Le Paris Levallois trop court face à Monaco

Monaco a du puiser dans ses ressources mentales pour venir à bout en prolongation d’une belle équipe du Paris Levallois (91 à 85).

Jamal ShulerEn match décalé de la 30e journée le Paris Levallois avait l’opportunité d’être la seule équipe de Pro A à avoir battu Monaco deux fois. Les première minutes de la rencontre ont d’ailleurs montré une équipe solide à commencer par Vincent Poirier (15 points et 12 rebonds). Dans son duel avec Brandon Davies  (20 points et 6 rebonds) le pivot a de suite pris le dessus permettant à son équipe de creuser rapidement un petit écart (21-15 à la 10e). Piégée par la défense et le jeu ultra-physique du PL la Roca Team a du s’en remettre à ses arrières Yakuba Ouattara (18 points) et Jamal Shuler (13 points) pour alimenter la marque (24-17 à la 20e).

Progressivement le match a pris une tournure plus physique avec des Monégasque animées de meilleures intentions à commencer par plus de rythme en attaque. Zack Wright a été le détonateur du retour monégasque par sa science du jeu. Si le bon passage de Vincent Poirier en début de quatrième quart-temps a fait du bien (66-62 à la 34e), Brandon Davies a permis à Monaco de prendre brièvement l’avantage avant que ne s’engage un haletant mano à mano qui a  débouché sur une prolongation (75 partout à la 40e). Le talent de Dee Bost et les lancers-francs de l’expérimenté Amara Sy ont permis à Monaco de valider un succès qui leur permet du même coup de valider définitivement la première place

 

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.