ALL STAR GAME

Le Maccabi atomise Besiktas, Erman Kunter lâché ?

Les joueurs stambouliotes ont été pathétiques sur le parquet de la Nokia Arena.

Maccabi  101 – 58  Besiktas

Il n’y a pas eu de match en Israël. Une fois de plus mis dans le cinq de départ par David Blatt, Nick Caner-Medley (15 pts, 17 d’éval) a rendu la pareille à son coach en sortant sa première grosse prestation de la saison. Mais faut-il réellement prendre en compte les copies statistiques rendues par les joueurs du Club Nation ce soir ? La question se pose, tant leurs homologues stambouliotes ont été insignifiants.

A la rue, sans envie ni orgueil, ceux qui avaient acquis leur première victoire du Top 16 la semaine passée contre Sienne se sont contentés de trottiner tout le match, gavant de ballons des adversaires qui n’avaient plus qu’à shooter en toute décontraction. Les très nombreux gros plans du réalisateur sur Erman Kunter nous ramenant sans cesse à la même question : Ricky Minard et consorts ont-ils lâché leur coach ?

A la dérive en championnat depuis plusieurs semaines, Besiktas joue désormais tous ses matchs devant une salle vide. Curtis Jerrells parti trouver son bonheur ailleurs, la fin de saison s’annonce très (très) compliquée pour les champions de Turquie en titre.

A noter tout de même que le dernier quart-temps du match a été remporté par Besiktas, face aux remplaçants du Maccabi (Roth, Landesberg, Pnini…). L’occasion pour Darko Planinic de nous montrer (encore) qu’il n’avait pas le niveau d’un club du Top 8 européen. Respect.

Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (3)

  1. prout

    A qui perd perd. Erman qui ne s'impose pas au Besikstas et CB qui vit une saison galère………….. Quel gâchis des 2 cotés.

  2. Gohn

    Le quatrième quart était nul, trop gros relâchement. Pour le reste, le Maccabi reste sur 6 victoires consécutives en EL après un début de parcours merdique… Ça sent bon les quarts.