Le Mans tape Nancy, Orléans braque Cholet en prolongation

Les quatre formations de Pro A ont livré une belle prestation devant un public vannetais venu en nombre.

MSB 73-66 Nancy

Tout au long d’un match serré, c’est finalement Le Mans Sarthe Basket qui s’est imposé (73-66) sur le parquet de la salle omnisports de Kercado (Vannes) face au SLUC Nancy.

Emmené par un Charles Lombahe-Kahudi polyvalent (10 points, 5 rebonds, 3 passes décisives et 3 interceptions en 21 minutes de temps de jeu) et un J.P. Batista (16 points à 7/8 de réussite aux shoots en 22 minutes) flamboyant dans la raquette, la formation sarthoise a pris le dessus sur son adversaire du soir dans les dix dernières minutes de la rencontre. Les 19 points et 8 rebonds de Marcellus Sommerville ainsi que les 12 points et 9 rebonds de Nick Pope n’auront pas suffi à inverser la tendance.

Le début de match aura été plutôt serré, aucune équipe n’a réussi à s’offrir un avantage conséquent. Dans les dix premières minutes, le meneur et capitaine nancéen John Linehan aura régalé le public de quelques actions offensives d’éclats. Surnommé le « Virus » du fait de ses capacités défensives impressionnantes, l’intéressé a été presque transparent lors de la suite du match. A la fin du premier acte, seul deux points séparaient les deux formations (21-19 en faveur du SLUC). Durant les deuxième et troisième quart-temps, les équipes du Mans et de Nancy ont à nouveau quasiment fait jeu égal (42-38 pour le MSB à la mi-temps et 54-50 à l’issue du 3ème QT et toujours à l’avantage de la même formation).Dans le second quart-temps, les deux formations se sont rendues coup pour coup et aucune d’entre elle n’est parvenue à vraiment se démarquer au bout de la vingtième minutes de jeu.

A remarquer que l’arrière américain Cameron Long a ravi les supporteurs manceaux en s’offrant un joli dunk, qui a, par la même occasion, clôturé le second acte. Au retour des vestiaires, les spectateurs de la rencontre on pu assister à un mini-duel Pape SyJamal Shuler. Effectivement, ces deux adversaires se sont répondus durant plusieurs minutes en menant quelques actions offensives et successives de choix. C’est donc dans le dernier quart-temps que le gain du match s’est joué. Les Sarthois ont en effet renforcé leur léger avantage pour prendre le large et ainsi compter jusqu’à neuf longueurs d’avance. Mais c’était sans compter le retour du SLUC Nancy ! Ces derniers ont puisé dans leurs ressources pour réduire l’écart mais ce fût tout de même insuffisant pour recoller au score. C’est donc au final le vice-champion de France 2012 qui va l’emporter 73 à 66. Comme dans tout match amical, les deux coachs ont effectué de nombreuses rotations afin de permettre à la plupart de leurs joueurs de se mettre en valeur à l’approche du début de la saison régulière.

Les marqueurs du SLUC Nancy : Marcellus (19), Pope (12), King (3), Shuler (13), Sylla (0), Diabaté (5), Linehan (8), Merriex (6), Pinda (0), Pourchot (DNP), Sene (DNP).

Les marqueurs du MSB : El-Amin (6), C.Kahudi (10), Maille (DNP), Victor (11), Sy (10), Issa (2), Batista (16), H.Kahudi (5), Ceci (0), Bangura (0), Dia (9), Long (4).

 

Cholet 81-83 Orléans

Après un incroyable comeback, c’est l’Orléans Loiret Basket qui s’est imposé au bout du suspens après prolongation (83-81) en match amical à Vannes face au Cholet Basket.

En compagnie de Bambale Osby (21 points, 7 rebonds et 2 interceptions en 24 minutes), le MVP de l’édition 2011 du Trophée du Golf (c’est-à-dire Brian Green) aura guidé les siens vers le gain de la rencontre, pourtant quasiment déjà pliée au cours du troisième quart-temps. En effet, avec un déficit de 19 points et une quinzaine de minutes restantes à jouer, qui aurait pensé que l’OLB aurait réussi à combler son retard ? Pas grand monde… Pourtant, les doubles tenants en titre du tournoi vannetais l’ont bel et bien fait !

Dès le début de la rencontre, le prospect NBA et joyaux choletais Rudy Gobert a réveillé le public grâce à ses dimensions physiques hors normes qui lui ont permis de contrer méchamment trois tirs en à peine cinq minutes et de s’offrir des dunks surpuissants tout au long du match. A la fin du premier quart-temps, l’équipe de Cholet a creusé une petite avance de sept points (23-16) en disposant d’une bonne adresse aux shoots à longue distance, à l’inverse de l’équipe d’Orléans. Dans le second acte, l’écart de points séparant les deux des quatre demi-finalistes de la Pro A la saison dernière s’est réduit de trois petites longueurs. A la mi-temps, tout était donc à refaire. Bien décidée à prendre la main mise sur le match, la formation des Mauges a infligé à son adversaire du soir un 15-0 en seulement quatre minutes, qui aurait pu être fatal pour les protégés de Philippe Hervé. Comme indiqué plus haut,  les Orléanais n’ont pas abdiqué pour autant et peuvent remercier en partie le jeune Maël Lebrun qui, dans la remontée, leur a été d’une grande aide. En effet, il a scoré 8 points en quelques infimes et précieuses minutes.

Au fil du temps, la domination des choletais s’est vue réduire en miettes. Pire encore, elle s’est inversée à moins de deux minutes du retentissement du buzzer du dernier quart-temps. Mais, avec trois points à combler à 30 secondes du terme de la rencontre, les hommes de Jean-Manuel Sousa ont réussi à éviter le pire en scorant derrière l’arc. Orléans manquera une belle occasion de s’imposer de justesse sur une dernière possession. L’égalité fût donc parfaite au bout des 40 minutes de temps de jeu réglementaires… En prolongation, Cholet finira par craquer à l’image d’un Rudy Gobert qui a loupé ses deux lancers-francs dans le money time et d’un Carl Ona-Embo qui aura raté le shoot de la gagne. Du côté de l’OLB, Bambale Osby n’a pas flanché en marquant 6 points et en étant le principal artisan de la victoire des siens lors des cinq minutes de jeu supplémentaires.

A noter que pour sa première sortie en France, Ben Uzoh a été excellent statistiquement. Effectivement, l’ancien joueur NBA des New Jersey Nets a compilé 8 points et 7 rebonds et a délivré 4 passes décisives à ses coéquipiers, le tout en seulement 25 minutes de temps de jeu. Actuellement lié à aucun club, l’intérieur Claude Marquis a quant à lui fait son entrée en jeu avec l’un de ses anciens clubs, Cholet Basket. Romain Duport étant blessé, il se pourrait donc que l’intéressé intègre l’effectif choletais en tant que pigiste médical.

Les marqueurs de l’Orléans Loiret Basket : Ehimegbe (0), Young (13), Broyles (0), Greene (17), Lebrun (14), Raposo (5), Eito (3), Pellin (4), Kozan (0), Green (6), Osby (21), Pamba (0).


Les marqueurs du Cholet Basket : Jomby (12), Vebobe (0), Slaughter (18), Mason (6), Uzoh (8), Morin (0), Marquis (1), Gobert (9), Ona-Embo (8), Goree (19).

 

Le programme du Trophée du Golfe d’aujourd’hui :

 

14h00 : match pour la troisième place : SLUC Nancy – Cholet Basket

16h30 : finale : Le Mans Sarthe Basket – Orléans Loiret Basket

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.