Le point sur la fin de saison de NM1

Saint-Quentin valide sa montée, le deuxième promu sera désigné par les phases finales de NM1.

La saison régulière de NM1 vient de rendre son verdict, et c’est Chaint-Quentin, avec l’accent, qui valide le titre de champion de France. Le SQBB retrouve la Pro B quelques années après l’avoir quittée par la petite porte. Beaucoup n’auraient pas mis un rouble sur le coach, Sebastien Lambert, sosie de Coluche dans Tchao Pantin. Le recrutement du duo de naturalisés Jimmal Ball- Darnell Williams complète un noyau de Français intéressants, et Keonta Howell, l’US de service, ne dépareillerait pas en Pro B. Il faut maintenant voir ce que sera la continuité, quant à l’existence de ce groupe.

Reste désormais à désigner la deuxième équipe qui accèdera à la division supérieure. Pour cela, la FFBB et ses 47 ingénieurs-conseils en stratégie ont innové et proposé une nouvelle-nouvelle formule: Les équipes classées de 2 à 8 jouent une sorte de phase de playoffs du pauvre. Attention, explications: Le 3e joue le 8e, le 4e joue le 7e et le 5e joue le 6e, sur une manche sèche chez le mieux classé. Les trois vainqueurs se retrouveront ensuite pour un final four, qui a lieu chez le 2e, qui est lui exempté de premier tour. Le gagnant de ce grand barnum gagne un logo LNB sur son maillot.

Les affiches, les dates:

Le 19 mai, Orchies (3e) recevra Sorgues (8e), Charleville (4e) jouera Cognac (7e) et Blois (5e) jouera St Etienne (6e). Direction ensuite le légendaire Choucroute Garden de Souffel (2e) pour le sprint final, le weekend du 25 mai.

Ils auraient du être de la fête:

Challans, une des plus anciennes équipes de la division, a raté le train. La faute à une équipe inconstante.

Angers, qui court après son passé depuis quelques années maintenant, et qui va, du coup, changer de coach. Exit Jacky Périgois, bonjour Vincent Lavandier.

Brest, qui n’a plus un radis, et dont Freddy Massé, le coach, a semblé parfois dans le dur malgré un bel effectif.

Ils ont réussi l’improbable:

Les équipes auvergnates font le triplé ultime. Vichy redescend en NM1, Clermont et Le Puy redescendent en NM2.

La palme du management foireux:

Les dirigeants clermontois qui réactivent Régis Racine comme joueur, quelques mois après l’avoir remplacé en tant que coach par Guillaume Vizade, son adjoint. Curieux.

 

Update:

Ils descendent en NM2:

 

Chartres, englué dans une égalité à trois (15V-19D), Clermont (8V-26D), Montbrison (6V-28D) et Le Puy (6V-28D).

 

 

Tags : , , , , ,
Comments
Un peu de LNB, un peu d'Euroleague, beaucoup de bonheur...

Commentaires (3)

  1. ...

    Et donc quelles sont les equipes qui descendent?

  2. Nono 85

    Chartes, le puy, Clermont et monbrison descendent;)
    Decu par Challans cette saison, un club historique du basket (années 70-80). Mais attention l'année prochaine gros recrutement et objectif montée! Vive la vendee!

  3. ...

    Merci!

    C'est dommage pour chartres