Le PL s’enfonce, Le Mans se rassure, deux de chute pour Nancy

Résumé en bullets de la 26ème journée de Pro A

Poitiers 71 – 66 Strasbourg

Les Poitevins sont sur la bonne voie dans la course au maintien. Grâce à leur victoire sur Strasbourg, ils éloignent peu à peu de la zone de relégation. Après un premier quart-temps indécis, Poitiers a pris l’avantage grâce à une grosse défense, infligeant un 22-13 à leurs adversaires. Après la mi-temps, la tendance s’inversait et Strasbourg revenait dangeureusement sous la houlette de Ricardo Greer (19 pts, 6 rbds, 3 pds mais 6 bps) et John McCord (10 et 6) mais Poitiers a géré son avance pour s’imposer au coup de sifflet final. Carl Ona Embo a été décisif dans la victoire de son équipe, alignant 8 pts, 5 rbds, 2 pds et 2 int. Pierre-Yves Guillard ajoute 12 pts à 6/8, 3 rbds et 2 pds. Kenny Younger complète la feuille avec 12 pts et 6 rbds. Avec cette défaite, Strasbourg dit adieu à sa place en playoffs.

Pau 62 – 71 Roanne

A la vue du premier quart-temps, on imagine très vite la rouste qu’aurait pu prendre Roanne et le discours de JD Choulet à la fin du match. Mais il semblerait que le technicien ait réussi à booster ses joueurs avant que le pire n’arrive. Après un sévère 21-9 encaissé, les joueurs de la Chorale ont mis les bouchées doubles pour refaire leur retard et reprendre l’avantage grâce notamment à un Uche Nsonwu intenable dans la peinture (16 pts à 5/7 et 4 rbds). Ils n’avaient plus qu’à contrôler le rythme du dernier quart-temps pour repartir avec la victoire. Les Palois n’ont pas su profiter de leur départ en trombe. Pour son retour Georgi Joseph a aligné 5 pts, 6 rbds et 6 pds pour compléter les 16 pts de Demetric Bennett.
Ecouter les réactions

Gravelines 91 – 58 Paris-Levallois

Les deux équipes avaient absolument besoin d’une victoire pour se relancer. A ce petit jeu, c’est Gravelines qui l’a emporté et qui a renoué avec la victoire hier soir. Les joueurs de Jean-Luc Monschau se sont reposés sur un collectif bien huilé et un Ben Woodside (15 pts, 3 rbds, 14 pds et 5 int) retrouvé pour contrôler le match de bout en bout. Aux côtés du meneur, Jeff Greer (16 pts dont 4/4 à 3 pts, 5 rbds et 5 pds) a été insolent d’adresse alors que dans la peinture, Dounia Issa (14, 5 et 6) et Mohamed Saër Sène (12 et 7) ont été intraitables. Avec une nouvelle défaite à son compteur, le PL se retrouve officiellement en position de reléguable, ses concurrents directs ayant remportés leurs matches respectifs. Comme d’habitude, c’est Marcellus Sommerville (15 pts à 7/10 et 5 rbds) qui a tenu les rênes de l’équipe francilienne mais il n’a pu empêcher le naufrage.

Nancy 88 – 93 Limoges

Les Nancéiens ont subi les foudres d’un Cedrick Banks (22 pts, 4 rbds et 3 pds) en manque de basket qui donnait une avance signifiante à son équipe à l’entame de match. On fire, Banks à inscrit 18 pts à 6/6 à 3 pts dans les cinq premières minutes ! Le SLUC, mené par un grand Willie Deane (22 pts, 4 rbs et 5 pds), accusait alors un retard et a passé la rencontre à courir après le score sans jamais pouvoir passer devant. Dans le money-time, alors que Nancy n’est qu’à une petite longueur et que Victor Samnick fait le taf dans la peinture (18 pts et 10 rbds), Limoges tient tête à son adversaire, dans le sillage de Robert Hite (20 pts, 6 rbds et 7 pds). Les joueurs de Markovski boucle la boucle derrière la ligne des lancers francs et garde ses espoirs de maintien.

ASVEL 102 – 97 Le Havre

Orgie offensive à l’Astroballe. Les Villeurbannais ont su rebondir suite à leur honteuse défaite en Coupe de France face à Vichy pour valider leur ticket pour les playoffs. Après une première période serrée, les joueurs de Nordine Ghrib ont mis la gomme pour prendre l’avantage et éloigner les Havrais. Wes Wilkinson (20 pts à 7/11et 6 rbds) et ses coéqupiers ne s’avouaient pas vaincus mais ne parvenaient pas à reprendre le dessus. Nordine Ghrib s’est appuyé sur son 5 majeur irrésistible. Pops MB (23 pts à 10/13 et 10 rbds) s’est fait un plaisir de martyrisé la défense havraise. Matt Walsh, l’homme aux deux visages, était dans un bon jour (27 pts, 3 rbds, 3 pds et 3 int). Mickaël Gélabale ajoute 17 pts à l’addition alors que Davon Jefferson termine à 19 pts et 4 rbds).
Lire les réactions

Vichy 82 – 75 Hyères-Toulon

On n’arrête plus les Vichyssois qui enchaînent avec une troisième victoire consécutive. une victoire qui leur permet de quitter momentanément le siège de reléguable. C’est encore une fois grâce à Jamal Shuler (22 pts à 7/10 dont 3/4 à 3 pts, 2 rbds et 7 pds) que les joueurs de Jean-Philippe Besson se sont imposés en toute sérénité. A ses côtés, Antoine Eito s’est montré efficace avec 14 pts, 6 rbds, 7 pds et 3 int. Dans la peinture, Frank Elegar n’était pas en reste et aligne 11 pts, 6 rbds et 6 int. A Toulon, Rick Hughes a encore sorti un match d’anthologie (21 pts à 12/19, 8 rbds et 2 pds) mais était bien trop seul.
Lire les réactions

Orléans 50 – 90 Le Mans

Gros coup dur pour les Orléannais qui prennent une correction à domicile. Les Manceaux ont profité de leur adresse à distance pour prendre le dessus sur leurs adversaires. Alex Acker (18 à 7/11, 6 rbds, 3 pds et 2 int) a pris un malin plaisir à transpercer la défense orléannaise. JP Batista (16 et 7) et Michail Kakiouzis (13 et 5) se sont amusés dans la peinture. En seconde mi-temps, c’est derrière l’arc que Le Mans a installé son siège par Marco Pellin (9 pts à 3/3 à 3 pts), puis Antoine Diot (4 pts, 3 rbds et 7 pds) et Kakiouzis.  Charles LombaheKahudi (13 pts à 5/8, 4 rbds et 3 pds) a également été l’auteur d’un gros match. A Orléans, les joueurs ont réussi à passer à côté de leur match le même soir. Seul Tajuan Porter (14 pts, 3 rbds et 2 pds) est sorti du lot mais avec 40 pts à rattraper, il ne fallait pas espérer grand chose.
Lire les réactions

Tags : , , , , , , , , , , ,
Comments

Commentaires (5)

  1. Barbara

    ça va être le match de la mort le Pl-Vichy de la semaine prochaine

  2. Testo

    Le 5 de l'ASVEL est quand meme tres tres costaud dans cette configuration. Avec Gelabale, Jefferson, Walsh et Pops, y a du niveau. Dommage pour eux que ca n'ai pas été comme ça toute la saison.

  3. tony

    Orléans veut quand meme laisser une trace sur cette saison, encore -40…

  4. GW (ein neues wichti

    Les défenses de l'ASVEL et de Nancy sont déja en mode playoff…