Lega A saison 2014-2015, épisode 3

Retrouvez les résultats de la dernière journée de Lega A avec notamment le match épique entre le Reggio Emilia et Varèse.

amedeo della valleVarese  112-118  Reggio Emilia
Basket-champagne à Varese où trois prolongations auront été nécessaires aux Emiliani pour se défaire de coriaces lombards. Si Yak (27 punti, 10 rimbalzi + 4 assist!) et le duo Kristjan Kangur (15-9-8)-Dawan Robinson (19-7-5) se sont révélés une nouvelle fois extrêmement précieux, les poulains de Coach Pozzecco n’ont rien pu faire face à la furia de la paire émilienne Andrea Cinciarini-Amedeo Della Valle, auteurs de 55 points et 17 rebonds à eux deux. Naissance d’une étoile : Amedeo Della Valle (32 punti à 7/17 et 14/15 aux tiri liberi)…

Capo d’Orlando  70-73  Roma
En déplacement en Sicile, les Romains ont eu chaud ! Ces diables de Dominique Archie (27 d’éval) et Dario Hunt (12 Kobe, 9 Ben Wallace) ont porté leur équipe sur leurs larges épaules mais se sont faits surprendre par l’allant de Brandon Triche (14 points) et Maxime De Zeeuw (13 punti, 9 rimbalzi) qui permettent à la Louve de regagner le Latium l’esprit serein.

Pistoia  76-83  Cremona
C.J. Williams moins en verve que d’habitude (7 d’éval) le collectif pistoiese s’en est remis à l’élasticité de Linton « Spiderman » Johnson (10 points, 5 rebonds) et à la maestria des grande fratelli Daniele Magro & Daniele Cinciarini (12 d’éval chacun). Insuffisant quand dans le camp d’en face Kenny Hayes se lance dans un de ces numéros de claquettes dont il a le secret (23 points à 8/12) et que Luca Vitali se balade entre vos lignes arrières avec la puissance et la technicité d’un spécialiste de Super G (17-7-7).

Trento  83-71  Cantù
Portés par une paire d’arrières au meilleur de sa forme, Tony Mitchell  (26-8-3) et Jamarr Sanders (16-4-4), le club des Dolomites a empoché sa première victoire de la saison. Une performance de taille car qu’on se le dise Cantù n’est pas vraiment le perdreau de l’année. Mais Stefano Sacripanti, le coach des Canturini, semble encore avoir le plus grand mal à tirer parti des longs segments de Damian Hollis (4 points) et DeQuan Jones (9 points, 5 rebonds).  Quant à Darius Johnson-Odom, il a beau être extrêmement doué (19-2-4), ce n’est pas l’agence tous risques (7 pertes de balle).

Bologna  79-73  Caserta
Valerio Mazzola (18 Carmelo, 12 Ibaka) a sorti son costume trois-pièces et enfilé sa cape de Super « Pupi » (son surnom) pour donner de l’air à un Allan Ray qui n’y voyait que couic de loin (16-5-5 mais 1/6 à 3 points). Rendus euphoriques par le carton de leur ami « Pupi », les ragazzini Matteo Imbrò et Simone Fontecchi y sont allés de leurs 10 points chacun. Ça n’était pas de trop pour annihiler le chantier du Gargantua de Caserta, un certain Sam Young, qui aura tout de même passé 33 rigatoni aux Bolognais. Pas assez pour masquer le goût de la sauce bolognaise.

Avellino 69-60  Pesaro
L’année dernière Pesaro était certes complètement nul mais pouvait au moins compter sur deux éléments stratosphériques (Elston Turner et O.D. Anosike), plus une brochette de sombres guerriers de la mer (Marc Trasolini, Petty Perry, Bernardo Musso, Ravern Johnson) entièrement dévoués au maillot. Cette année la donne est différente : si Bernardo Musso colmate les brèches comme il peut (13 punti), Anthony Myles est aussi croqueur qu’Elston Turner mais beaucoup moins talentueux (5 points à 2/8 + 4 TO). Quant à Wally Judge et Kendall Williams, s’ils ont des prénoms de stars NBA, ils n’auraient même pas leur place dans un roster de Summer League (4 d’évaluation cumulée). Reste LaQuinton Ross, un ailier virevoltant (26 points et 7 rebonds + 3 assist) mais un peu foutraque (6 TO ce week-end et  1/10 à 3 points depuis le début de la saison). Forcément c’est désopilant. Côté Avellino match ultra violent du Hongrois Adam Hanga (18 farfalle) et de l’ex-pesarese O.D. Anosike qui compile 10 points et 19 rebonds ! Comme un symbole.

Milano  80-71  Venezia
Week-end habituel à Milan. MarShon Brooks fait la tournée des boîtes du Corso Como avant d’exposer une partie de son talent (12-5-2) aux spectateurs du Mediolanum Forum. Linas Kleiza, plus sage, se contente d’une soirée verveine (13 punti), tandis que Samardo Samuels, qui ne manque jamais une représentation à la Scala, est frais et dispo pour claquer 17 points et 7 rebonds à des Vénitiens limités offensivement. L’ancien Siennois Jeff Viggiano finit même top scorer (14-7-2) du club de la lagune, c’est vous dire…

Sassari  87-78  Brindisi
David Logan a profité de la visite des électriciens de Brindisi pour soigner sa feuille de stats (27-5-5 et 33 d’éval) tandis que Jerome Dyson «aspirait» ses adversaires avec l’efficacité qui a fait sa réputation (18 punti, 6 assist, 3 steals). Les petits malins Delroy James (17 LeBron, 10 Camby) et Marcus Denmon (20 KD) ont bien essayé de pirater les comptes de la banque sarde mais Jeff Brooks faisait bonne garde (11-9-2). Si bien que la polyvalence d’Henry Sek (6-4-4 + 3 steals) s’est heurtée à un mur.

Toutes les stats ici

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.