Leaders Cup ITW Eito : « On ne vient pas pour perdre »

Loin d’être favori, Antoine Eito et l’OLB ne sont toutefois pas venus pour faire un tour et puis s’en va.

BasketActu : L’équipe se présente avec plusieurs blessés alors comment abordez-vous la compétition ?

Antoine Eito : On vient sans pression avec le statut d’outisder. Mais on vient aussi pour faire quelque chose comme les autres équipes. On a des blessés mais il ne faut pas se cacher derrière ça comme la semaine dernière et celle d’avant. On vient comme ça et il faut faire avec pour créer la surprise jusqu’au bout.

 

BasketActu : Lors du dernier match face à Strasbourg ça n’était pas passé loin…

AE : Oui; en même temps c’était la reprise donc on ne peut pas trop jauger. Encore une fois Strasbourg ets bien en place mais les séries c’est fait pour être cassées. Donc voilà on va essayer de le faire.

 

BasketActu : Ca va être une motivation justement de jouer l’une des équipes en forme ?

AE : Ca l’est. Maintenant c’est vrai que casser leur série de neuf victoires de rang ça va être tendu mais nous on veut le faire à tout prix parce qu’on ne vient pas ici pour faire les outsiders, même si on l’est. On ne vient pas pour perdre.

 

BasketActu : En l’absence de Marco tu as une chance de te montrer…

AE : C’est sûr mais après moi c’est secondaire. Il y’aura surement plus de responsabilités sur les postes extérieurs donc je fais partis. Maintenant ça sera aussi à nous de montrer des choses. Moi je suis impatient. Il y’a beaucoup de gens qui nous voient faire un aller-retour. J’espère que l’on pourra faire taire nos détracteurs, gentillement bien sûr. Il va être aussi important de nous prouver à nous-mêmes que l’on peut jouer sans Marco et Caleb pour les prochaines semaines. Et ça commencera dès ce match face à Strasbourg. Mais on ne dit rien; vivons bien, vivons cachés.

 

 

 

Tags : , ,
Comments

Commentaires (12)

  1. GW

    Pourquoi Dumber est le porte parole officiel du club ?

    Une ITW par semaine alors qu'on entend jamais Mael Lebrun et très peu Pellin par exemple…

    C'est les autres qui ont le melon ? C'est le seul à être professionnel jusqu'au bout ?

  2. Jorry

    Tu n'as pas à le faire, mais tu peux le faire.

    Pourquoi Antoine et pas un autre ? Qu'est-ce que tu aimes dans les interviews avec lui ?

    Je conçois très bien, par contre, que ton boulot n'est pas de prendre parti … Mais il est vrai qu'on voit souvent Antoine, pourquoi ?