Le fabuleux destin du HTV

Ils jouent leurs matchs à domicile en jaune, ils ont un jeu offensif chatoyant, ils évoluent en bord de mer mais non, on ne parle pas des Lakers.

Le HTV est, et c’est peu dire, une des plus grosses surprises de cette première moitié de saison en Pro A. En septembre dernier, nous ne donnions pas cher de leur peau et, il faut bien l’avouer, nous avons eu tort. Actuellement 6ème diu championnat (11-8), le HTV fait la nique à quelques « poids lourds » de la Pro A ayant, pour la plupart, un budget deux à trois fois supérieurs au sien (ASVEL, Le Mans, Orléans).

Alors certes, le championnat n’est pas encore fini et la jolie cendrillon peut aussi se transformer en crapaud baveux mais il est sans doute temps de s’intéresser un peu plus au club varois.

Actuellement, la deuxième meilleure attaque du championnat nous propose une production offensive aussi divertissante que diversifiée. L’intérieur vétéran Rick Hugues et Damir Krupalija, sorte de Larry Bird bosnien, martyrisent chaque weekend le secteur intérieur des équipes adverses. Là où l’un fait un carnage sous les panneaux (17.1 pts et 7.1 rads par match), le second fait valoir ses incroyables capacités, enfin retrouvées, d’all-around player ( 12.9 pts, 8.8 rebonds et 7 pds). Bref, le genre de duo type « la belle et la bête » qu’on ne peut s’empêcher d’assimiler à l’association NsonwuPage de Roanne.

Mais si la qualité du jeu offensif mis en place par Alain Weisz n’est plus une nouveauté depuis bien longtemps, ce qui est en revanche plus surprenant, c’est de voir que le HTV s’est acheté une certaine éthique défensive cette saison. Alors certes, les varois sont encore cette saison une des plus mauvaises défenses de la Pro A, mais ces chiffres restent à atténuer dans la mesure où Hyères-Toulon ne sait pas perdre de peu… En effet, leurs défaites se font en moyenne par un écart de points de -13. Toutefois, lors de leurs victoires, aucune équipe n’a réussi à leur passer plus de 80 points. Preuve des énormes progrès affichés dans ce secteur de jeu par les coéquipiers du toujours aussi cultissime « Vinny Bang Bang ». Outre l’abattage aux rebonds de ses deux leaders offensif, coach Weisz peut compter sur les basses besognes dont se chargent entre autres quelques références en la matière : Vincent Masingue et Tony Dobbins. De quoi décontenancer et intimider un bon nombre de joueurs adverses.

Outre le jeu déployé par le HTV, il nous reste à saluer, une nouvelle fois, le superbe travail effectué par Alain Weisz. Celui que l’on pouvait considéré comme grillé après l’échec de l’Euro 2003 (il faut dire que certains l’avaient bien aidé pour ça) prouve depuis, saisons après saisons, qu’il est toujours un des meilleurs coachs du championnat français. Capable de bâtir un effectif compétitif à partir de presque rien, il fait aussi parti de ceux capables de relancer un joueur parti à la dérive. Derrick Obasohan, Sean Colson ou encore Saër Sène peuvent en attester. Et c’est peut être bien ça la force de coach Weisz, s’entourer de joueurs que l’on pensait « cramés » (Krupalija, Houston, Morlende…) et qui finalement renaissent de leurs (présumées ?) cendres quelques semaines après…

Tags : , , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (8)

  1. A-Sir

    Krupalija tourne à 3,9 passes par match, pas à 7.

  2. ld21

    Waw qu'est ce que ça fait plaisir ce genre d'article ! Vraiment une super initiative ce nouveau site !

    800 000 de masse salariale .. 800 000 et ils sont 6eme, avec une vraie rotation de 10 joueurs. C'est assez fort

    Ce qui fait tres plaisir aussi c'est de voir une vraie equipe, un vrai collectif. Tout les joueurs, Hughes le premier ( ce qui pourrait etonner ) s'accordent à dire qu'ils s'entendent trop bien, que c'est un vrai collectif blabla, et ça se voit. Alors que les années precedentes …

    Vous oubliez quand même de mentionner Boungo Colo qui était arrivé pour faire le nombre ya deux ans car il coutait rien, et qui est entrain de monter en regime petit a petit ( 35 minutes de jeu avant hier ). On en parle jamais mais il pourrait devenir un tres tres bon joueur !

  3. renhtv

    Sa fait plaisir un petit article sur le HTV club qui n 'attire pas trop l'attention , mais qui commence a monter en puissance certe pas s'enflamer trop vite mais une qualification en play offs est quasiment acquise , en coupe de France nous sommes encore en lice donc on peut croire a une finale dommage cette defaite a Pau vendredi

    sur ceux GO HTV .

  4. Alexetrok

    C'est vrai qu'on en parle pas souvent du HTV (trop isolé dans le sud peut être, vivement le retour d'Antibes alors) et encore moins des qualité de coach d'Alain Weisz mais il rend ses équipes attractives et compétitives malgré le faible budget chaque année …

  5. el gaucho

    Weisz est un magicien et n'oublions pas qu'en 2003, il a été trahi par certains joueurs.

  6. bobine

    WEISZ et un super coach le htv va aller

    loin

  7. Popi

    Oui bel article, mais avant je tenais à préciser que ce site est une superbe initiative car vive le basket dans notre hexagone !

    Concernant le HTV, le coach ne s'est pas trompé sur son recrutement, et avec ses talents de chef d'orchestre (ou de magicien), il a tout cadencé pour faire une belle symphonie !

    Pour ma part, j'adore Krupalija ! un joueur très complet, il apporte beaucoup à cet effectif de par sa polyvalence hors norme ! (ses lignes de stats peuvent en témoigner).

    Bonne continuation au HTV.

    Un passionné du basket FRANCAIS