Le parpaing de la semaine : Boxing Pervis

Pervis Pasco a ajouté tristement la dernière touche à la saison pourrie de la SIG.

Cela faisait 2 jours de suite que le maximum de température était atteint à … Strasbourg ! 29 degrés dans la capitale alsacienne mais il faisait bien bien plus chaud dans le gymnase du Rhénus. Tout le monde est maintenant au courant, Pervis Pasco a préféré boxer son coéquipier Alain Digbeu plutôt que de continuer dans son apprentissage des fondamentaux collectifs du basket-ball. Pasco est un bon joueur de basket, attention ! Mais Pasco est aussi connu pour ses débordements, jamais rien de méchant jusque-là (quoique) mais surtout un gros point noir sur son C.V. qui pourrait nous faire douter des facultés du bonhomme à rester concentré dans les moments importants :

 

Aucun rapport ? Non, c’est vrai aucun rapport entre ces deux événements, autant l’avouer, mais bon on ne résiste pas au plaisir de regarder et regarder cette vidéo encore et encore en se demandant ce qui s’est passé dans sa tête à ce moment-là !

Mais bref, revenons à nos moutons, deux ans après le combat GrierMarquis à Cholet, voilà que la Pro A continue d’alimenter les rêves de ring de certains. A noter que cela devient quand même sacrément chiant que les duels Franco-américains tournent à l’avantage des ricains ! Non mais ! En dehors de la domination US pour le noble art, on se demande si Strasbourg avait besoin d’un épisode supplémentaire pour définitivement jeter cette saison dans la case « pourrie jusqu’à l’os » ! Heureusement pour eux, Abdou M’Baye a prouvé à Roanne que lorsqu’on lui confiait les rênes d’une équipe, il était toujours capable de faire des cartons comme au bon vieux temps dijonnais. Quant à notre Pasco-Tyson, il ne faut pas oublier qu’il avait réussi à faire rentrer Vasco Evtimov sur le terrain alors qu’il était simple spectateur suite à une multitude d’accrochage avec Ilian Evtimov au soir d’un Chalon-Strasbourg. Joueur rugueux, défenseur dur au mal mais mine de rien, légèrement dangereux non ? Personnellement, je paierais cher pour aller voir un gala de boxe à Marcel-Cerdan, salle mythique de boxe, entre Parvis Pasco et Vasco Evtimov !

Vous allez me dire : « André, ton parpaing dans la tronche de Pasco, c’est pas un peu dangereux ? » Ben si bien sûr, comme de faire des rimes sur le nom de famille d’un intérieur de l’ASVEL qui a déjà fait ses valises pour aller (mieux) jouer sous d’autres couleurs. Mais j’accepte le défi et puis je me dis aussi que ça pourrait être la sortie d’Alain Digbeu. Une sortie par la toute petite porte qui n’est pas à la hauteur du talent de cet ailier français à la carrière brillante. Même si son retour en France (relégation avec Pau, deux années à jouer le maintien avec la SIG) n’aura pas été à la hauteur de son talent, il ne mérite pas de finir sur ce « fait divers ».

Comments

Commentaires (5)

  1. Koni21

    Il mérite de finir a l'ASVEL dans un role de joueur d'experience comme Foirest l'an dernier !!!

    Et il n'est pas si vieux le Alain, et loin d'etre cramé sur le terrain….et surtt il ne mérite pas ce qu'il lui est arrivé cette année sportivement et plus personnellement avec Pasco le débile !!! (j'avoue je fais le malin derriere mon pc ^^)

    Qu'il se barre de chez les cygogne et qu'il reviennent aux source, chez lui a Villeurbanne !!

    We Want Alain !!….Je milite pour son retour (à 2 doigts de lancer une pétition)

  2. joaquim

    oh le con !!!!!!!!!!!

    il est vraiment vraiment con ce pasco