Leaders Cup : Le BCM en finale

Le BCM s’est défait à l’usure du Mans pour obtenir son spot pour la finale (70-60).

On parle souvent de l’axe Buycks-Vaty et le duo a montré pourquoi dans ce BCM-MSB. C’est grâce à eux que les Maritimes ont inscrit leurs premiers points. Mais en face il y’a un Cuthbert Victor bien décidé à ne pas se faire (4 points en 2min30). Hormis un tir primé de Charles Kahudi, le jeu offensif du MSB est trop pauvre en ce premier quart temps pour rivaliser avec un BCM efficace lui des deux côtés du terrain. Et quand les Maritimes accélèrent le tempo, ça donne un 5-0 rapido. De plus, le MSB a contre lui d’avoir conservé son (manque) d’adresse hier. Il faut dire que les Manceaux ont du mal à se créer des shoots faciles près du cercle tant celui-ci est difficile d’accès. La rentrée de Camara ne fait pas baisser le niveau du jeu intérieur martime puisque ce dernier apporte quatre points dans l’escarcelle des Nordistes (18-9 Q1).

Sans JP batista, le MSB perdrait vite fait le fil car l’intérieur est le seul à tenir son rang. Finalement cela a sonné le réveil du MSB, notamment de la pire Long-Keselj. Manque de bol : Pape Sy doit rester sur le bod du terrain faire des petits exercices pour rester chaud. Jackson fait alors le choix de décaler El Amin au poste 2. Mais c’est à l’intérieur avec le redoutable Batista que le MSB bouge la défense maritime. Et même avec le come-back de Ludovic Vaty le capitaine manceau continue à se jouer de ses adversaires. Sans les lancers de Johnson et Bokolo, le BCM n’aurait pu conserver la tête car les joueurs de Christian Monschau ont du mal à scorer sur du jeu. Et sans le coup de collier mis par Akpomedah, le BCM aurait pu se faire griller la politesse avant la mi-temps (38-34 pour le BCM).

Après avoir subi les attaques mancelles, le BCM n’a pas mis longtemps à retrouver sa ligne directrice grâce à l’hyper-activité de Vaty en défense comme en attaque. Peu après le MSB lâche encore un peu plus de lest avec la faute technique de Victor. Buycks en a profité pour confirmer aux lancers-francs. C’est ensuite Koffi qui s’est exprimé utilisant sa grande carcasse pour gêner l’accès au cercle manceau. Le match commence alors à se durcir de plus en plus avec quelques grosses fautes par ci par là. Sanctionnée d’une anti-sportive, Buycks n’a pas pour autant perdu son shoot, mysthyfiant El Amin pour ensuite tirer à trois points. Ce dernier se venge toutefois avec un tir primé au buzzer (58-47 Q3).

Fatigués par les efforts fournis, les deux équipes sont à la peine à l’heure d’attaquer le money-time. Le BCM doit alors s’en remettre à sa défense pour conserver son avance. C’est le moment que chois alors Vaty pour scorer dans la raquette et provoquer la faute de Long. Fort heureusement pour Le Mans Bokolo puis Johnson gâtent leur tentative à trois

buy finasteride online

points. Koffi réduit alors le score mais Le Mans est incapable d’enclencher une série alors que le BCM se trouve légèrement dans le dur. Il reste que l’inépuisable Buycks peut surgir à totu moment en a toujours sous le pied pour punir des Manceaux émoussés et courts au niveau des rotations. En toute logique, le BCM se qualifie donc pour sa troisième finale de rang de feu la Semaine des AS. Reste désormais à savoir qui sera l’adversaire….

Tags : , ,
Comments

Commentaires (7)

  1. Golo72

    Il est grand temps de se débarrasser de long qui n'apporte rien a cette équipe à part un handicap….gardons Kea et remplaçant long

  2. Helpless

    T'es ou GW? ^^

  3. x

    Encore un objectif qui s'envole, après l'eurocup c'est maintenant la leader cup; Si cela continu dans 4 journées, nous serons dans la deuxième partie du classement en championnat sans soucis. Je veux bien que l'arbitrage n'est pas aidé le msb mais par contre ils ne sont pas responsables de tous les maux du msb , c'est la faute des arbitres si :

    – le msb a un jeu très pauvre offensivement (encore 60 pts marqué aujourd'hui) et trop basé sur la défense.

    – Alain koffi est très irrégulier, toujours gêné par ses genoux?

    – Keselj semble être le suzy de ricky davis ou keckman. De toute façon, c'était prévisible. Un joueur de ce calibre s'il était à son meilleur niveau ne serait pas en pro A. Je sens que l'on vas rigoler maintenant que charles n'est plus là pr compenser.

    – Si cam long est très décevant ainsi qu'el amin (aujourd'hui il marque 15 pts mais par contre 2 passes décisives en 31 min seulement!)

  4. Flo

    @golo on est d'accord c long qu'il faut couper pas el amin incapable de rentrer dans les systèmes de Jackson !!! Sur le terrain on le crois complètement désolidariser du reste de l'équipe faites revenir spencer !!!!!!!