Le PL était trop fort

Face à la machine PL, le BCM a sombré (97-83).

Le All Star Game n’est prévu que le 30 décembre à Bercy mais le PL et le BCM avaient visiblement envie d’en offrir un avant-goût. Car dès les premières minutes, c’était un basket de rêve qu’offraient les deux équipes. Poussé par un Ludovic Vaty ultra-réaliste (6 pts en 2 min), le BCM prenait les commandes du match. Le PL lui calait au niveau de la réussite et a du attendre la 12e minute pour qu’Andrew Albicy ne débloque la situation. Quand à Jawad Williams, l’ailier-fort était tout simplement sur une autre planète tant il était on fire au tir, mais aussi passeur et bon défenseur. Sur ce dernier point, le BCM rendait une copie à la mi-temps (56-44) peu en rapport avec son statut de défense de fer.

A la reprise, le rythme du match prend alors une tournure plus défensive. Il a fallu attendre ainsi 1m40 pour voir le premier panier (un trois points de Buycks). Peu en réussite sur la première période, Sean May va sortir la machine à shoots permettant au PL de toujours tenir à distance le BCM. Mais dans un quart-temps hâché par les fautes, les périodes d’euphorie ne durent jamais très longtemps. Il reste que l’intensité mise par les deux équipes ne se dément pas avec des scoreurs affutés dont le redoutable meneur Diwght Buycks dont les pointes de vitesse donnaient le tournis aux défenseurs du PL. Seulement ce dernier était bien trop seul pour apporter du danger offensivement parlant. Et quand Jawad Williams devient incandescent (30 points), difficile alors ppour le BCM d’arrêter la machine PL.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.