Le Real Madrid tombe le CSKA Moscou, l’OAKA célèbre Obradovic

Tous les résultats de la soirée Euroleague du jeudi.

BjMlQ4hCQAAByDl.jpg-large

Obradovic, Panathinaikos. Deux synonymes pour beaucoup, deux noms qui ont bercé tous les fans de la vraie balle orange pendant plus d’une décennie. Dejan Bodiroga, Mike Batiste, Vassilis Spanoulis, Sarunas Jasikevicius, Ibrahim Kutluay, Dimitris Diamantidis, Damir Mulaomerovic, Darryl Middleton, Ramunas Siskauskas, Antonis Fotsis, Fragiskos Alvertis et autres Kostas Tsartsaris, Zoc les a tous coachés. Avec eux, Zoc a tout gagné. Alors Obra de retour dans l’OAKA, ça ne laisse personne insensible. Pas même pas les fans de l’Olympiacos. Ce soir, le King était de retour à la maison, putain !

BjMtCD1CQAACJH4.png-largeHonoré à la pause par la famille Giannakopoulos, propriétaire de la section basket et à l’initiative de l’ère Obra, le Serbe a profité du moment pour saisir le mic’ et lâcher la phrase que toute la Green Nation attendait : « I love you very very very much« . Et elle encore plus…

Niveau parquet en revanche, c’était laid. Très, très laid. Pedoulakis foutu à la porte et remplacé par Alvertis, dont les qualités de motivateur sont inversement proportionnelles à celles de coach, le Panathinaikos a laissé entrevoir un jeu plus rapide avec Zack Wright (10 pts) à la baguette. Assez irrésistible en première mi-temps, le meneur-trampoline (ou l’inverse) s’est fait une place de choix dans le collectif grec en dépit de son arrivée récente et trouve les bonnes brèches dans la défense adverse. Suffisant pour donner quelques shoots ouverts bien utiles et lancer Michael Bramos (23 pts) ou Dimitris Diamantidis (15 pts, 6 pds) dans leur match.

Toujours aussi mauvais en défense et incroyablement dépendant du jeu en isolation en attaque, le Fenerbahçe Ulker s’en est remis à Nemanja Bjelica (9 & 7) et Emir Preldzic (13 pts) pour pousser le Pana vers une fin pseudo-serrée, sans pouvoir gratter la W. Trop limitée dans tous les domaines, cette équipe stambouliote n’a définitivement pas le niveau pour un quart de finale Euroleague.

BjMpEhRCQAAuztHA Madrid, Irina Shayk a mis pour le feu au Palacio de los Deportes pour la deuxième fois de son histoire (les historiens comprendront). Brulante avec son téton que l’on ne saurait voir, la belle, accompagnée d’un homme au crane étrangement luisant et d’un gremlin, est pourtant restée de marbre face au joli récital des deux équipes.

Un récital auquel ont grandement participé Rudy Fernandez (28 pts, 33 d’éval) et Sonny Weems (28 pts, 35 d’éval), partis dans un mano a mano de très haut niveau. Exceptionnelle à la gestion de balle face à un CSKA en difficulté (2 bps à 13), la Casa Blanca a pris le large peu après le retour des vestiaires avant de lancer la course vers l’obtention du pointaverage particulier. Chose en partie ratée (ou réussie, c’est selon…) puisque les deux formations se sont quittés avec un écart de 14 unités, soit exactement le même que lors du match aller. Vale…

A Belgrade, le Partizan a réalisé le coup de la soirée en venant à bout d’un Maccabi Tel Aviv résigné à l’idée de terminer troisième de sa poule. Alex Tyus (14 & 11) a fait le chantier dans la peinture pendant que Joe Ingles (2 pts) et Tyrese Rice (5 pts) se laissaient bercer par les 13 000 furieux de la Kombank Arena. Avec un grand Joffrey Lauvergne (8 pts, 12 rbds) et un Milenko Tepic retrouvé (13 pts), les partenaires de Bogdan Bogdanovic (18 pts) prouvent aux inénarrables mauvaises langues franciliennes que leur place était bien au Top 16. Pas comme d’autres…

Plus au nord, dans un pays probablement bientôt annexé par la Fédération de Russie (soyons honnêtes…), le Lokomotiv Kuban s’est imposé dans la difficulté. Tonitruant ces dernières semaines, Derrick Brown (15 pts, 9 rbds) a encore fait plaisir et Marcus Williams (11 pts) planté le panier décisif. Infortunés, Martynas Pocius (16 pts) et Sarunas Jasikevicius (8 pts, 9 pds) ont quant à eux, au lay up et à trois points, raté le tir de la victoire côté Zalgiris Kaunas.

Les résultats :

Panathinaikos  76 – 67  Fenerbahçe Ulker

Real Madrid  93 – 79  CSKA Moscou

Partizan Belgrade  72 – 70  Maccabi Tel Aviv

Zalgiris Kaunas  85 – 86  Lokomotiv Kuban

 

Tags : , , , , , , ,
Comments
Apôtre du Chachisme. I Feel Devotion. #TeamBodiroga Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.