L’EdF termine deuxième derrière une grande Espagne

La France sort la tête haute de l’Euro. Ce soir, l’Espagne était simplement trop forte.

Ils ont tout donné, tout ! Et c’est en ça qu’ils sortent de cet Euro la tête plus haut que jamais ces 10 dernières années. Malgré le talent insolent de l’Espagne, les joueurs de l’équipe de France ont bataillé jusqu’au bout de cette finale, ne laissant jamais la Roja se reposer sur ses lauriers.

Le score final, 98-85, ne reflète pas tout à fait la physionomie de ce match, dominé clairement par les Espagnols, certes, mais durant lequel les hommes de Vincent Collet son revenus inlassablement à l’assaut.

Après avoir parfaitement tenu un quart-temps, les Français ont commencé à se laisse distancer mais ont, à chaque fois, fait l’effort pour revenir sur les semelles des Ibères, poussant Juan-Carlos Navarro à sortir un nouveau match de feu (27 pts et 5 pds) pour valider son statut de MVP et permettre à son équipe de ne pas baisser de pied.

L’EdF a de nouveau fait preuve de cœur et de tripes, réagissant avec orgueil notamment après la très violente faute de Rudy Fernandez sur Tony Parker pour bien signifier que cette team-là refuserait de se laisser marcher dessus. Parker, de nouveau admirable sur ce match (26 pts à 9/20, 5 rbds, 5 pds et 5 bps en 39 min) a une fois encore montré la voix et a souvent été providentiel lorsque l’EdF semblait au bord de la rupture, mais ça n’a pas suffit.

L’affaire s’est jouée sur des détails, mais des détails qui font une différence monstrueuse face à une équipe telle que la Roja. Les balles perdues (15 contre 8 en face et surtout 10 contres pour l’Espagne !) se sont systématiquement transformées en munition pour l’adversaire et il aurait fallu jouer un basket sans faille pour pouvoir espérer l’emporter ce soir.

Joakim Noah (11 pts à 5/8, 8 rbds et 2 pds), excellent lorsqu’il était sur le parquet, a été trop handicapé par les fautes pour pouvoir peser suffisamment. Nicolas Batum (10 pts à 4/11 et 4 rbds) a sans doute manqué d’un peu de réussite (2/8 à trois-points) pour pouvoir par exemple renverser la tendance après avoir été le premier à dégainer suite à la faute antisportive commise sur TP. Boris Diaw, impeccable dans l’animation du jeu (12 pts à 5/8, 4 rbds et 7 pds), n’a pas réussi malgré tout à infléchir le sort de la rencontre.

Disons le tout net, ce soir, l’Espagne était au-dessus et elle mérite son titre et sa victoire, mais elle n’a pas plané avec suffisance comme elle l’avait fait contre nous lors de nos deux derniers face à faces. Cette équipe de France ne l’aurait tout simplement pas accepté.

« Je suis fier qu’on n’ait pas lâché dans ce match », confiait d’ailleurs Parker après le match, plein de tristesse après avoir été aussi proche de toucher son rêve.

Et il y avait effectivement de quoi être fier ce soir en voyant les remplaçants comme les titulaires jouer leur chance à fond une fois sur le terrain, conscients qu’ils étaient de pouvoir jouer les yeux dans les yeux avec n’importe qui.

Et c’est sans doute pour cela que cette équipe, en plus de la satisfaction de s’être hissée jusqu’en finale et d’avoir assuré sa qualification pour les JO, peut laisser espérer le meilleur pour la suite. Parker l’a annoncé.

« On sera de retour bientôt. On sera bien pour l’avenir. »

Sur la deuxième place du podium de cet Euro, la France était à sa place, derrière l’Espagne, certes, mais devant la Russie, la Grèce, la Serbie, la Lituanie, l’Italie, la Croatie, la Slovénie ou la Turquie. Autant de places fortes du basket européen qui désormais devront lever la tête pour regarder notre équipe dans les yeux et non plus la baisser comme c’était parfois le cas autrefois. L’équipe de France n’a plus de rêves désormais, elle a des objectifs. Les échéances vont arriver très vite, tant mieux !

Navarro est élu MVP de l’Euro, Tony Parker termine dans le meilleur cinq aux côtés de Bo McCalebb, Andrei Kirilenko et Pau Gasol.

ESPAGNE

Name Min FG 2P FG 3P FG FT Reb AS TO ST BS PF Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot
*4 Gasol, P. 27 6/12 50.0 5/10 50.0 1/2 50.0 4/4 100.0 1 9 10 4 1 1 3 2 17
*5 Fernandez, R. 36 7/13 53.8 7/8 87.5 0/5 0.0 0/0 0.0 2 2 4 1 0 1 0 2 14
6 Rubio, R. 7 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 1 1 2 1 1 1 0 4 0
*7 Navarro, J. 31 6/14 42.9 3/7 42.9 3/7 42.9 12/12 100.0 0 1 1 5 3 0 0 4 27
*8 Calderón, J. 24 8/12 66.7 7/9 77.8 1/3 33.3 0/0 0.0 0 4 4 2 1 4 0 3 17
9 Reyes, F. 1 1/1 100.0 1/1 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 1 0 0 0 0 2
10 Claver, V. 1 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 1 0
11 San Emeterio, F. 7 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 1 0 0 0 0
12 Llull, S. 6 2/2 100.0 2/2 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 2 0 3 0 1 4
*13 Gasol, M. 29 3/5 60.0 2/4 50.0 1/1 100.0 4/6 66.7 0 6 6 2 1 0 2 3 11
14 Ibaka, S. 21 1/3 33.3 1/3 33.3 0/0 0.0 2/2 100.0 1 0 1 0 0 0 5 1 4
15 Sada, V. 10 1/1 100.0 1/1 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 1 1 1 0 0 0 1 2
TEAM/COACH 2 1 3 0 0
TOTAL 35/ 63 55.6 29/ 45 64.4 6/ 18 33.3 22/24 91.7 7 25 32 19 8 10 10 22 98

FRANCE

Name Min FG 2P FG 3P FG FT Reb AS TO ST BS PF Pts
M/A % M/A % M/A % M/A % O D Tot
*4 Noah, J. 30 5/8 62.5 5/8 62.5 0/0 0.0 1/2 50.0 0 8 8 2 1 0 1 5 11
*5 Batum, N. 32 4/11 36.4 2/3 66.7 2/8 25.0 0/0 0.0 0 4 4 1 1 1 0 4 10
6 Seraphin, K. 8 2/4 50.0 2/4 50.0 0/0 0.0 0/0 0.0 1 0 1 0 1 0 0 3 4
7 Albicy, A. 1 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 1/2 50.0 0 0 0 1 0 0 0 0 1
8 Kahudi, C. 9 1/2 50.0 0/0 0.0 1/2 50.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 1 3
*9 Parker, T. 39 9/20 45.0 7/15 46.7 2/5 40.0 6/7 85.7 1 4 5 5 5 1 0 1 26
10 Traore, A. 14 2/7 28.6 2/7 28.6 0/0 0.0 0/0 0.0 2 2 4 0 1 0 0 0 4
*11 Pietrus, F. 8 2/2 100.0 2/2 100.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 2 2 0 1 0 0 5 4
12 De Colo, N. 14 0/3 0.0 0/1 0.0 0/2 0.0 2/2 100.0 0 0 0 1 2 2 0 2 2
*13 Diaw, B. 28 5/8 62.5 3/5 60.0 2/3 66.7 0/0 0.0 2 2 4 7 2 0 0 2 12
14 Tchicamboud, S. 1 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0/0 0.0 0 0 0 0 0 0 0 0 0
15 Gelabale, M. 16 3/3 100.0 1/1 100.0 2/2 100.0 0/0 0.0 0 0 0 0 1 0 0 1 8
TEAM/COACH 4 0 4 0 0
TOTAL 33/ 68 48.5 24/ 46 52.2 9/ 22 40.9 10/13 76.9 10 22 32 17 15 4 1 24 85

Spain France
35/63 FG M/A 33/68
29/45 (64.4%) FG2P M/A 24/46 (52.2%)
6/18 (33.3%) FG3P M/A 9/22 (40.9%)
22/24 (91.7%) FT M/A 10/13 (76.9%)
32 (7-25) Reb (O-D) 32 (10-22)
19 AS 17
8 TO 15
10 ST 4
10 BS 1
22 PF 24
98 Pts 85
Tags : , , ,
Comments
Rédacteur en chef de BasketActu.com, BasketSession.com et du magazine REVERSE. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.