Le Panathinaikos s’offre Madrid à la grecque

Dimitris Diamantidis (14 pts, 8 pds) et le Pana ont fait chuter la Maison Blanche.

Real Madrid  73 – 74  Panathinaikos

Joli petit huitième de finale dans la capitale espagnole. Sur la pente ascendante depuis la semaine de coupe nationale, le Panathinaikos poursuit sur sa lancée. Très laborieux en attaque car extrêmement Diamantidis-dépendant, le club grec s’est appuyé sur sa grosse défense et sur la grosse fin de partie d’un Tsarsaris déterminant à trois points (16 pts) pour faire trébucher Madrid.

Roko Ukic et Michael Bramos collés aux basques des ses arrières pendant que Stéphane Lasme (10 pts, 5 rbds) marquait à la culotte Nikola Mirotic (17 pts), jamais le Real Madrid n’a réussi à déployer son jeu rapide en première période. Sans adresse extérieure et à court d’inspiration, la formation de Pablo Laso ne profitait en définitive que du bon début de match de Rudy Fernandez, auteur de 8 points dans le premier quart-temps, et la très bonne phase de Sergio Rodriguez avant la pause pour rester au contact.

Revenu des vestiaires avec de meilleures dispositions, la Casa Blanca a  recollé au score à la suite d’une série un peu folle lancée par Sergio Llull (7 pts et beaucoup de pleurnicheries), venu scorer (enfin) le premier panier extérieur des siens. Mieux encore, Diamantidis et Bramos sur le banc, Madrid a su profiter des largeurs de James Gist et compagnie pour se faire la malle.

Reste que, en dépit des apparences, jamais la Green Team n’a lâché et, peu à peu, dans le sillage d’un 3D enfin remis sur le parquet par Pedoulakis, la squad hellène s’est refaite la cerise. Installé dans un faux-rythme, agacé par les fautes viriles mais correctes de Grecs décidés à couper toutes velléités de jeu rapide, jamais le Real n’a pu asseoir sa domination. Presque un comble pour une équipe qui achève la partie avec  une évaluation supérieure à celle de son adversaire (71 – 56).

 

REAL MADRID
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
4 DRAPER, DONTAYE 8:24 2 1 -1
5 FERNANDEZ, RUDY 27:22 17 3/5 1/6 8/8 1 1 2 3 4 1 1 5 5 12
8 SUAREZ, CARLOS 15:37 3 1/2 0/1 1/2 1 1 1 1 1
9 REYES, FELIPE 19:52 6 3/8 3 6 9 1 1 2 4 10
12 MIROTIC, NIKOLA 28:30 17 3/4 0/1 11/12 2 1 3 1 3 6 19
13 RODRIGUEZ, SERGIO 19:07 10 4/5 0/3 2/2 2 1 3 1 1 2 1 2 10
15 HETTSHEIMEIR, RAFAEL 7:18 2 2 1 2 1
16 BEGIC, MIRZA 16:51 9 3/3 3/7 2 3 5 2 1 3 7 13
20 CARROLL, JAYCEE 22:20 4 2/3 0/3 3 3 1 2 2 1 5
23 LLULL, SERGIO 27:08 7 1/4 1/3 2/4 1 1 1 5 3
44 SLAUGHTER, MARCUS 7:31 1 1 1 1 2 -1
Team 2 1 3 3
TOTALS 200:00 73 20/34 2/17 27/35 11 21 32 6 6 14 2 2 26 31 71
58.8% 11.8% 77.1%
PANATHINAIKOS ATHENS
# Player Min Pts 2FG

M-A
3FG

M-A
FT

M-A
Rebounds As St To Bl Fouls PIR
O D T Fv Ag Cm Rv
6 BRAMOS, MICHAEL 23:40 3 0/1 1/4 3 3 2 1 3
8 MACIULIS, JONAS 15:35 4 0/1 1/3 1/2 1 2 3 1 1 2 2 3
10 UKIC, ROKO 34:34 12 3/7 2/4 6 6 1 3 1 4 2 7
11 LASME, STEPHANE 24:56 10 4/6 2/2 1 4 5 2 1 1 4 5 12
12 TSARTSARIS, KOSTAS 23:43 16 3/3 2/3 4/6 1 1 1 1 2 4 4 14
13 DIAMANTIDIS, DIMITRIS 35:03 14 3/3 2/5 2/6 3 3 8 1 3 1 4 5 18
14 GIST, JAMES 13:06 4 2/2 0/2 1 1 1 1 4 2 1
15 BANKS, MARCUS 8:32 3 1/4 1 1 -2
16 XANTHOPOULOS, VASILIS 2:50 1 -1
17 GIANNOPOULOS, CHARIS DNP
19 SKORDILIS, GAIOS 5:33 2 1/1 1 1 1 2
21 SCHORTSANITIS, SOFOKLIS 12:28 6 1/2 4/5 1 1 4 4 5 2
Team 1 1 1
TOTALS 200:00 74 17/26 9/23 13/23 6 19 25 12 4 19 2 2 32 25 56
65.4% 39.1% 56.5%
Tags : , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.