Le Paris Levallois joue à se faire peur sur le parquet du Mans

Il s’en est fallu de peu pour que le Paris Levallois laisse échapper la victoire face au Mans (90-87).

Si Le Mans l’avait emporté face au Paris Levallois cela aurait relevé du hold-up. Car sur la physionomie de la rencontre les joueurs de Greg Beugnot n’ont Maleye-Ndoyepas volé leur succès à Antarès. En effet, les Franciliens avaient démarré à toute vitesse avec un 31-19 dans les dix premières minutes. Porté par une adresse diabolique (69% à la mi-temps), le PL a profité d’un Blake Schilb littéralement on fire. L’ailier a en effet terminé la partie avec 21 points et 5 passes décisives quand Elton Brown fut tout aussi décisif avec ses 24 points et 7 rebonds. Cependant, cela a failli ne pas suffire. Car au retour des vestiaires, JD Jackson avait visiblement su trouver les mots pour remobiliser ses troupes. Plus conquérants, les Manceaux ont bien poussé dans le sillage d’un bon Charles Kahudi. Dans le money-time Dashaun Wood (20 pints au total) a su prendre ses responsabilités comme à l’accoutumée plantant notamment un gros tir primé juste avant la dernière minute. Après c’est Kahudi qui aura converti deux lancers-francs pour remettre les deux formations à égalité 87 partout. Mais le Paris Levallois a parfaitement joué sa dernière possession avec pour conclure en beauté un panier plus la faute d’Elton Brown.
Le PL peut donc entamer la préparation de son prochain rendez-vous ce vendredi face à Antibes avec le maximum de confiance.

Les stats

Crédit photo :Paris Levallois

 

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.