Leaders Cup : Levallois surprend Pau

Levallois est parfaitement entrée dans sa Leaders Cup (94 à 87).

Privés de plusieurs membres de son cinq majeur, Levallois ne partait pas forcément avec la faveur des pronostiques face à Pau, l’actuel 2e du championnat. Mais on le sait, la Leaders Cup est une compétition particulière, qui peut parfois déboucher sur quelques surprises. Et les Franciliens en ont bien réalisé une. Elle s’est articulée autour d’un Nobel Boungou Colo on fire (32 points dont 13 sur la première mi-temps, record de la compétition battu). A ses côtés, les jeunes Ivan Février et Neal Sako ont apporté des minutes intéressantes, en rotation d’ Ekene Ibekwe (38-52 à la mi-temps).

Mais quand Mickey McConnell et CJ Harris ont voulu sonner le vent de la révolte, c’est encore Nobel Boungou Colo qui a répondu présent, lui qui était décalé en poste 4. A l’aile, les points de Cyrille Eliezer-Vanerot (12) ont aussi fait du bien face à la pression exercée par les Palois de Cavaliere, très actif malgré son problème de faute. Il reste que c’est en fait le travail de toute une équipe qui a permi d’aller chercher ce billet pour la 1/2 finale. Contre l’Asvel ou la JL Bourg.

Les stats

Les déclas :

Laurent Vila (coach Pau) : « Ce qu’on a produit n’était pas en accord avec ce que l’on voulait faire. Levallois a appuyé là où ça faisait mal. Ils ont été bons sur les trappes sur Chikoko. Je suis déçu par rapport aux joueurs qui voulaient faire quelque chose ici. C’est toute l’équipe qui est passée à coté ».

Freddy Fauthoux (coach Levallois) : « Avec le groupe actuel, on se devait de changer des choses. Ce qu’on avait choisi de faire a fonctionné dès le début. Lancer des jeunes ? Ca fait partie de l’ADN du club, de notre politique avec Sacha (Giffa, son adjoint). Ils ont eu des opportunités qu’ils ont su saisir sur ce match. Le travail paye; mais le plus dur c’est de confirmer ».

Crédit photo : Karen Mandau

Tags : , ,
Comments

Commentaires

Comments are closed.