Le CSP sombre à l’Astroballe

L’ASVEL a très largement tapé le CSP Limoges et enchaîne avec une 3ème victoire consécutive (79-56).

L’équipe de Pierre Vincent a fait coup double ce soir avec une victoire convaincante face à Limoges et une qualification pour la Leaders Cup. Dès le premier quart-temps, l’ASVEL a pris le contrôle du match par l’intermédiaire d’ß(11 pts et 4 rbds) et Edwin Jackson (12pts et 3pds). Mais l’irrégularité des locaux a permis au CSP de rester au contact notamment grâce à ses intérieurs. La paire Brockman-Plaisted s’est montrée en gobant les rebonds et en scorant dans la raquette. Le CSP peut bien mieux s’appuyer sur ces solides Américains que sur les intérieurs testés en début de saison. Malheureusement pour Limoges, un écart s’est creusé dès le deuxième quart-temps suite à une faute technique contre Giannakis (32-24 à la 15e minute). A la pause, le score restait pourtant serré (39-33).

Le troisième quart-temps fut une véritable démonstration de la part de l’ASVEL qui a pu compter sur un très bon Livio Jean Charles (9 pts et 4 rbds) et sur une importante réussite aux tirs (8/15 à 3pts). Avec 17 pts d’avance à l’entame du dernier quart-temps, l’ASVEL n’avait plus qu’à gérer. Cependant, le CSP s’est remis à y croire grâce à un rapide 5-0 orchestré par Jean-Michel Mipoka pour débuter. Mais les hommes de Giannakis sont retombés dans leurs travers et Pierre Vincent a pu faire tourner son effectif en fin de match. Comme un symbole, c’est le jeune Leon qui a scoré le dernier panier du match.

Avec cette nouvelle victoire, l’ASVEL reste invaincu à l’Astroballe. Quant aux Limougeauds, ils n’avaient tout simplement pas le niveau pour surprendre ce soir.

Tags : ,
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires (15)

  1. Capucine

    Donc un régime spécial pour poser le décor : l’ASVEL va jouer en vert et le CSP en blanc (exactement à l’opposé des règles de la LNB), les trompettes sont autorisées dans les tribunes (c’est interdit partout ailleurs !). Lorsque l’ASVEL marque un panier à 3 points, ils récupèrent le ballon à la relance (tout est normal !) et si PG s’inquiète d’une décision, il prend une technique…. et le match bascule ! Etonnant non ! On pourra dire que l’ordre est respecté, l’ASVEL a fait un beau match c’est vrai mais on lui a bien déroulé le tapis rouge et ils ne pouvaient pas perdre, il ne fallait pas qu’ils perdent ! Tout est donc comme il fallait….

  2. Tapion

    Bisous Barbiche :)

  3. julien riller

    effectivement PG à un traitement très particulier quand je vois la pleureuse monschau qui ne prend jamais de technique …. , hervé meme chose hier soir , il gueule après l'arbitre et il prend rien .

    concernant le match dire que ces les supporters limougeaudq qui avait des trompettes je suis juste mdr car les "vrais " supporters " limougeauds c'est à dire les Ultra greens ont mis une belle ambiance dans l'astroballe qui sonnait bien vide

    une belle 1ère mi temps des deux équipes où le csp aurait mérité d'être devant sans les multiples pertes de balles en contre attaque et surtout sans la faute technique de giannakis il commence à me souler lui à chaque match il s'en prend une !!! on était dans le match et on se prend 4 pts d'un coup , le tournant du match !

    en 2ème mi temps rien à dire l'asvel à était supérieure abroamitis et uche nous on fait très mal , limoges est retombé dans ses travers lorque les deux interieurs us sont sortis à savoir plaisted et brockman c'est là que l'asvel a creusé l'écart , petit match de nobel et de kyle -1 d'éval pour kyle et 0 pour nobel , on ne pouvait donc pas gagner , félicitations à l'asvel et bonne chance pour la coupe de mickey et vivement le 12 à beaublanc qu'on mette une bonne doodoune à boulazac :P

  4. Vinz

    @Chip => qui est PG? …. juste…. La légende Grecque du basket des années 80 qui a tout gagné et depuis est le coach le plus titré d'Europe qui a également tout gagné et qui a aussi battu Team USA….. Voilà…. C'est une terreur qui fait peur à ses joueurs avec des systèmes très complexes difficiles à mettre en oeuvre pour des joueurs "moyens" de PROA. et cette année on construit patiemment. ça prend forme, on perd contre l'ASVEL, oui… Et alors? on est des promus! mais la méthode finira par prendre forme surtout avec ce public…… (guichet fermé quasi depuis le début de la saison…) avec des joueurs (venant de NBA comme Brockman) qui disent sur leur tweeter qu'ils n'ont jamais vu ça. Patience donc, ça va venir…. et ça va faire mal :)