Le Paris Levallois assommé par Dijon

Portée par une grosse adresse à trois points, la JDA Dijon a fait trébucher le Paris Levallois 89 à 75.

Pour le Paris Levallois la réception de la JDA Dijon devait être l’occasion d’engranger un nouveau succès à domicile. Sauf que les Franciliens sont retombés dans leurs travers à savoir les (grosses) absences en défense. Dans le premier quart-temps Myle Hesson leur a tout fait en attaque (13 points). Si les Bourguignons ont ensuite eu quelques moments de flottement, les joueurs de Laurent Legname ont été portés par leur adresse surnaturelle à trois points (47% à la mi-temps). Il faut dire ausi que le manque d’investissement du Paris Levallois les a beaucoup aidé (30-42 à la mi-temps).

C’est au retour des vestiaires que les choses ont empiré pour les Locaux. Le feu-follet Myles Hesson a continué son chantier, bien secondé par l’intérieur Tyler Cain dominateur sous le cercle. En face le meneur Chris Jones (20 points) a bien tenté d’alimenter la marque avec l’aide de Jahmar Young (18 points) mais les pertes de balle et les erreurs en défense ont pesé bien trop lourd en défaveur du Paris Levallois. Du moins c’est ce que l’on a pu penser avant que Dijon ne se mette un peu en danger en relâchant son attention (71-83 à la 35e). Il a fallu que Tyler Cain (18 points) mette un petit coup de collier pour que la JDA s’évite un scénario catastrophe dans le money-time.

Au final cette victoire dijonnaise est loin d’être usurpée. Elle montre également que le chantier Paris Levallois est toujours bien en cours.

Crédit photo : KREINE/Paris Levallois

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.