Vorontsevich. Puis ce sont Jeremy Pargo et Aaron Jackson, pourtant moins en vue, qui prenaient le relais dans un registre différent. En face, les Madrilènes n’y étaient pas. Seuls Chacho (19 points) et Rudy se battaient pour leur équipe. El Chacho rentrait deux triple juste avant le retour aux vestiaires pour ramener son équipes à dix longueurs des Moscovites (40-30).

C’est toutefois sans ses stars espagnoles que le Real revenait au score dans le troisième quart temps. Tremmell Darden (11 points), Sergio Llull (15 points) et surtout Nikola Mirotic (13 points) ont remis leur Real sur de bons rails, revenant à seulement 4 unités de leurs adversaires. Sauf que le CSKA ne pouvait pas perdre ce soir, les Moscovites ne rataient aucune occasion de reprendre quelques longueurs (59-55 à la fin du troisième quart temps).

Dans le dernier acte, la réussite des joueurs du CSKA Moscou est devenue complètement folle. Avec son physique d’acteur porno, Vlad Micov faisait l’amour à toute la défense madrilène, puis Nenad Krstic annihila les derniers espoirs espagnols avec un gros 3 points… En face, Rudy s’énervait et ratait tous ses tirs, puis Bourousis essaya d’embrouiller Krstic, avant que Chacho ne s’agace à son tour. Le Real n’y était plus et Pablo Laso n’avait plus de solutions. Ettore Messina obtenait sa revanche sur Madrid.

Score final : 85-71. Et 0 alley oop entre Chacho et Rudy. Un match à oublier pour Madrid.

Tags : , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.