Le Pana se loupe à domicile et Rome s’offre Ljubljana

Les Grecs se sont mis dans de beaux draps en paumant un match a priori facile à domicile face au Lietuvos Rytas.

Le Pana en danger

Panathinaikos 67-68 Lietuvos Rytas

Les Grecs se sont mis dans de beaux draps en paumant un match a priori facile à domicile face au Lietuvos Rytas (68-67). L’arrière australien Brad Newley (16 pts) a été l’homme du match pour les Baltes.

Le premier quart-temps n’était pas un heureux présage pour les supporters des Verts. Un Pana brouillon et des Lituaniens décomplexés, inspirés et adroits derrière l’arc-de-cercle (23-20 Rytas après 10′). Une gueulante d’Obradovic plus tard, les Grecs serraient la visse en défense (seulement 11 points) et comptaient sur Tepic et Perperoglou pour prendre 5 points d’avance à la pause (39-34).

Sur un lancer du vétéran Tsartsaris, les Verts creusaient le plus gros écart du match (+7), avant de laisser revenir Rytas dans le match. Gecevicius ramenait même les Baltes à une unité sur un missile longue portée. L’écart remontait à 5 points à l’aube du dernier quart temps. Après 34 minutes, DJ Strawberry rentrait le trois-points dans le corner, synonyme d’égalisation. Drew Nicholas, très maladroit à 3 points (0/5), à l’image de toute l’équipe grecque (2/16), prenait toutefois ses responsabilités à mi-distance, sans jamais décramponner les Lituaniens. Le petit Brad Newley, sosie officiel de Kevin Bacon, arrachait trois rebonds offensifs consécutifs dont une claquette dunk mikebatistique.

Menés d’un point à vingt secondes de la fin, les Grecs se tournaient comme souvent vers leur meneur Dimitris Diamantidis qui provoquait la faute et ne tremblait pas sur la ligne. Avec quelques secondes à jouer, le meneur de Rytas, Khalid El-Amin, déjà bourreau de Vitoria il y a quelques semaines, allait chercher la faute de Tepic et rentrait à son tour ses deux lancers. Nicholas avait la balle de match au buzzer dans le corner mais manquait la cible.

En attendant le match de Caja Laboral face à Malaga demain, Rytas rejoint le Pana avec 3 victoires en 5 matches. Grosse pression sur le Pana qui a plutôt intérêt à gagner le dernier match du Top 16 à Malaga, car en cas de défaite conjuguée à une victoire de Rytas à domicile face à Caja Laboral (si les Basques l’emportent demain à domicile contre Malaga), les Grecs seraient éliminés (Caja Laboral a le point average particulier face au Pana). Voilà qui ajoute un peu de piquant pour le Multiplex de la semaine prochaine…

……………………………………………………………………………………………………

Forza Roma !

Olimpija Ljubljana 76-87 Lottomatica Roma

Un match sans intérêt dans le groupe F où, distancés par le Maccabi et Barcelone, les deux équipes ont tout de même offert une belle partie avec une victoire des Romains qui sont allés s’imposer en terre slovène. Et Dieu sait que ce n’est pas chose aisée.

Une première période où les teams se sont rendues coups pour coups dans chacun des quarts-temps pour finir sur le score de 41 à 37. C’est dans le troisième quart que les Italiens ont su prendre les devants sous l’impulsion d’une grosse adresse à deux points (68%) et d’un Djedovic intenable avec 2 0pts, 4 rbds, 3 pds, 4 steals (pour 29 d’éval) et les 15 pts de Washington. Notre blogger tricolore Ali Traoré aura compilé 8 pts en 21 mn.

Un dernier quart en mode statu-quo qui n’aura pas permis aux Slovènes de revenir malgré un gros pourcentage à 3 pts et un Kenny Gregory encore omniprésent avec 18 pts et 4 rbds. Les 20 balles perdus auront été de trop pour espérer l’emporter et voilà les deux équipes au coude à coude à 1-4 pour la place de bonnet d’âne.

Par LeBigBrickowski et CBass

Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.