Le Maccabi enfonce Fenerbahçe

Devin Smith et Tel Aviv ont ouvert leur compteur au dépend d’une équipe stambouliote encore une fois décevante.

Il y avait Tim et Eli, il y aura désormais aussi Moran Roth. Recruté en début de saison pour permettre au Maccabi d’assurer le quota minimal de joueurs israéliens présents sur le parquet lors des matches de championnat, le trentenaire a connu un sacré baptême du feu face à Fenerbahçe. David Logan dans le cirage et Yogev Ohayon embarqué dans une spirale négative, le meneur a inscrit ses huit premiers points en Euroligue en début de quatrième quart-temps, permettant ainsi à son club de se débarrasser d’un Bo McCalebb en train de monter sévèrement en pression (15 pts, 14 d’éval).

Parfaitement emmené par Devin Smith et Ricky Hickman en début de rencontre, le Club Nation a construit sa victoire en misant sur l’excellent Shawn James dans la peinture (22 pts, 31 d’éval). Mobile, tonique, puissant et capable de dissuader l’opposant en défense, l’intérieur américain a écrasé le fantôme de David Andersen ce soir, pour le plus grand plaisir de la Nokia Arena.

Comme à son habitude incapable de serrer la vis à l’intérieur, et ce malgré les bons – mais trop courts – passages de Mike Batiste (10 pts, 9 rbds), le Fenerbahçe a couru après la marque tout au long de la partie. Bo McCalebb aux fraises en première période, Romain Sato et surtout l’inarrêtable Bojan Bogdanovic (15 pts) se sont chargés d’entretenir le suspense à la mi-temps. Pas collectif pour deux sous, se contentant très souvent de jouer en un-contre-un ou de chercher l’isolation pour son shooter croate, le club des bords du Bosphore a une nouvelle fois déçu.

Sauvés de la noyade en fin de troisième quart par le retour en forme de l’Américano-macédonien McCalebb, les Stambouliotes n’ont malgré tout pu qu’observer le show Roth par la suite. Trop loin, pas assez durs et en manque d’adresse, les Turcs n’avaient dès lors plus aucune chance de rattraper une formation israélienne venue sécuriser sa victoire grâce à une série de lancers francs signée Ricky Hickman (24 pts, 34 d’éval).

Le Maccabi en profite donc pour acquérir sa première victoire dans ce Top 16. Pour le Fener en revanche, un chant s’impose : « et 1, et 2, et 0 – 3« .

Score final : 91 – 73.

MACCABI ELECTRA
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 LOGAN, DAVID 18:06 3 1/4 3 3 1 2 1 1
5 JAMES, SHAWN 30:13 22 9/10 4/4 2 3 5 1 1 1 2 6 31
6 SMITH, DEVIN 34:22 11 5/6 0/4 1/1 3 3 3 1 1 2 2 12
7 HICKMAN, RICKY 28:41 24 6/8 1/3 9/9 5 5 5 1 4 9 34
8 ELIYAHU, LIOR 18:13 5 2/7 1/2 1 2 3 2 1 1 1 1 2 1 3
9 ROTH, MORAN 15:59 8 1/2 2/2 1 1 6 2 1 13
10 PNINI, GUY 2:20
12 OHAYON, YOGEV 17:30 4 2/5 0/1 1 1 2 2 3 1
13 PLANINIC, DARKO 5:46 4 2/3 0/1 1 2 3
14 THOMAS, MALCOLM 11:11 2 1/1 1 1 1 2 1
15 SEGEV, ITAY DNP
21 LANDESBERG, SYLVEN 17:39 8 2/2 0/1 4/4 4 4 1 1 2 13
Team 1 2 3 3
TOTALS 200:00 91 30/44 4/15 19/21 6 23 29 21 3 7 3 2 19 23 115
68.2% 26.7% 90.5%
FENERBAHCE ULKER
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 McCALEBB, BO 31:52 15 4/5 1/5 4/7 4 4 1 1 2 3 6 14
7 ONAN, OMER 19:26 7 1/2 1/3 2/2 1 1 3 2 4
9 ERMIS, BARIS 8:08 0/1 1 1 2 1 -3
10 SATO, ROMAIN 33:25 15 3/9 2/4 3/4 5 3 8 2 1 2 2 17
11 TRIPKOVIC, UROS DNP
13 ANDERSEN, DAVID 9:54 0/2 4 -6
14 PEKER, KAYA 10:18 2 1/2 1 2 -2
21 SAVAS, OGUZ 7:14 2 1/1 2 2 2 2
24 BATISTE, MIKE 21:36 10 5/9 0/2 4 5 9 1 1 1 1 1 4 10
41 KARAMAN, ILKAN DNP
44 BOGDANOVIC, BOJAN 27:09 15 3/6 2/7 3/4 2 2 4 1 1 2 6 14
55 PRELDZIC, EMIR 30:58 7 3/6 1/2 1 1 5 1 1 3 10
Team 1 1 2 1 1
TOTALS 200:00 73 21/42 6/22 13/19 12 20 32 9 3 8 2 3 23 19 61
50% 27.3% 68.4%
Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires (1)

  1. GW

    Le Fener c'est les Lakers d'Europe…