Lega saison 2014-2015 épisode 7

Retrouvez tous les résultats de la septième journée de Lega.

Caserta  95-107  Cantù
James Feldeine (25 points, 8 rebonds) et le frangin Gentile (20 punti pour Stefano) avaient gardé les macarons pour le dessert, et ont profité de la prolongation pour gaver les vaillants Casertans de pâtisseries à la myrtille, à la pistache et au citron. D’ordinaire timoré, Dejan « I’m Kaloyan’s brother » Ivanov s’est jeté sur le buffet (19 punti-11 rimbalzi) avec son acolyte Claudio Tommasini (18 punti) sans en laisser une miette. Manque de bol, au sortir de ce festin empoisonné il n’y avait plus un Casertan suffisamment alerte pour la mettre au fond.

Reggio Emilia  87-83  Roma
Les Romains ont mené la vie dure aux protégés de Massimiliano Menetti, le toujours impeccable Maxime De Zeeuw prenant systématiquement le dessus sur la défense émilienne. Mais Drake Diener était de retour et l’enfant de Fond du Lac n’a pas attendu pour faire étalage de toute sa classe (13-4-3 en 21 mn). Ses cumpari Achille Polonara (21 d’éval) et Andrea Cinciarini (10-5-7) ont livré une prestation très propre qui permet au club de la pasta de prendre la tête de la classifica.

Venezia  66-63  Pistoia
Jeff Viggiano a laissé C.J. Williams (16 buckets) faire son show pendant un quart temps, puis « Vigg » a mis les points sur les i (14 points), combinant à merveille avec son ami lituanien Deividas Dulkys (15 points). Le coach toscan, Paolo Moretti, a eu beau changer les systèmes de jeu pour contrecarrer la grinta vénitienne, Linton Johnson et Gilbert Brown demeuraient désespérants et Daniele « Sono il fratello di Andrea » Cinciarini (15 points) était trop seul pour renverser le vaporetto.

Trento  116-114  Cremona
Showtime dans les Dolomites où les plus fines gâchettes de la Botte italienne s’étaient donné rendez-vous ce week-end. A ma gauche, un trio constitué d’un Tony Mitchell toujours prompt à dégainer lorsqu’il y a foule (26 points, 7 rebonds), d’un Davide Pascolo aérodynamique (26 points-12 rebonds) et de l’enfant prodige de Kennesaw (Géorgie), j’ai nommé Josh Owens (23 points-11 rebonds). A ma droite, le filiforme Kenny Hayes (34 grenades offensives), le chéri des veline Luca « Vito » Vitali (17 Kobe, 8 Rodman, 8 Stockton), enfin Marco « Don’t call me Marcus Camby » Cusin (6 punti, 13 rimbalzi, 5 stoppate). Et le vainqueur est… le trio de Trento !

Pesaro  62-60  Capo d’Orlando
La vidéo de cette partie trouvera aisément sa place dans la collection des matches pas folichons. Si Dominique Archie (12 punti, 7 rimbalzi) et Matteo « bientôt 39 piges » Soragna (13 points, 6 rebonds) ont donné quelques espoirs aux tifosi siciliens, le talentueux duo envoyé par l’oncle Sam : LaQuinton Ross (21 points, 8 rebonds)-Anthony Myles (18 buckets) est finalement parvenu à arracher la victoire, de quoi soulager le coach pesarese Sandro Dell’Agnello qui doit se farcir la bouillie de basket proposée par ses poulains tous les week-ends. De quoi péter un câble !

Brindisi  75-64  Bologna
Allan Ray (21 points) a beau tout tenter pour nous faire croire qu’il est toujours aussi percutant que lors de ses années universitaires à Villanova, Bologne enquille une nouvelle défaite face à une équipe de haut de tableau. Certes les électriciens de Brindisi ont un bel écrin avec des rotations aussi flashy que Delroy James (18 d’éval), Elston Turner (16 punti) et Marcus Denmon (16 buckets) mais les Brindisini étaient prenables. Encore aurait-il fallu que les Bolognais soient plus que deux sur le terrain (outre Allan Ray, seul Okaro White avec ses 17 points et 8 rebonds est à sauver). Ventre mou quand tu nous tiens.

Varese  97-105  Milano
Chers parents,
Je m’acclimate bien au climat lombard. Au début ce n’était pas évident avec le décalage horaire, mais là ça va de mieux en mieux. Mes coéquipiers sont sympas, surtout Daniel Hackett qui me fait plein d’assists en Euroleague mais qui ne peut pas encore jouer en championnat pour une sombre histoire avec sa sélection nationale à laquelle je n’ai rien compris. Je me cultive (visite de la tour Pirelli), j’ai découvert qu’il y avait toutes sortes de pates avec des formes différentes, le soir je socialise avec les beautés locales au Loolapaloosa, Café Biffi, Baboon Bar et autres Club Hollywood. A part ça j’ai mis 37 points (+ 7 rebonds, 3 dimes & 3 « not tonight ») ce week-end chez nos voisins de Varese. Vous auriez vu l’effervescence autour de moi… En face il y avait un certain Yakhouba Diawara (22 points) et un compatriote, Dawan Robinson (25 d’éval), qui ont tout fait pour m’intimider, mais je ne me suis pas laissé démonter.
Je vous embrasse bien fort.
Votre fils, MarShon Brooks

Sassari  81-75  Avellino
David Logan (20 points) et Rakim Sanders (19 d’éval) n’ont pas compté leurs efforts pour mater des Avellinisi largement dominateurs au rebond (39 à 30) grâce à l’incontournable O.D. Anosike, auteur de son double-double réglementaire (13 points, 13 rebonds). Mais avec des Adam Hanga et Adrian Banks (4 points chacun) en très petite forme, la mission était presque impossible pour les visiteurs. Et Justin Harper a eu beau sortir le grand jeu (23-7-3), les hommes de Francesco Vitucci repartent sans un sou de leur visite chez les banquiers sardes.

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.