Lega A saison 2014-2015, épisode 2

Retrouvez les résumés de la dernière journée de Lega A.

Grissin Bon Reggio Emilia  69-70  Vanoli Cremona
Chahutés du début à la fin par des Cremonesi aussi turbulents qu’efficaces, les gressins de Reggio Emilia pensaient avoir fait le plus dur en prenant 8 points d’avance dans le secondo tempo grâce notamment à un Andrea Cinciarini al dente (14 points, 7 assist) et à une belle paire de déménageurs bretons Riccardo Cervi-Ksistof Lavrinovic (respectivement 19 et 12 d’éval) ! Las, transcendés par leurs dragsters Jazzmar Ferguson (13 punti) et Cameron Clark (21 punti, 9 rimbalzi, 7 steals !), les hommes de Cesare Pancotto ont croqué les gressins en toute fin du repas.

Consultinvest Pesaro  85-96  Openjobmetis Varese
Quand deux sponsors aussi glamour que Consultinvest et Openjobmetis se rencontrent que se passe-t-il ? Eh bien on assiste à un très beau match de basket avec un yak déchaîné d’un côté (24 punti pour Yakhouba Diawara) et un Guillaume Bernardo Musso prolixe de l’autre (16 punti). Elston Turner Jr exilé à Brindisi, il semblerait que Pesaro ait réussi une nouvelle « prouesse » lors du mercato en mettant la main sur un énième croqueur frappadingue, Anthony Myles, auteur de 19 points à 7/20. A Varese, outre le yak, mention très bien à Andy Rautins (17 buckets), Dawan Robinson (17 rigatoni) et Kristjan Kangur (16 punti), sans oublier ce bon vieux Willie Deane (13 ).

Granarolo Bologna  74-69 Upea Capo d’Orlando
Dominateurs jusque-là, les Bolognais se sont assoupi lors des dix dernières minutes et n’ont dû qu’à leur avance confortable de ne pas finir scalpés par ces diables d’Austin Freeman (27 points) et Dario Hunt from Colorado Springs (13 punti-13 rimbalzi). Pas forcément très rassurant pour un coach Valli dont les ragazzi manquent encore de vice, malgré l’abatage d’Okaro White (11 points, 9 rebonds) et de Simone Fontecchio (14 punti).

Acqua Vitasnella Cantù  74-65  Sidigas Avellino
Darius Johnson-Odom (20-5-5) et Damian Hollis (12 points-10 rebonds) ont trimbalé leurs carcasses aux quatre coins du campo pour chasser les fantômes de Pietro Aradori et Joe Ragland qui planent toujours au-dessus de la Mapaoro Arena. Et si la victoire est au rendez-vous, la manière reste à revoir (17 pertes de balle) car les Canturini ont surtout bénéficié de l’extrême maladresse d’Avellino (17% à 3 points) où seuls trois intermittents du spectacle ressemblaient à des joueurs de basket : O.D. Anosike (21 d’éval), Adrian Banks (13 punti) et Daniele Cavaliero (9-3-2). Pour le reste…

Pasta Reggia Caserta  69-78  Enel Brindisi
A 35 ans, le Casertan Marco Mordente (-2 d’éval) n’a plus le même mordant qu’autrefois et sa pasta a un arrière-goût rance. En face, son ancien coéquipier milanais Massimo « Bullo » Bulleri n’était pas plus fringuant et rendait une copie illisible (-3 d’éval). Nostalgie quand tu nous tiens… Loin de ces préoccupations, Sam Young (16 Kobe-10 Rodman) et Carleton Scott (13-9-2) n’ont pas lésiné sur les drives mais les Pouilleux de Brindisi ont parfaitement résisté grâce à leur triplette yankee Delroy James-Elston Turner Jr- James Mays, auteurs de 49 points. Brindisi, et la lumière fut !

Umana Reyer Venezia  74-57  Acea Roma
Phil Goss s’est rappelé au bon souvenir de sa Mamma Roma en lui plantant 19 points les yeux dans les yeux tout en prenant bien soin d’alimenter en munitions ses associés Benjamin Ortner (14-6-3) et Deividas Dulkys (14-4-2). Les Vénitiens avaient beau être pathétiques de loin (22%), les Romains restaient inoffensifs et seuls Bobby Jones (13 buckets) et Kyle Gibson (17-3-3) se faisaient menaçants. Pendant ce temps Rok Stipcevic dormait (-9 d’éval). Buona notte coco !

EA7 Emporio Armani Milano  90-75  Dolomiti Energia Trento
Si MarShon Brooks (16 punti, 5 Stockton) est enfin sorti de son sommeil et Linas Kleiza montré toute l’étendue de son répertoire (20 d’éval), c’est surtout la prestation mammouth-esque du pivot Samardo Samuels (15 Kobe, 14 Ben Wallace, 3 Stockton !!!) qui a ravi les habitués du Mediolanum Forum. En face, le cinq des Dolomites a fait avec les moyens du bord mais Tony Mitchell (19 punti + 4 stops) et ses coéquipiers se sont fait littéralement dévorer au rebond (32 contre 46 pour l’EA7).

Giorgio Tesi Group Pistoia  81-84  Banco di Sardegna Sassari
Brad Wanamaker a beau avoir plié bagage, on a la confirmation que cette saison encore Pistoia ne va pas être facile à jouer. Il faut dire que C.J. Williams (23 punti, 9 rimbalzi) a déjà endossé le costume de taulier et que ses lieutenants Gilbert Brown (14 Jordan) et Linton Johnson (10 points, 8 rebonds) ont du répondant. Heureusement pour la banque sarde, Edgar Sosa (23 points) et Jerome Dyson (18-7-4) ont su profiter de placements opportuns et Shane Lawal se révèle être un formidable poil à gratter (10 points, 8 rebonds).

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.