Le PL assure face au MSB

Dominateur pendant une bonne partie du match, le PL s’est fait peur en fin de rencontre mais a réussit à l’emporter face au MSB (85-78).

 A peine démarré, le match s’emballe avec un dunk de Lamont Hamilton suivi d’un tir primé de Charles Kahudi. Le point noir arrive très vite pour le PL avec une blessure pour Lamont Hamilton. Mais son remplaçant Vinny Bang Bang Masingue n’a pas peur d’aller au charbon et marque rapidement dans la raquette en prenant le dessus sur Batista. Mais en face, il y’a un as, Taylor Rochestie pour ne pas le citer. Redoutable d’adresse, ses tirs sont autant de banderilles plantées dans le dos des Franciliens. Mais le jeu placé du PL fonctionne tout aussi bien et permet à un joueur comme Trenton Meacham de bénéficier de bonnes positions de tirs. Dans la raquette, Marcellus Sommerville et Jawad Williams se livrent à une véritable bataille. Mais c’est à tous les niveaux que les deux équipes sont on fire. Un rythme élevé, très peu de déchets : pas de doute, ce sont deux équipes du haut de tableau qui s’affrontent. Finalement, Hamilton retrouve sa place sur le terrain mais laisse vite une faute en route, avec pour conséquence un 2/2 aux lancers-francs pour Bryant qui sort après sur blessure, remplacé par Koffi. Mais à la fin des dix premières minutes, le PL conserve une petite avance (27-22).

 A la reprise, l’engagement est tout aussi important avec des équipes qui ne font pas semblant. Alex Acker est très bien placé en défense sur Williams et permet à Koffi de scorer sur la remontée de balle. L’intérieur manceau se révèle également être un bon point de fixation dans la raquette. Victime de la faute, Giovan Oniangue se venge en convertissant un de ses deux lancers. Et David Noel, par un tir primé, redonne 4 pts d’avance au PL qui commencait à voir le MSB revenir sur ses talons. Après les efforts fournis, le tempo ralentit et les deux équipes sont aussi moins lucides sur le dernier geste. Seulement ça ne dure qu’un temps pour les bons joueurs. Dunk à une main de Sommerville, 3 pts de Noel… le spectacle est au rendez-vous tout comme la qualité de passe chez Meacham mais plus encore chez Taylor Rochestie. D’où un résultat serré au moment de rentrer aux vestiaires (40-37).

2 pts d’Eric Chatfield pour démarrer : le PL est dans ses standards. Si l’on y rajoute le dunk d’Hamilton et les deux lancers de Williams, le PL vient de passer un 6-0 au MSB qui a du mal à contenir les attaques de ses adversaires. Ce qui contraint JD Jackson à prendre un temps-mort au bout de 2min pour stopper la furie offensive des Locaux. Le coach manceau multiplie aussi les rotations à l’intérieur, le MSB étant sans solutions suffisantes pour contrer le jeu en tête de raquette du PL. Mais même au-delà de la ligne des 3 pts, le PL met en danger le MSB à l’image d’un tir primé inspiré de Chatfield à la moitié du quart-temps suivé d’un autre de Michel Morandais. Le MSB semble apathyque en défense, comme incapable de montrer un peu de mordant sur les un-contre-un. Et s’il plante de temps à autre, le PL est toujours là pour scorer ne laissant aucun répît à son adversaire. Décrié au début de saison, Morandais confirme qu’il a retrouvé la confiance en plantant un 2e tir primé. Des tirs précieux qui permettent au PL de tenir le MSB à distance raisonnable avant les dix dernières minutes (65-53).

Au retour de la pause, le MSB montre un petit regain de forme amorcé par un panier dans la peinture de Bryant. Mais en face, Lamont Hamilton prend ses responsabilités : passe, scoring… le pivot US est partout en attaque. Et quant Masingue rentre, il prend le relais. Côté MSB, c’est aussi le secteur intérieur, notamment Alain Koffi, qui est à l’oeuvre. Mais en laissant des fautes en route, le PL laisse le MSB reprendre confiance. Signe de moins bien : le PL montres des difficultés sur le rebond offensif et laisse de nombreuses possibilités aux Manceaux de porter l’estocade en attaque. Après un temps-mort salvateur, le PL se reprend avec un panier de Chatfield. Mais chaque faute francilienne risque de coûter un max, le PL s’étant assez vite retrouvé dans la pénalité. Et malgré quelques ratés au tir, la fatigue n’aidant pas, ça finit par rentrer. La réussite du capitaine Noel inspire ses coéquipiers puisque Meacham puis Williams crucifient tour au tour le MSB. Le match aurait-il alors choisi son vainqueur ? Sur la possession suivant le temps-mort, Acker score extérieur. Mais le PL tient son match et sa précieuse victoire face à un concurrent direct pour le podium. 85-78 : ce PL-là a les moyens de voir haut.

Tags : , ,
Comments

Commentaires (8)

  1. AURELIE

    Le constat est accablant pr le msb. On est pas capable de battre actuellement une équipe du top 8. Sjur les équipes du top 8, nous seulement battu en championnat : nancy (1 fois), gravelines (1 fois), villeurbanne (1 fois), roanne (1 fois)

    L'effectif du msb parait bien court en quantité pour jouer les premiers rôles. Le cinq majeur du msb est celui qui joue le plus de toute la pro A. Il manque deux joueurs en rotation de bon niveau pour suppléer rochestie et sommerville. La plus grosse bétise qui a été faite à l'intersaison a été de conserver diot et koffi sur qui on ne peut pas compter de manière régulière puisqu'ils sont tjrs blessés.

    Donc, on est bien à notre place au classement (6ème), on ne mérite pas une place plus haute.

  2. 72BOB

    Effectivement, même en bon supporter du MSB, il faut reconnaître qu'Aurélie a (encore …) raison .Le MSB n'a pour l'instant pas sa place dans le TOP 5 !!!Il y a toujours des bons passages, du beau basket, mais aussi beaucoup d'erreurs et d'imprécisions.Ce début d'année 2012 est mauvais, voir limite catastrophe.Si le staff ne prend pas de décisions rapidement, une place dans le TOP 8 pour les play-off sera sans doute difficile.

  3. golo72

    Ouais et je me demande meme si on va se maintenir en pro A!!!!!!!!!!!!non mais arretez vos delire on est dans le dur physiquemenet on enchaine un calendrier dementiel avec les 5 premieres equipes de pro A 2 pros jfl censé etre de bon niveau absent pour blessure ou presque…notre place c'est 5-6 et c'est deja bien cette année…on est pas loin de nos concurrent à part chalon et le bcm qui me semble au dessus le reste est a notre porté sans soucis…

    apres jouer avec autant d'handicap et une equipe bancale depuis le debut de saison c'est deja bien….attendez de voir rochestie charles kahudi retrouvez un peu de fraicheur physique et cela fera tout de suite la difference….

    peu d'equipe souhaiteront nous affronter en play off car si le physique suit on pourrait etre l'equipe surprise des play off

  4. 72BOB

    Avec des "si", "à cause du calendrier", "à cause des blessures", "à cause des arbitres", …. on peut en faire des choses !!!!!!!!!!!!Il faut être réaliste :les résultats sont ceux qu'on affiche depuis le début de l'année.Avec le budget du MSB, on pouvait espérer mieux.

    Cela n'empêche pas d'encourager le MSB, mais il faut certainement que quelque chose change :)