Le CSKA Moscou surclasse Caja Laboral

Milos Teodosic et ses partenaires n’ont fait qu’une bouchée du club basque.

On avait des doutes sur la capacité de Saski Baskonia à tenir tête au CSKA, ils ont été confirmés. Et peut-être même plus. Totalement dépassée dès les premières secondes de jeu, la formation de Vitoria n’a jamais été en mesure de proposer un semblant de solution susceptible de poser problèmes à la Red Army. A sa main face à un Omar Cook préféré à Thomas Heurtel grâce à son expérience et sa défense (qu’en aurait-il été autrement ?…), Milos Teodosic a affiché toutes sa classe sur le parquet de l’Universal Sports Hall, naviguant tranquillement au milieu des plots adverses lors de ses nombreuses pénétrations (17 pts, 5 pds).

A la réception des bonnes passes en sortie d’écran du meneur serbe, Nenad Krstic et Sasha Kaun ont eux-aussi délivré une prestation sereine (16 pts chacun), avec le bon vouloir du toujours plus que soft Maciej Lampe (15 pts, 5 rbds). Coaché de main de maître, variant sans arrêt le jeu grâce à la clairvoyance du tandem Teodosic – Khryapa, le CSKA a donc mis un grand coup de massue sur la tête de pauvres basques, durement rappelés à la réalité des joutes Euroleague moins d’une semaine après avoir passé le cut du Top 16.

Caja Laboral se consolera certainement en se disant que les choses ne pourront qu’aller en s’améliorant. Seuls rayons de soleil, Fabien Causeur (17 pts) et Andres Nocioni (16 pts) ont fait preuve d’une belle combativité. Et c’est bien tout…

Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.