Le CSKA rejoint le Final Four sans gloire

Malgré la très grosse partie de sa French Connection, Caja Laboral voit son parcours prendre fin.

Caja Laboral  85 – 94  CSKA Moscou

A cinq contre huit, Saski Baskonia ne pouvait rien. Pris en grippe par une arbitrage catastrophique (on est gentils… et polis), les Basques se sont battus comme de beaux diables mais n’ont pu que rendre les armes dans une Fernando Buesa Arena plus chaude qu’une baraque à frites. Andres Nocioni et Maciej Lampe ciblés par les hommes en noir, recevant technique sur technique en fin de rencontre, Zan Tabak et ses troupes ont tant bien que mal réussi à ne pas disjoncter, et à transformer leur sentiment de vol caractérisé en énergie positive.

Porté par un Fabien Causeur impeccable tout au long de la partie (19 pts), Caja Laboral a su trouver en Thomas Heurtel son facteur X. Aphone jusqu’ici, le meneur héraultais a, comme lors de la manche précédente, pris confiance dès son premier panier extérieur avant d’entrer dans la zone (17 pts).

Ne sachant plus sur quel pied danser face à un adversaire en furie et un arbitrage « trop » en leur faveur, les Russes l’ont joué petit bras, après avoir mené de 15 unités. Sauvé de la noyade par Teodosic, auteur d’un panier longue distance plus que couillu (après un retour en zone…), le CSKA poursuit son chemin et répond à l’appel de Londres. Pas plus…

CAJA LABORAL VITORIA
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
00 COOK, OMAR 21:20 3 1/2 1 1 2 1 1 1 6
5 NOCIONI, ANDRES 17:47 3 1/4 0/3 1/2 3 3 1 1 2 5 3 -3
11 BJELICA, MILKO 17:02 6 2/2 1 4 5 1 1 1 12
19 SAN EMETERIO, FERNANDO 28:16 15 5/9 1/3 2/4 5 5 2 1 1 3 3 14
21 PLEISS, TIBOR 13:08 8 3/3 2/3 1 3 4 2 5 2 6
22 HEURTEL, THOMAS 21:54 17 2/4 4/4 1/2 2 2 3 1 1 2 19
25 JELINEK, DAVID DNP
30 LAMPE, MACIEJ 25:24 7 3/9 1/2 4 3 7 2 1 1 1 1 5 1 5
42 CALBARRO, UNAI DNP
44 BJELICA, NEMANJA 24:26 7 3/3 0/5 1/2 3 2 5 5 1 1 2 2 11
55 CAUSEUR, FABIEN 30:43 19 6/9 1/4 4/5 1 2 3 2 1 2 3 4 17
Team 2 2 1 1
TOTALS 200:00 85 23/41 9/23 12/20 15 22 37 18 6 11 1 1 27 19 87
56.1% 39.1% 60%
CSKA MOSCOW
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 TEODOSIC, MILOS 33:59 13 1/3 3/8 2/2 4 3 3 2 6
5 MICOV, VLADIMIR 29:05 12 2/3 2/6 2/2 1 4 5 2 1 1 2 16
7 JACKSON, AARON 21:38 3 0/1 0/1 3/4 1 1 2 3 2
11 SOKOLOV, DMITRY 0:54 1 -1
12 KRSTIC, NENAD 26:50 19 7/9 5/5 2 3 5 1 6 27
13 WEEMS, SONNY 19:41 19 3/6 2/5 7/10 1 1 3 1 1 4 2 10
17 ERCEG, ZORAN 0:59 1 -1
20 VORONTSEVICH, ANDREY DNP
24 KAUN, SASHA 15:28 5 2/2 1/5 1 1 2 3 2
31 KHRYAPA, VICTOR 35:49 19 3/6 3/4 4/6 12 12 4 3 3 4 4 29
33 PONKRASHOV, ANTON DNP
44 PAPALOUKAS, THEODOROS 15:37 4 1/2 2/2 2 2 4 1 1 2 1 8
Team 3 1 4 4
TOTALS 200:00 94 19/32 10/24 26/36 8 22 30 17 5 10 1 1 20 23 102
59.4% 41.7% 72.2%
Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (21)

  1. dulbert

    Vraiment scandaleux cet arbitrage! Au moins 3 techniques et 2 antisportives, contre Vitoria, et aucune contre Moscou. Nocioni prend une technique sur une contestation un peu energique mais plutot cordiale, puis sort avec une antisportive sur un beau flopping de Teodosic… A chaque fois que Vitoria commmençait à revenir, technique ou antisportive…Sans compter les erreurs d'arbitrage. Bravo à Vitoria, qui a sorti un tres beau match et aurait du amener le CSKA au game 5. Gros match de Khryapa, Krstic et Weems quand meme.

  2. J&J&K@SLC

    Bien dommage pour Caja Laboral ce début de deuxième mi-temps au ralenti en défense où ils se prennent l'écart qu'ils ne combleront jamais. Mais, ls n'ont jamais abandonné, énorme d'envie défensive et de folie offensive sur le 4eme quart-temps. Bravo à eux !

    Les arbitres ont été dépassés par l'enjeu et l'ambiance. Les mecs n'ont jamais tenu la partie mais l'impact ne s'est fait sentir que sur la deuxième mi-temps. Très décevant et frustrant ! L'hostilité du public à l'égard des arbitres et la frustration beaucoup plus visibles des joueurs du Caja Laboral a rendu les arbitres partiaux et hystériques. Les joueurs de CSKA, victimes des mêmes incohérences arbitrales que leurs adversaires en première mi-temps, sont restés calmes et sereins en apparence (Messina a dit à plusieurs reprises pendant les temps-morts à ses joueurs de ne pas laisser les arbitres prendre le contrôle du match. Bonne intuition !).

  3. grincheux

    les arbitres ont pas été dépassé , ils ont volés le match de la a dire qu'il y avait un cheque je serais pas surpris

  4. turin

    à 5 contre 8?

    Je dirais plutôt à 4 contre 10!Car manifestement,Tabak et Lampe n'étaient pas du côté de Vitoria.

    Tabak,contrairement à Messina,n'a pas sû faire avec ce piètre trio arbitral,et au lieu de rester rationnel a basculé dans l'émotionnel.

    Lampe,lui est passé totalement a côté de sa série,Krstic l'a écoeuré,je serais curieux de voir son éval sur l'ensemble des matchs.

    Si on y ajoute le très mauvais match de Nocioni,même avec les meilleurs arbitres du monde,la marche était un peu haute pour Causeur&co…

  5. Sarunas

    Match In-croyable !!!

    Alors déjà concernant l'arbitrage, et en restant objectif, il faut reconnaître qu'ils payent pour leur réputation et notamment Chapu. Il râle constamment, souvent à la limite, a déjà été l'auteur cette saison de très nombreux de coups de sang (et de coups tout court); il est juste malheureux que ce soient les fois où il le méritait le moins qu'il soit sanctionné.

    Pour moi LA décision la plus dérangeante c'est ce non coup de sifflet au moment du retour en zone alors que la situation était relativement propre à juger.

    Concernant le match à proprement parler, match énormissime du duo Krstic-Kryapa, une paire qui mérite chaque rouble versé.

    A l'opposé Lampe est apparu bien fade, l'absence de connexion avec le meneur en PnR pour commencer son match comme il en a l'habitude + ses fautes l'ont sorti du match.

    Enfin match royal de nos deux français. Alors certes Causeur est limité face aux gros gabarits (grosse souffrance sur Weems / Mikov) par contre il a été très tranchant dans ses attaques au cercle + une très belle intensité défensive sur la fin. Quant à Heurtel, il a été incroyable d'adresse bien sur, mais aussi de lucidité à la fin en alternant avec des passes et des petites pénétrations.

    Bref ça faisait très longtemps qu'on ne comptait pas autant de joueurs avec ce vécu Euroleague (en ajoutant Westerman et Lauvergne) et c'est quand même annonciateur de belles promesses pour le futur.

  6. Sarunas

    Ah et dernière chose, on peut aussi saluer Sport + de nous avoir mis le match en entier et non comme d'autres fois, prendre là où il en est.

  7. Sarunas

    Je viens d'écouter la conférence de presse de Messina, et le petit filou (à croire que ce n'est pas un jeune premier!) au moment d'aborder la question de l'arbitrage répond:

    "aujourd'hui si les arbitres n'avaient pas été courageux, nous ne serions pas sortis vivants de cette corrida. Parce que vous pouvez penser ce que vous voulez, ce n'était pas un match de basket, mais une corrida! D'autres questions?! Adios! "

    Et voilà comment désamorcer une polémique en insistant sur l'insécurité de la salle! C'est sûr que dans toute sa carrière (en particulier lors des derby bolognais) il n'a rien vu de pire que 2-3 boulettes de papier lancées sur le terrain.

    Il est fort le bougre!