ALL STAR GAME

Le président du Limoges CSP met la pression

Youri Verieras, président du Limoges CSP, a pris la parole. Et mis la pression sur l’encadrement et l’équipe.

Avec un bilan de trois victoires pour cinq défaites (15e place de Jeep Elite), le Limoges CSP est très loin des résultats escomptés. Alors que Mam Jaiteh est parti à Turin, et que le sort d’autres joueurs, comme London Perrantes, suscitent des interrogation, le président du directoire Youri Verieras a pris la parole à travers un communiqué, publié sur le site du club.

« Au delà des mauvais résultats, je ne reconnais pas ce qui constitue l’ADN du Limoges CSP dans les équipes sportives en ce moment. Attitude, engagement, combat, nous sommes en dessous de l’acceptable. Certes notre calendrier est particulièrement défavorable. Mais cela n’explique pas tout. J’ai jugé qu’il était temps de le faire savoir avec beaucoup de fermeté aux coachs comme aux joueurs.

J’ai posé un ultimatum au sportif.

Nous ne pouvons pas aller jusqu’à la trêve sans procéder aux adaptations nécessaires. Nous sommes en dessous du niveau que Limoges doit à son public et pour lequel cette équipe a été construite. J’ai demandé à notre directeur sportif de prendre toutes les mesures nécessaires, fussent elles drastiques, sur ou autour du parquet. Je comprends la grogne et l’impatience de nos supporters. Nous voulons voir du basket et arrêter d’avoir le sentiment que nous aurions pu gagner avec un peu plus d’implication.

Contrairement aux idées reçues, le public et le club peuvent pardonner beaucoup de choses à l’équipe. Mais nous ne pouvons, et ne pourrons jamais, tolérer le manque d’engagement et d’intensité. Il est temps que le sportif nous montre un tout autre visage. Je serai particulièrement attentif aux prochaines échéances. »

La prochaine est fixée à lundi avec un déplacement à Levallois.

Crédit photo : Ann-Dee Lamour

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.