Le Paris Levallois accroche le match des champions

Plus consistant sur la durée, le Paris Levallois s’adjuge l’édition 2013 du Trophée des champions en battant la JSF Nanterre sur le score de 81 à 72.

Dans le cadre du Vendéspace, le PL et la JSF Nanterre se sont affrontés pour le premier trophée de la saison. Et si le PL a déroulé en première mi-temps, la seconde fut tout autre.

Marc-Judith-large-En effet, pour le PL tout avait commencé comme sur des roulettes. Défense agressive, réussite au tir (8/12 dans le premier quart-temps), les hommes de Greg Beugnot ont déroulé leur basket. Absent du tournoi d’Alfortville, l’arrière Nicolas Lang a fait parler la poudre avec 13 points en 13 minutes. Touché, Nanterre se faisait balader en défense, notamment dans la raquette. Seul Will Daniels relevait alors le niveau d’un ensemble bien pale. Sur la sellette, Travis Leslie, lui, se débrouillait également au scoring mais avec beaucoup trop de fautes (3 en première période). Tranquille, le PL prenait les commandes à la pause (50-32).

A la reprise, le match fut d’un tout autre acabit. Plus investie en défense, la JSF a alors grignoté petit à petit son retard grâce notamment à la percussion de Travis Leslie. Il reste que la paire Albicy/Lang restait suffisamment dangereuse pour maintenir l’avance du Paris Levallois. Grâce à de la réussite à trois points (Leslie/Judith/Meacham), la JSF revient avec en prime une défense bien plus rugueuse à l’image de ce qu’a montré Johan Passave-Ducteil. C’est le moment que va choisir Sean May pour peser en attaque lui qui a réalisé un match relativement discret. Et malgré quelques ultimes tentatives nanteriennes dans le money-time, le retard accumulé par la JSF Nanterre était trop lourd.

C’est donc le Paris Levallois qui succède à Limoges au palmarès.

 

 

Comments

Commentaires (4)

  1. gerardbaste

    bien que j'ai apprécié de voir ENFIN du basket sur TNT, ça n'a pas été une sinécure de suivre ce match tant au niveau du jeu (certes en rodage), niveau commentateurs (sous lexomyl visiblement et en tous cas une torture), du public ( visiblement ailleurs et/ou invité)…. bref comme une première fois mais qui aurait été manqué dans les grandes largeurs….