Le PL est « une équipe offensivement très forte » selon Pierre Vincent

Le technicien villeurbannais se méfie fortement des atouts offensifs du PL.

Cet ASVEL vs PL sera une affaire du duel ou ne sera pas. Edwin Jackson vs Antoine Diot, Sean May vs Uche Nsonwu… Les oppositions de qualités ne manqueront pas. Pour espérer l’emporter, l’ASVEL devra se méfier de la forme offensive du PL. Car avec une moyenne de 80,2 points marqués par match, l’équipe coachée par Christophe Denis affiche tout bonnement la meilleure attaque du championnat et avec son pivot Sean May (21 points de moyenne) tient également le meilleur scoreur de la Pro A.

« C’est une équipe offensivement très forte, où tout le monde shoote. Et nous avons du mal à gagner quand notre adversaire score beaucoup » analyse ainsi Pierre Vincent, le technicien villeurbannais, dans les colonnes du Progrès.

L’entraineur de l’ASVEL est d’autant plus prudent qu’il doit encore se passer sur ce match de Georgi Joseph (qui purge son dernier match de suspension) qui sera remplacé par le jeune Alexandre Chassang, remis de sa petite entorse de la cheville.

Tags : ,
Comments

Commentaires (2)

  1. GW

    C'est surtout une équipe qui est à l'image de Sean May.

    Ce mec est tellement fort offensivement qu'il crée des espaces pour tout le monde.

    Et comme c'est une passoire en défense parce qu'il fuit le contact et que Jawad Williams n'est pas le complément defensif idéal, ca crée un gros trou d'air dans la raquette…

    Diot et Albicy peuvent étouffer par séquence le backcourt adverse, mais sans back up solide en defense, ils ne peuvent pas tenir tout le match à ce rythme.

    La preuve contre Nanterre ou dès que Massie a pu être servi, il a été l'homme du match.