Le parpaing de la semaine : Free Limoges

Décidément, les Limougeauds n’auront pas louper leur retour en Pro A.

Le parpaing, la brique, la vieille saucisse… Dans chaque match, il y a toujours un mec pour balancer un shoot improbable qui finit par taper la tranche ou pire… à 20 cm de l’arceau, le fin fond du plexi. Et bien souvent, dans le basket français, on a aussi le droit au parpaing médiatique. Ca peut être une phrase, une réaction, une action… Cette semaine, le CSP Limoges est à l’affiche.

Décidément, les Limougeauds n’auront pas louper leur retour en Pro A. Si dès le début de saison, une poignée de supporters se sont vu trop beaux trop tôt, les derniers évènements les ont vite fait redescendre sur terre.

L’épisode Eric Girard n’a déjà pas vraiment aidé le mythique club français. Mais on frise le Limoges-Drama à l’approche des playoffs.

L’arrivée de Zare Markovski à la tête de l’équipe ne s’est pas faite sans bruit. Le coach a eu carte blanche pour remanier son effectif et ne s’en est pas privé. Zack Wright a d’ailleurs failli y passer, Markovski estimant qu’il n’était pas assez bon meneur gestionnaire alors que Ronnie Taylor… Enfin bref.

Le CSP a finalement réussi à conserver Wright en retournant le règlement LNB et en proposant un contrat pro au jeune Thomas Celerier… Mais encore une fois, passons…

Après la tentative de coup d’état des supporters, qui ont lancé pétition sur pétition pour voir leur président prendre la porte, Frédéric Forte a tenté de calmer les ardeurs (ou pas) en organisant une réunion de crise avec les partenaires et abonnés. Au final, 600 personnes s’étaient retrouvés à Beaublanc. A la suite de ce meeting, les supporters ont pris la décision de boycotter la présentation des joueurs et Frédéric Forte n’a pas l’air décidé à lâcher son siège.

Le week-dernier, les Roannais ont fini d’achever les Limougeauds et Cedrick Banks, LA déception de la saison au point qu’il s’est fait siffler par son propre public, est devenu l’ennemi public numéro 1 à Beaublanc.

La dernière en date : le recrutement d’un poste 4 (un non-JFL bien sûr) à quelques matches de la fin de saison pour pallier à l’absence de Fredzilla. Et des dépenses en plus !

Pour toutes ces raisons et même si ça nous attriste de voir les déboires de ce club historique, le CSP Limoges a bien mérité d’être notre parpaing. Enfin bon, pour rétablir la paix dans le monde des Limougeauds, une seule solution : se procurer le dernier opus de Reverse (le #29), se poser à une terrasse au soleil, et lire le dossier « Limoges 2000 : le plus beau des combats ».

Ou sinon, le dernier numéro de Basketlooz vient de sortir et la situation de Limoges y est plutôt bien résumée…

Et en bonus, parce qu’on a quand même fortement hésité à les nominer, la vidéo de bande-annonce de la rencontre Strasbourg-Toulon :

Tags : , , ,
Comments

Commentaires (13)

  1. Tapion

    Juste une précision, sur l'annonce passée par BasketLooz au sujet des possibles reconversions:

    – soit c'est pour devenir pigiste dans la formation des cadets (…)

    – soit pour devenir GM (surtout si vous êtes incompétent)

    – soit pour devenir directeur marketing (hum…) mais seulement si vous avez été un des 5 plus grands joueurs français que ce sport ait connu

    – soit devenir directeur d'un Quick (c'est pas le moment…)

  2. panssoune

    Pour trouver une terasse au soleil on repassera =) Peut être pour le numéro du mois de Juillet…

  3. maksim

    C'est ici qu'on gueule "Le CSP en Pro B!!!" ?

  4. ludo

    La mascotte de Strasbourg est aussi honteuse que leur match contre Orléans

  5. T-R

    C'est moi ou bien Basketsession et basketactu se dechaine a CHAQUE fois sur le CSP ?

  6. un limougeaud

    "Après la tentative de coup d’état des supporters(1), qui ont lancé pétition sur pétition pour voir leur président prendre la porte(2), Frédéric Forte a tenté de calmer les ardeurs (ou pas) en organisant une réunion de crise avec les partenaires et abonnés. Au final, 600 personnes s’étaient retrouvés à Beaublanc. A la suite de ce meeting(3), les supporters ont pris la décision de boycotter la présentation des joueurs et Frédéric Forte n’a pas l’air décidé à lâcher son siège(4)."

    1 : il n'y a jamais eu de coup d'état de qui que ce soit,

    2 : il n'y a jamais eu de pétition(s),

    3 : décision prise avant la réunion mais annoncée après,

    4 : c'est la seule chose de vrai dans ce paragraphe.

  7. Bucky

    C'est moi ou bien le CSP se débrouille TOUJOURS pour être suffisamment ridicule pour que Basketsession et basketactu se déchainent a CHAQUE fois sur eux ?

  8. OscarAbine

    En tout cas, les limougeauds ont toujours le cul aussi serré (enfin, certains, on va dire…).

    C'est toujours zéro humour et susceptibilité à fleur de peau.

    Sinon, scander "Forte démission" toute la soirée, ça s'apparente pas à un "coup d'état" (toutes proportions gardées par rapport à ce qu'il se passe de bien plus grave dans des pays du pourtour méditerranéen…) ?

  9. Vich3

    Euh ! La présentation de la SIG est hautement scandaleuse ! Digne d'un club de national 3 de Chalosse ( Landes ) ! Comment en 2011, un service marketing/communication peut laisser faire ça dans un club pro ? A croire que ces gens là …

  10. LD Pope

    + 1000000 pts à la petite BD de l'ami "TP" de basketnews (page 5 de jeudi 10 mars) :

    "- Mr FORTE ça ne va plus…

    – Oui, je sais, il faut repartir de zéro

    – On ne va pas encore changer de coach ?

    – Non, j'ai dit de zéro

    – Vous voulez changer de joueurs ??

    – Non, trop cher : on va reprendre depuis le début

    – Je ne comprends pas…

    – Je crois que je vais rendre la balle à Toni KUKOC…"

  11. expertballistique

    c est tellement affligeant ce qui se passe au csp que je trouve ça normal que tout le monde en rigole.franchement faire plus mauvais choix que ça c est impossible!forté démission!!!(enméne le coach et souchu avec toi).

  12. Elcanar un Limougeau

    Je suis affligé de voir ce que fait le CSP actuellement, je suis trop jeune pour l'avoir connu flamboyant, je ne le connaît que par ses déboires ! En national il était le club avec le plus de publique ! En Pro B il était le club avec le plus de publique et en Pro A il est le club avec le moins de résultats……… Mais après tout ce n'est pas grave puisque Mr Forté s'occupe de couler la baraque et se fait mousser à chaque remontée ! Son but bien entendu ! Faire du médiatique j'ai l'impression ! Une info qui fâche ? Limoges a voté un budget de 1.2 millions d'euros en début d'année pour son grand et beau club d'antan ! (Un bon retour sur investissement !)

    Mais bon on compte sur les joueurs de cœur ! (oups on n'en n'a plus….)