Le Pana et Valence rejoignent les quarts de finale, le Partizan sort avec les honneurs

Matchs décisifs, ballade de santé. Voici le résumé de la dernière journée du Top 16 Euroleague

Nando De Colo et ses coéquipiers ont été chercher une énorme victoire ce soir pour se glisser en quarts de finale de l’Euroligue. Ils affronteront le Real Madrid dans le derby espagnol de l’année alors que le Barca et le Panathinaikos nous offriront une finale avant l’heure.

Valence 82-68 Fenerbahce

L’une des grosses affiches de la soirée était ce match permettant de départager Valence du Fener et de désigner celui qui aura la chance de poursuivre l’aventure en Euroligue. A la grande surprise générale, les Turcs n’ont pas été à la hauteur de leurs adversaires, pourtant privés de Victor Claver. Si Valence comblait parfaitement le vide laissé par Claver, le Fener a souffert de l’absence de ses blessés et a été méconnaissable. Déjà malmenés dans le second quart-temps (39-32), les joueurs de Neven Spahija ont complètement lâché prise dans le money time et Valence validait sa qualification pour les quarts. Omar Cook était en mode Steve Nash (6 pts et 11 pds) alors que notre frenchie Nando De Colo (15 pts dont 2/3 à 3 pts), Dusko Savanovic (14 et 4) et Robertas Javtokas (15 et 5) ont assuré la marque. Au Fenerbahce, Emir Preldzic, a comme prévu, était ointenable et termine à 20 pts, 2 rbds et 3 pds.

Malaga 61-77 Panathinaikos

A Malaga, le Pana devait absolument gagner pour s’assurer la qualif’. Ils ne se sont pas loupés et l’ont fait dans les grandes largeurs. Dans le sillage d’un Dimitrs Diamantidis de gala (15 pts, 8 rbds et 3 pds), les joueurs d’Obradovic ont passé un violent 12-0 aux Espagnols à l’entame du troisième quart-temps pour s’assurer une victoire nette et sans encombre. En fin de rencontre, les Verts ont sorti leur défense de chiens de garde étouffant Malaga qui n’avait rien à perdre, mais surtout rien à gagner. Mike Batiste (10 et 4) a alimenté son compteur et verrouillé la qualification du Pana pour les quarts. Drew Nichols a également contribué avec 18 pts, 2 rbds et 5 pds.

Lottomatica Roma 82-69 Maccabl Electra

Du côté de Rome, notre Ali Traoré national fêtait la deuxième victoire de son équipe dans le Top 16. Les Italiens ont d’entrée de jeu donné le rythme de la rencontre mais c’est dans le troisième quart-temps qu’ils ont vraiment fait la différence, passant un 16-8 au Maccabi. Bomaye termine à 13 pts à 5/9 et 5 rbds. Luigi Datome a fait le ménage dans la peinture et artillé derrière l’arc avec 14 pts dont 5/7 à 3 pts et 10 rbds. Au Maccabi, c’est Lior Eliyahu (14 pts à 7/10 et 8 rads) qui a tenu la baraque, bien aidé de Doron Perkins (14, 6 et 5).

Efes Pilsen 65-67 Partizan

Le Partizan peut remercier Vladimir Lucic qui a claqué un énorme shoot dans les dernières secondes pour donner la victoire à sa team. Ou comment partir la tête haute. Après une exceptionnelle participation au Final Four l’année dernière, le Partizan rend les armes aux portes des quarts de finale avec une malheureuse victoire à son compteur. Chez l’Efes, seul Igor Rakocevic (19 pts) passe la barre des 10 pts. Jan Vesely confirme tout le bien qu’on pense de lui et aligne 23 pts et 6 rbds.

Real Madrid 77-95 Sienne

Sienne a pu prendre sa revanche face au Real Madrid. Une rencontre pour du beurre durant laquelle les Italiens ont fait parler leur défense. Sienne a frappé fort dans le second quart-teps, s’appuyant sur une grosse efficacité offensive. Le Real Madrid a tenté de réduire l’écart en revenant dans le dernier quart-temps mais finit avec une belle fessée au derrière. Whatever ! Ce résultat n’affecte en rien le classement du groupe et les deux équipes tiendront bien leur place en quarts de finale.

Olympiakos 78-64 Zalgiris

Olympiakos et Zalgiris avaient leurs destins scellés avant le début de ma rencontre mais ça ne les a pas empêcher de sortir les coudes durant la rencontre. Au terme d’un match bien zikfi, les Reds ont fini par s’imposer à domicile. Papy Nesterovic claque 20 pts à 10/15 et 4 rbds. En bon chef de file, Theo Papaloukas termine avec une ligne de stat bien garnie (4 pts, 3 rbds, 7 pds et 4 int) et c’est Jamon Gordon qui finit avec la meilleure éval de l’équipe (12 pts, 6 rbds, 2 pds et 3 int en 23 min). Zalgiris n’aura pas démérité et aura tenté le tout pour le tout à l’image de Mantas Kalnietis (16 et 4) et Trent Plaisted qui y va de son DD (11 et 10)

Lietuvos Rytas 68-77 Vitoria

Après une entame de match dans les choux, Rytas a passé un 10-0 à Vitoria en début de deuxième quart-temps et signé son retour aux affaires. Mais les Lituaniens auront passé leur temps à courir après le score sans jamais prendre l’avantage. Fernando San Emeterio s’est baladé dans la peinture (19 et 12) alors que c’est Jonas Valanciunas (9 pts et 11 rbds) qui a fait le taf chez Rytas. Pour Kenan Bajramovic (14 et 5), imité par Marcelinho Huertas (10, 4 et 5), la soirée a été riche en gamelles (1/7 à 3 pts chacun).

Barcelone 76-58 Ljubljana

Les Barcelonais terminent le Top 16 en beauté avec une démonstration de basket face aux Slovènes de Ljubljana. Alors que les deux équipes se tiennent en première mi-temps, le Barça a mis un coup d’accélérateur dans le dernier quart-temps pour distancer son adversaire et se mettre à l’abri d’un éventuel come-back. Xavier Pascal a fait tourner son effectif et c’est Jaka Lakovic qui termine meilleur scoreur avec 12 pts à 4/5 à 3 pts.

Le tableau des quarts de finale
Du 22 mars au 6 avril

Vitoria – Maccabi Electra
Barcelone – Panathinaikos
Real Madrid Valence
Olympiakos – Sienne

Tags : , , , , , , , ,
Comments

Commentaires (15)

  1. Soleilnevant

    Il progresse Ali, mine de rien ! Il met ses points, prends du rebond (même si ce n'est pas sa spécialité). Encourageant ! Certains devraient s'inspirer de son parcours professionnel et prendre exemple !

  2. bob

    Putain, il n'y pas un club turc en quarts. encore une fois grosse déception pour Efes et Fener

  3. miniben

    J'ai vu le match de valence, c'était bien serré mais dans le money time ils ont juste été trop fort. Notamment Decolo qui met un trois point from down town, pfiou. Ca fait plaisir à voir un tel match

  4. Startrak

    Je me répète mais le 3pts de Rafa Martinez à 1’10 de la fin est énorme! Valence mène de 5-6 pts, ils ont la balle et alors qu’il reste quand même 15 secondes avant la fin de la possession, il dégaine à 8 mètres, filoche et qualif pour Valence! Fallait vraiment avoir les couilles de le prendre!

    Les clubs turcs se sont écroulés en phase retour, c’est dingue! L’Efes avait commencé par 2 victoires avant d’enchainer 4 défaites et le Fener a fait 3-0 puis 0-3. La défaite d’1 pt en OT contre Zalgiris a dû leur faire plus mal que çà avait l’air. Derrière ils sont méconnaissables sur les 2 matchs suivants. Ya que Preldzic qu’a haussé son niveau de jeu. Marko Tomas va retourner faire des cartons dans un plus petit club, parce que les gros clubs c’est définitivement pas son truc!

    San Emeterio MVP !!!!

  5. LD Pope

    Bon ben j'aurai pas réussi à reprendre mes 25 pts de retard sur Maccabyan en EL Fantasy… seulement 6. Et la 2ème place (c'était un abo au 3 1er je crois, cool)

    Pas de regret, car il y avait du niveau grave cette année dans la BS League !!!

    Bravo à Maccabyan et son team Pyratas. Aux autre aussi, surtout ceux qui ont alimentés le forum pendant la saison. J'y suis nettement moins bavard qu'il y a quelques, mais je suis toujours à fond.

    Bravo aussi à Bricko, même s'il se fait coiffer la 1ère place du Top France à la dernière seconde et pour quelques points seulement…

    Vivement l'année prochaine. Et en attendant, j'ai une Fantasy ProA à gagner (actuellement 3ème)…

  6. AK44

    En tout cas, Valence revient de loin. Ils étaient au fond du gouffre quand Pesic est arrivé, quasi éliminés de la phase de poule et les voilà en 1/4. Chapeau…

    Superbe match de Vesely, dommage qu'il n'en ait pas fait plus souvent des comme ca car il en a le talent.

  7. el gaucho

    Terrible… Ils sont bien fragiles ces Turcs quand même…