Le Mans contrôle Roanne, l’ASVEL chute de peu, Cholet valide sa première place

Les clubs de Pro A se retrouvaient pour l’avant-dernière journée de la saison régulière hier soir.

Le Mans 85 – 58 Roanne

Le Mans crée la surprise en étrillant une équipe de Roanne méconnaissable au terme d’une partie où la défense mancelle aura scellé les espoirs de la squad de JeanDenys Choulet. Portés en début de match par un parfait Alex Acker, auteur de 14 pts, les Manceaux se sont reposés sur une insolente adresse et un match de titan de Charles Lombahe-Kahudi qui compile 28 pts et 11 rbds. En l’absence d’Antoine Diot, blessé au dos, mais aussi de Kakiouzis, Marco Pellin rappelle au bon souvenir de son ancien coach qu’il est toujours présent avec 10 pts, 4 rbds et 6 pds. Roanne persiste dans le mauvais depuis quelque temps. Ricky Davis termine meilleur scoreur de son équipe 14 pts. Aucun joueur ne dépasse les 10 d’éval et c’est Roanne qui voit la crise venir à l’approche des playoffs.

Cholet 72 – 66 Poitiers

Une nouvelle victoire choletaise qui leur permet d’assurer la première place en saison régulière après un match serré. Avec un Samuel Meijia retrouvé et scorant 22 pts et un DD de Robinson (10 et 10), le collectif d’Erman Kunter se prépare déjà en vue des playoffs tout en réintégrant au mieux Fabien Causeur, auteur de 8 pts ce soir. Du côté de Poitiers, Pape Badiane rappelle le joueur qu’il a été avec sa belle performance de la soirée (14 et 13) en complément des 16 pts, 6 rbds et 6 pds de Kenny Younger.

Chalon 83 – 82 ASVEL

C’était l’un des chocs de cette journée avec deux équipes en forme et il aura tenu toutes ses promesses avec une victoire finale des joueurs de Beugnot. Drivé par un Blake Schilb stratosphérique qui aura été au four et au moulin (23 pts, 6 rbds, 6 pds) et un Alade Aminu précieux (15 pts), Chalon conserve la seconde place. Privé de Matt Walsh, l’ASVEL aura tout donné, s’appuyant sur son secteur intérieur. Pops MensahBonsu a encore été auteur d’un match de mammouth (24 et 15) au même titre que Davon Jefferson (21 et 9). La belle série des Verts s’arrête donc là.

Nancy 76 – 72 Vichy

Nancy a bien maîtrisé sa première période avec une défense de fer face à une équipe de Vichy combative. Le collectif de Nancy s’est illustré et c’est le secteur intérieur qui a fait la différence avec en chefs de file Victor Samnick (17 et 10), Tremmell Darden (10 et 12) et Akin Akingbala (14 et 10). Vichy n’aura résisté qu’à la force de ses US à l’instar Demetris Nichols (22 pts) et de Jamal Shuler (19 pts).

Paris-Levallois 76-82 Pau

Le Paris-Levallois et Pau avaient tous deux l’occasion de valider leur maintien. A ce petit jeu, ce sont les Palois qui en sont sortis vainqueur, auteur d’une belle prestation collective. Porté par un Teddy Gipson (28 pts à 11/17 dont 4/7 à 3 pts, 6 rbds et 8 pds) retrouvé, Pau a pris l’avantage dans le second quart-temps avant de dérouler. Dans la peinture, Chinemelu Elonu a fait un carnage (19 pts, 7 rbds et 3 ctres). Mais le PL est revenu dans le dernier quart-temps grâce à son jeune espoir Malela Mutuale (6 pts, 1 rbd et 3 pds) qui a su prendre le relais d’un Andrew Albicy (8, 1 et 5) à l’ouest. Le jeune international français n’a pas revu la couleur du parfait après sa sortie du terrain. Marcellus Sommerville out, Lamont Hamilton (19, 2 et 3) a pris le relais de leadership mais na pas pu empêcher la défaite de son équipe. Pau peut maintenant respirer.

Limoges 76-79 Gravelines

C’était la dernière sortie en Pro A de Limoges à Beaublanc. Pour l’occasion, les joueurs de Zare Markovski ont sorti l’un de leur meilleur match. Les Limougeauds ne sont d’ailleurs pas passés loin de l’exploit. Ils ont tenu tête à l’armada gravelinoise tout au long de la rencontre, prenant même l’avantage à la mi-temps. Mais les joueurs de Christian Monschau sont montés en pression de retour du vestiaire, à l’image de Cyril Akpomedah, et ont étouffé leur adversaire pour reprendre les commandes malgré un Karim Souchu (14 pts dont 4/6 à 3 pts, 4 rbds et 4 pds) insolent d’adresse. Dounia Issa (12 et 12), Rudy Jomby (15 et 6) et Ben Woodside (15, 4 et 2) se sont chargés de faire grimper le compteur nordiste.

Strasbourg 80-71 Le Havre

Fort d’un collectif soudé, les Strasbourgeois ont validé leur maintien en venant à bout du Havre hier soir. La SIG a vite fait la différence dans le premier quart-temps et assuré sa victoire en conservant l’écart. Ça n’a pas été de tout repos pour Abdou M’Baye and co mais les joueurs se sont tous donnés pour sauver la saison du club. 6 joueurs terminent à plus de 10 pts et c’est John McCord qui trône en tête avec 17 pts et 13 rbds. Une belle dernière à domicile pour le vétéran de Strasbourg qui a annoncé en début de saison qu’il prendrait sa retraite à l’issue du championnat. Au Havre, John Cox (22 pts, 6 rbds et 2 pds) et Joseph Jones (17 pts, 5 rbds et 4 pds) auront tout fait pour tenter de sauver le navire mais en vain.

 

Comments

Commentaires (9)

  1. Moumounigan

    Comme quoi c'est pas une si mauvaise pioche ce R. Davies

  2. tortuegéniale

    14 points pour 7 d'évaluation, 6 victoires et 7 défaites pour Roanne depuis son arrivée; en effet Ricky Davis a été saisissant.

  3. LuisAlves

    J'étais à Antarès hier soir, et on ne faisait pas les fiers en début de match. 2 fautes directes pour JP (la seconde est un passage en force ultra sévère). Diot qui se blesse… Rupert obligé de sortir parce qu'il a pris un coup dans le nez et qu'il saigne… Bon, tout ça en 3/4 minutes… Bon… Euh… On pleurait un peu… Les arbitres sortaient un arbitrage très étrange (personnellement, ayant été arbitre dans ma jeunesse, j'aime pas critiquer les arbitres, mais là j'ai cru un retour aux sombres heures de l'arbitrage à Antarès… On se serait cru à un MSB/Dynamo Moscou ou à un MSB/Fenerbache en Euroligue…) La Technique à Lewin alors que Braud (oui, ça m'a surpris…), Amagou (surprise x2) mais surtout Choulet (pas de surprise, mais lui est intouchable…) en méritaient largement une…

    Et puis, Acker nous a tenu à flot. Le MSB était pas loin derrière… Mais c'était décidé, le sauveur portait le numéro 5, et il ne s'appelait pas Uche, mais Charles Lombahé-Kahudi. Il joue toujours avec le coeur, mais ce coup-ci, je l'ai trouvé plus en réussite. Il a inspiré toute l'équipe (même si, pour Acker ou Pellin, ils ne semblaient pas avoir besoin d'être inspirés).

    Finalement, Roanne s'est fait manger sur l'envie. Mais en même temps, quand tu as tant d'élements contraires, qu'en plus, tu sais qu'Antarès t'attend (et dieu sait que le public d'Antarès est un public exigeant), tu as deux choix: Mourir en invoquant les évènements contre toi, ou Mener une révolte sanglante. Visiblement, Kahudi avait envie d'avoir du sang sur les mains.

  4. ludo

    Limoges-BCM, SIG-Le Havre, HTV-Orleans et Paris-Pau n'ont pas le droit à leur résumé ???

  5. BCMers

    Akpomedah 6 contres, 12 en 2matchs :) et Jomby 2e match de suite au-dessus de 10points, il engrange la confiance, de bonne augure pour les PO ?

  6. bilbo

    D'apres catch and shoot 42 lancers a 7 pour le bcm a limoges ://

  7. ludo

    "Le jeune international français n’a pas revu la couleur du parfait après sa sortie du terrain"

    Ha il est terrible ce correcteur d'Iphone, parfait pour parquet

  8. ludo

    Vous êtes tellement élitistes :p