Le Real Madrid remporte le clasico face au Barca

Dans un match qui aura tenu toutes ses promesses (78-74), le Real Madrid a réalisé la bonne opération de la 14e journée et s’empare du même coup de la tête de la Liga.

Malgré l’absence de Juan-Carlos Navarro aka La Bomba, ce Real-Barca a été d’un grand cru. Dans le rôle du héros madrilène : Jaycee Carroll. Muet durant le premier quart-temps, l’arrière américain s’est réveillé dans le second en scorant 11 points. Comme un symbole, ça sera d’ailleurs lui qui marquera le dernier panier du match sur un lancer-franc.

Aussi, à la mi-temps, le Real avait 12 points d’avance. Et malgré un troisième quart de feu des Catalans (22-14) et un Marcelinho précieux dans le money-time (13 points et 3 rebonds au
final), la victoire n’a pas échappé aux hommes de Pablo Laso. Plus adroits au tir (58% à 2 points contre 50% pour le Real), le Real a aussi pu compter sur un gros Ante Tomic (16 points et 8 rebonds) et préserver une invincibilité en compétition officielle à domicile courant depuis 18 mois. Pourtant en face il y’avait client en la matière puisque Boniface N’Dong a été le seul joueur de la rencontre à aligner un double-double (12 points et 12 rebonds), permettant notamment à son équipe de pas prendre l’eau en première mi-temps grâce à son
activité au rebond offensif. Dans une lutte à trois pour la première place avec Malaga, c’est donc le Real Madrid qui a pris les commandes de la Liga Endesa à la faveur d’un pointaverage favorable.

Tags : , , , ,
Comments

Commentaires (2)

  1. bertrand

    Et Pocius??. UN trois point bien velu dans le money time, un shoot dans le traffic etc Un physique de marchand de glace mais un tueur celui là.

  2. mopett

    C'est clair que Poscius, t'a l'impression il sort de la cour de récré d'a coté mais alors quand il est dedans, ba il met dedans!