Le Paris Levallois gagne le match de la peur

Au terme d’un match indécis jusqu’au bout, le Paris Levallois s’impose face à Cholet Basket sur le score de 75 à 71.

Entre Paris Levallois et Cholet Basket c’était un peu le match de la peur. Et à vrai dire on n’est pas très étonné de savoir que ces deux formations sont en bas de classement car à Coubertin elles n’ont pas vraiment offert un spectacle de grande qualité.

Dans le premier quart-temps le PL a principalement tenu grâce aux points de Giovan Oniangue (10 points). L’ailier a réalisé quasiment tout ce qu’il a tenté bien aidé il est vrai par les boulevards laissés par la défense choletaise. Dans cette équipe au jeu collectif assez pauvre Murphy Holloway (16 points à la mi-temps) a permis que Cholet ne craque pas totalement. La combativité d’un Stephen Brun (8 points et 7 rebonds sur les 20 première minutes) a aussi fait beaucoup de bien à une équipe sur laquelle semblait peser une chape de plomb (42-41 à la mi-temps).

A la reprise on a d’ailleurs eu le droit à une bouillie de basket avec de la maladresse de part et d’autre. Mais Cholet a su tirer son épingle du jeu grâce à quelques gros shoots signés Joseph Trapani et Jonathan Rouselle (55-56 à la 30e). On a alors assisté à un chassez-croisé permanent dont il était difficile de savoir qui sortirait gagnant. Le tournant du match a finalement eu lieu sur trois points avec la faute de Giovan Oniangue (27 points au total, record en Pro A battu) à la 36e. Par la suite Cholet a gâché trop d’occasions comme ce dunk complètement raté d’Holloway et ce 0/2 aux lancers-francs de Jomby à la 38e pour faire son retard dans le money-time malgré deux derniers trois points signés Rouselle et Trapani.

Au final CB peut donc avoir de sérieux regrets quand le Paris Levallois, lui, s’offre un peu de répit.

Les stats

Crédit photo : KREINE/Paris Levallois

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.