Le CSP Limoges craque à Oldenburg (92-88) !

Le CSP a raté l’occasion de se rapprocher des 1/8e de finales en s’inclinant à Oldenburg, pendant que Valencia est à nouveau tombé en Grèce…

Ali Traore CF LNBLe CSP Limoges ne rejoindra pas les 1/8e de finale de l’Eurocup. En tout cas, pas ce soir. Pourtant, la soirée avait idéalement débuté : Dans l’autre match de la poule, PAOK Thessalonique s’est offert une équipe de Valencia visiblement sonnée par ses deux défaites face au CSP. Les Grecs l’ont emporté 75 à 72, grâce à un excellent Will Hatcher (18 points), et pouvaient se mettre à rêver de 1/8e de finale…

Pour les joueurs de Dusko Vujosevic, c’était une occasion en or à transformer. Malheureusement, les Allemands sont souvent compliqués à manoeuvrer. Nanterre peut en témoigner, la JSF a été battue deux fois par cette équipe au premier tour. Le CSP Limoges est tombé dans le même piège ce soir. Après avoir enchainé les victoires depuis l’arrivée de son boss serbe, le CSP a craqué dans une fin de match tendue. D’ailleurs, c’est le match dans son ensemble qui a été tendu.

DugginsAprès une première mi-temps de bon niveau (41-41), durant laquelle Ali Traoré s’est montré (12 points dont 10 dans les deux premiers quart-temps), Oldenburg a pris un léger avantage dans le troisième quart temps (63-56 à la 27e puis 67-62 à la 30e). Dans un match aussi serré, c’est un « gros » écart. Toutefois, le CSP de Will Daniels (15 points et 20 d’évaluation) est revenu dans le match juste avant d’aborder le money time (73-72, 34e). C’est sur ces dernières minutes que Oldenburg, toujours en tête dans cette deuxième mi-temps, a remis un petit coup d’accélérateur pour l’emporter (92 à 88). L’ancien manceau Vaughn Duggins a été excellent et essentiel pour son équipe, avec 21 points et 7 fautes provoquées. Maladroite aux lancers-francs (8/17), l’équipe limougeaude peut s’en vouloir…

Le CSP (2V-3D) jouera donc sa qualification à Beaublanc face à Thessalonique (2V-3D), lors d’une dernière journée explosive…

Crédit photo : LNB/Bellenger, F.Blaise

Tags : , , ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.