Lega saison 2014-2015, épisode 6

On vous dit tout sur la dernière journée de Lega !

Trento  86-72  Pistoia
Tony Mitchell cannibalise les tirs (22 shoots pris avec 1/8 de loin) mais, même maladroit, le garçon contribue à l’effort de guerre, apportant 19 points aux montagnards de Trento, auxquels il faut ajouter le chantier de Josh Owens dans la raquette (18 points-12 rebonds). Gilbert Brown (8 points) et C.J. Williams (-5 d’éval) dans les choux, Landon Milbourne (18 points, 9 rebonds) sort le grand jeu pour remettre Pistoia en selle, Ariel Filloy le suit dans la bataille (14 punti) mais les soldats toscans s’écroulent les uns après les autres et doivent s’avouer vaincus.

Avellino  88-94  Reggio Emilia
Les Emiliani sont en train de monter en puissance. Malgré un Drake Diener toujours convalescent, ses coéquipiers ont conquis une victoire de prestige sur le parquet de la Pala Del Mauro. Si O.D. Anosike (16 points-14 rebonds) et Adrian Banks (26 d’éval) ont fait la pluie et le beau temps pour les locaux, les brigands de grand chemin Achille Polonara et Ksistof Lavrinovic leur ont fait la nique, compilant 42 points à eux d’eux. Jamais avare de ses efforts, Polonara ajoute 12 rimbalzi pour une éval de 38. A côté d’un tel phénomène, la moisson d’Andrea Cinciarini (14-10-5) passerait presque inaperçue.

Cremona  87-72  Brindisi
Victoire autoritaire des Cremonesi qui avec Luca Vitali (14-8-6 + 4 steals) tiennent leur maître à jouer. Le maestro a été parfaitement accompagné par Luca Campani (15 points) et James Bell (16 punti), alors que l’autre côté du terrain Marcus Denmon s’était déguisé en Gargantua (30 points). Une prestation très réussie mais l’éclat du Kid de Kansas City n’a pas suffi à masquer l’anémie de ses petits copains (-3 d’éval pour Henry Sek et 3 pour Elston Turner).

Bologna  79-83  Venezia
Qui Charlie Recalcati appelle-t-il quand Venise est sur le point d’être submergée par les flots ? Julyan Stone bien sûr ! Le natif d’Alexandria a inscrit quelques points qui valent de l’or dans le money time, pour porter son total à 19 punti (+ 11 rimbalzi) pour une évaluation de 34. Côté bolognais, Allan Ray avait retrouvé ses jambes de rookie (21 points) et Okaro White repoussait les lois de la gravité (16-6-2 + 3 steals et 3 « not tonight »), hélas pour eux la faillite collective de la Virtus à 2 points (36%) fut la goutte de trop.

Capo d’Orlando  68-64  Caserta
Les Siciliens ont été cherché leur second succès de la saison au forceps.  Si Sam Young (20 points, 9 rebonds et 9 pertes de balle) et Carleton Scott (14 points, 4 rebonds, 5 steals) ont poussé l’armada insulaire dans ses derniers retranchements, les consiglieri Dominique Archie (12 points, 7 rebonds) et Austin Freeman (27 rigatoni) ont répondu constamment présents pour faire éclater leur scienza de la percussion.

Roma  87-78  Varese
Le Yakhoubanosaure, toujours frais comme un gardon, s’est fendu de 24 points, répondant présent à chaque fois que les giallorossi Maxime De Zeeuw et Rok Stipcevic faisaient mouche (18 buckets chacun). Et Ed Daniel (12 points, 6 rebonds) avait beau apporter un supporting cast de qualité au Yak, les Varesans se faisaient dominer de la tête et des épaules au rebond (29 à 40), une défaillance fatale aux hommes de Gianmarco Pozzecco.

Milano  83-64  Cantù
Pour la venue du voisin canturino, Joe Ragland (17 punti, 7 passes) et Linas Kleiza (18 points, 7 rebonds) ont rivalisé d’adresse pour contenir les remuants Darius Johnson-Odom (17 points) et Eric Williams (9 punti-14 rimbalzi). Dans ces conditions, le fan absolu de pizza 4 fromages qu’est Ale « Nandino » Gentile s’est contenté de quelques bouchées bien moelleuses (13-4-3). A Cantù, nul doute que l’arrivée de Giorgi Shermadini apportera un peu d’air frais à un collectif branlant.

Sassari  92-64  Pesaro
Vainqueurs surprise de leur premier match de la saison la semaine dernière, les Pesaresi sont retombés dans leurs travers malgré le tranchant de LaQuinton Ross (22 points, 8 rebonds) et Juvonte Reddic (14 Kobe, 8 Ben Wallace). C’était trop peu face à des banquiers sardes propulsés par la fougue d’un Rakim Sanders portant haut les couleurs de Pawtucket, Rhode Island (27-5-3), et de conseillers clientèle toujours aussi dévoués : Miroslav Todic, Brian Saccheti, Shane Lawal, Edgar Sosa et David Logan tournant à 10 et plus d’éval.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.