ALL STAR GAME

Le Paris Levallois surclassé par Valencia

Face à une équipe de Valencia bien plus forte, le Paris Levallois s’est logiquement incliné 85 à 68.

Maleye-NdoyeLe Paris Levallois savait que le test Valencia serait compliqué et le terrain n’a pas démenti cette donnée. Après un début de match très défensif où les deux équipes ont eu du mal à trouver la mire, Valencia a su prendre progressivement l’ascendant en partie grâce à une grosse adresse au tir primé (7 tirs convertis en première période avec un 3/4 pour Sam Van Rossom). Avec Oliver Lafayette (11 points dans la première période), les Espagnols avaient un meneur bien supérieur à Andrew Albicy qui a eu beaucoup de mal à le tenir en défense et à s’en défaire de l’autre côté du terrain. Combiné à un gros pressing défensif, Valencia a alors fait ce qui voulait face à des Franciliens bien trop timorés sur les un-contre-un (29-45 à la mi-temps).

Mais au retour des vestiaires, le PL va offrir un tout autre visage. Grâce au duo Sane (diabolique d’adresse au tir primé)/Oniangue, les Locaux vont revenir à distance raisonnable de leur adversaire. Seulement l’incroyable adresse à trois points des joueurs de Valence portés par les insaisissables Lafayette et Dubljevic a vite douché les espoirs de retour des Franciliens. Émoussés par les efforts effectués, les .Locaux, pénalisés par les fautes au niveau des rotations intérieures, ont donc logiquement lâché du lest même si Daniel Ewing et Andrew Albicy ont réduit l’écart dans le money-time.

Pour le PL les yeux sont désormais tournés vers le derby du 92 ce samedi face à Nanterre avec l’espoir de décrocher enfin le premier succès de leur saison.

Comments

Commentaires (1)

  1. mimil

    Joli résumé ! J'étais moi aussi à Cerdan et je suis d'accord avec l'analyse du match.
    On peut aussi souligner le vide dans la fixation à l'intérieur côté PL, ainsi que les très très nombreuses pertes de balle.