L’Efes troué, le Barça se relance et l’Oly attend les quarts

Tous les résultats de la soirée de Top 16 Euroleague marquée par la boucherie de Novgorod et les victoires du Maccabi, du Barça et de l’Oly.

Taylor-Rochestie-largeNizhny Novgorod-Anadolu Efes : 65-47 à la mi-temps, 109-90 à la fin du match

Une orgie offensive ! L’Efes a été pénétré continuellement pendant 40 minutes par Artsiom Parakhouski (27 points, à 11/14 aux tirs). Bien servi par un Taylor Rochestie en mode record (19 points et 15 passes), le pivot belarus s’est baladé, parfois sur des pick’n’roll de minimes. Leur défense portée disparue (21/25 à 2 points pour Nizhny à la mi-temps), les joueurs de Dusan Ivkovic pensaient déjà à ce qu’ils allaient se prendre dans la face les prochains jours pendant le garbage time…

Zalgiris Kaunas-Maccabi Tel Aviv : 66-73

Pour les Lituaniens, il a manqué 10 minutes. Après avoir bloqués le Maccabi dans le troisième quart temps (8 points marqués seulement), les joueurs du Zalgiris ont pris la foudre en fin de match. Sylven Landesberg (20 points) et Devin Smith (10 points) ont fait la différence, pendant que le Zalgiris ne trouvait pas les solutions à l’intérieur.

alex abrinesFC Barcelone-Crvena Zvezda : 92-77

Tranquillement et malgré ses absents (Navarro, Oleson), le Barça s’est imposé. Comme d’habitude, Ante Tomic a fait son match (12 points et 10 rebonds), pendant que les deux pépites Mario Hezonja (12 points) et Alex Abrines (19 d’évaluation) ont ensoleillé la soirée au Palau Blaugrana. Le contrôle du rebond et la défense catalane ont sécurisé la victoire. Bref, une bonne soirée en Catalogne, où Edwin Jackson est resté plus que discret (0 point, 8 minutes de jeu). Zvezda n’a toujours pas gagné un match dans ce Top 16.

Olympiacos-Vitoria : 76-64

Heureusement, l’Oly est là pour ramener des victoires pour les Orthodox Brothers. Les Reds continuent leur sans faute. Après avoir été menés à la mi-temps (28-37), les Grecs ont laissé la gonfle à Vassilis Spanoulis (27 points, 4/8 à 3 points). C’est un classique indémodable que les Basques ont admiré. Les Français ont été timides avec 6 points pour Kim Tillie et 3 pour Fabien Causeur.

Tags :
Comments
Plongeur avec Rudy Fernandez et coiffeur de Simone Pianigiani. Aussi solide que Lior Eliyahu dans un Final Four. Email | Compte Twitter

Commentaires

Comments are closed.