Le Sluc Nancy doit éviter le piège havrais

Toujours privé de Florent Piétrus, le Sluc Nancy va devoir jouer serré pour éviter de se faire prendre au piège par Le Havre.

Alain-Weisz-large-MerciecaA priori le Sluc Nancy part largement favori face au Havre qui se présente ce samedi à Gentilly. Cet adversaire normand, les Lorrains le connaissent bien pour avoir remporter cette semaine leur huitième de finale de Coupe de France. Il reste que le championnat est un contexte complètement différent. Si en Coupe les Normands ont joué relâché, en Pro A les joueurs d’Eric Bartéchéky ont un besoin impératif de succès pour essayer de s’extirper de la zone rouge. Alain Weisz, coach de Nancy, se méfie ainsi de l’armée de shooteurs que comporte le STB.

« Si on se laisse embarquer dans un match d’attaque, si on fait un concours avec Banks, Hatcher ou Anderson, qui tournait à 18 pts de moyenne en Italie et qui vaut bien mieux que son match de mercredi, on va sortir de nos indices de qualité » (Est Républicain).

Si la prudence est de mise, c’est aussi parce que le Sluc sera à nouveau privé de son ailier-fort Florent Piétrus qui n’a pas encore obtenu le feu vert médical pour reprendre après sa petite blessure à la cuisse. En son absence Jean-Michel Mipoka devrait donc être davantage utilisé au poste 4 ce qui lui a plutôt réussi lors de ses dernières sorties. Mais si Nancy n’a pas le droit de laisser le match en route, c’est pour ne pas lâcher du lest en vue des playoffs. Car avec des équipes comme Nanterre et Chalon poussent forts n’ayant qu’une victoire de retard. Et dans un championnat ultra-dense la chute au classement peut très vite intervenir.

Crédit photo : Mercieca

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.