Lead by example : quand les sportifs s’investissent

« Lead by example », c’est une association œuvrant pour la construction d’une école en Haïti qui met en place une opération spéciale ce samedi au magasin Paris Basketball pour promouvoir sa cause.

L’occasion de se rendre compte qu’un sportif peut aussi être un homme engagé.

Amara Sy, Georgy Joseph, Yohann Sangaré et Maleye Ndoye, tous seront présents ce samedi à Paris (au magasin Paris Basketball dès 15h00 au 15 rue Maubeuge dans le 9e) afin de soutenir l’association « Lead by example » de Jean-Pierre Louvenor dont l’objectif est de construire une école en Haiti. Par amitié et par conviction, le quatuor orléanais entend apporter sa pierre à l’édifice, à sa manière.

« On fait un travail qui nous plait où on gagne de l’argent assez facilement donc le mieux après c’est de pouvoir passer un message car on sait qu’il y’a des gens après qui nous écoutent. Et si financièrement on peut aider certaines causes, on le fait » explique ainsi Yohann Sangaré, capitaine de l’OLB.

En étant sportif de haut niveau, les Basketteurs savent également qu’ils sont parfois des modèles pour les plus jeunes qui auront davantage de faciliter à les écouter.

«On voit que les politiciens n’arrivent pas à parler aux jeunes, dans les quartiers etc., alors que les sportifs y arrivent plus facilement. Ça sera à nous de passer le message à notre manière afin que ça soit plus compréhensible pour eux ».

Aussi, pour Maleye NDoye, son coéquipier, c’est à eux, « de montrer l’exemple sur le terrain et en-dehors du terrain. Aider les gens, c’est le minimum que l’on puisse faire ainsi que montrer le bon exemple ». Pour l’international sénégalais, cela se concrétise par une aide pour « les jeunes qui jouent au basket, d’apporter des ballons, du matériel, d’organiser des camps de basket ». Au final, la plus belle récompense, c’est, selon Yohann Sangaré, de voir « les résultats de tous les efforts qu’on fait pendant l’année pour toutes les causes qu’on peut défendre. Forcément ça fait plaisir ». Et ça, ça n’a pas de prix.

De part ses origines haïtiennes, Georgy Joseph est plus impliqué qu’un autre au sein de l’association. L’intérieur revient pour nous sur le sens de son engagement.

 

BasketActu : Comment se manifeste ton engagement pour l’association ?
Georgy Joseph : Déjà ça vient du cœur. Haïti c’est mon pays d’origine, où j’ai grandi. Donc c’est une cause qui me tient vraiment à cœur. Donc quand Jean-Pierre Louvenor m’a approché pour faire partie du projet, connaissant un peu son professionnalisme et son charisme, j’ai tout de suite donné mon accord.

BasketActu  : Les sportifs ont un rôle d’exemple à jouer selon toi ?
GJ : C’est clair. Le basket nous met sur le devant de la scène. On essaye de redonner, de montrer l’exemple d’où le nom de l’association « Lead by example ». Tout ce qu’on peut faire pour aider les gens qui sont moins favorisés, on essaye de le faire. C’est vrai qu’on est assez aisé, tout le monde nous voit, on peut vivre par le sport et il y’en a qui n’ont pas cette chance-là.

BasketActu  : Tu essayes de sensibiliser un peu tes coéquipiers ?
GJ : Toujours. Mais à la base, ce sont mes coéquipiers qui m’ont sensibilisé, notamment Amara Sy et Yohann Sangaré qui sont tous les deux co-fondateurs de l’association « Giving back ». Ils font beaucoup de travail, de galas de charité. Ça m’a mis la puce à l’oreille donc j’essaye à mon tour d’être un ambassadeur.

BasketActu : J’imagine qu’après la récompense c’est de savoir les résultats concrets sur le terrain ?
GJ : C’est clair, on travaille pour ça, pour que le projet puisse se concrétiser. Plus le temps avance, plus les gens ont tendance à oublier ce qui s’est passé en Haïti, à mettre les choses de côté. C’est bientôt la date anniversaire du tremblement de terre donc on va vraiment essayer de faire en sorte que le projet puisse avancer rapidement.

BasketActu  : Aujourd’hui vous vous retrouvez tous au magasin Paris Basketball. En quoi va consister l’opération ?
GJ : C’est une boutique de sport qui vend des articles de basket. Ils vont nous permettre de vendre des tee-shirts à l’effigie de « Lead by example » et « Giving back » et les fonds iront directement à l’association.

Comments

Commentaires

Comments are closed.