Le syndrome du premier match à domicile pour le SLUC ?

Jean-Luc est revenu sur le manque de réalisme offensif de son équipe.

58-45 face à Roanne samedi… On ne peut pas dire que le SLUC ait eu une attaque des plus flamboyantes. Mais le club a pour lui d’être actuellement privé de son leader offensif l’arrière US Jamal Shuler et de ne pas être encore totalement rodé.

C’est d’ailleurs en partie le constat réalisé par Jean-Luc Monschau. l’entraineur du SLUC.

 » Je crois qu’en plus de la défense adverse, il avait le syndrome du premier match à domicile. Le stress était là, des tirs ouverts ont été manqués. Nous nous cherchons […] La réussite viendra mais il faudra jouter la rigueur dans l’exécution et continuer de défendre ensemble avec acharnement » (Le Républicain Lorrain).

Les Nancéiens ont encore une semaine de travail devant eux avant d’aller défier Chalon dans son antre. Peut-être que d’ici là un renfort au poste 2 sera arrivé mais là-dessus le staff lorrain entend prendre son temps afin de ne pas se tromper.

Tags : ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.