Lega saison 2014-2015 épisode 8

Retrouvez les résultats de la huitième journée de Lega.

Cantù  63-73  Brindisi
Cedric Simmons (14 points, 11 rebonds, 3 stops) et Delroy James (23 Kobe-13 Rodman) ont enchaîné les figures de style pour rapporter une victoire de leur déplacement en terre lombarde. Elston Turner (15 points, 7 rebonds) au diapason de ses coéquipiers yankees, les Canturini n’ont pu que constater les dégâts malgré la dévotion de Darius Johnson-Odom (11 punti) et l’impact de Giorgi « Sherma » Shermadini (13 points, 7 rebonds). Confirmation que Cantù sans Pietro Aradori et Joe Ragland c’est pas l’Amérique !

Pistoia  94-84  Roma
Pistoia a profité de la venue de la Virtus Roma pour relancer leur championnat,  parti sur un tempo mollasson. Landon Milbourne et C.J. Williams, qui compilent 55 d’éval, ont profité de la défense gruyère qui est la marque de fabrique de Luca Dalmonte, le coach romain, pour faire chauffer leurs boxscores personnelles sans oublier d’en laisser un peu pour les copains : 17 points pour Andrea Cinciarini, 15 buckets pour Gilbert Brown, 8-2-7 au compteur de Langston Hall et 4-10-4 pour Linton Johnson. Offensivement affûtés, les Giallorossi Bobby Jones et Melvin Ejim (17 punti chacun) ont crânement défendu leur chance mais quand votre adversaire shoote à 70% sur l’ensemble du match, difficile d’y échapper.

Cremona  64-53  Varese
Pourtant bien partis, les Varesans se sont fait cueillir par un Kenny Hayes chirurgical à mi-distance (24 points à 7/8 dans la raquette et 7/7 de la lunette mais 1/7 from Downtown) et une paire Luca Vitali (10-9-6)-Marco Cusin (10 points-14 rebonds) al dente. Même en petite forme (9-9-5 + 5 turnovers), Yakoubha Diawara reste le meilleur varesan sur le terrain. Pas de quoi rassurer son coach, Gianmarco Pozzecco, qui avec 2 victoires pour 6 défaites après 8 journées, peut mesurer l’ampleur de la tâche qu’il lui reste à accomplir.

Bologna  78-66  Reggio Emilia
Décevants depuis le début de la saison, les Bolognais ont profité de la venue d’Emiliani en pleine confiance pour sortir le match parfait avec 44 rebonds gobés contre 26 pour leurs adversaires. Augustus Gilchrist timoré en attaque (4-7-2), la Virtus s’est reposée sur ses arrières new-yorkais Jeremy Hazell (14 punti) et Allay Ray (23-5-3) pour transpercer la défense émilienne. Okaro White (23 points, 7 rebonds) s’est alors joint au ballet, ne laissant aucune chance à Drake Diener (11 points) et Donell Taylor (21 d’éval). Victoire-frisson à la bolognaise !

Milano  96-61  Pesaro
Avec  14 points d’avance à la mi-temps la messe était quasiment dite. Mais quand LaQuinton Ross (16 points) et Juvonte Reddic (8 points, 9 rebonds) sont dans un bon jour, sait-on jamais… C’est ce que s’est probablement dit la brochette composée de Joe Ragland , Nicolo Melli, Linas Kleiza et Samardo Samuels, dont les 54 points ont permis à Milan de prendre le large. En passe de devenir la nouvelle coqueluche de tonton Giorgio Armani, MarShon Brooks se fend de 18 points et de quelques gestes de classe qui ne sont pas sans rappeler un certain Keith Langford.

Avellino  84-72  Trento
12 points et 19 rebonds pour O.D. Anosike qui enquille les double-double à un rythme effréné. L’ailier star de Trento, Tony Mitchell, a bien essayé de lui rentrer dans le lard (20 points) mais, si l’on excepte David Pascolo (11 points, 9 rebonds), les montagnards des Dolomites ne faisaient pas le poids. Du côté avellinese, outre le barnum d’O.D., on retiendra la vitalité d’Adam Hanga (16 points), et l’application de la paire Adrian Banks-Sundiata Gaines (13 et 11 points).

Venezia  88-76  Caserta
Et une victoire de plus pour Venise qui marche sur l’eau depuis le début de la saison. Tant et si bien que les Vénitiens se retrouvent aujourd’hui leaders de la Lega (7 victoires-1 défaite). Face à des Casertans dépendants des coups d’éclat de Dejan Ivanov (19 d’éval) et Sam Young (18-7-3), le cinq de Charlie Recalcati a pu compter sur une animation offensive reposant sur les larges épaules du Croate Hrvoje Peric (24 points-9 rebonds) avec l’apport de Julyan Stone (18 points), Tomas Ress (14 points) et le fournisseur officiel de caviars Phil Goss (11 points, 5 assists). Chouette !

Capo d’Orlando  72-71  Sassari
Les Sassaresi semblaient bien partis pour s’attribuer le gain du match et rejoindre Venise en tête de la classifica mais Jerome Dyson jusque là plutôt en forme (14 points) enchaînait les cafouillages dans le dernier quart, laissant au seul Jeff Brooks (11 points, 15 rebonds) le soin de conclure l’affaire. Dario Hunt, le géant de Colorado Springs, en a profité pour contrecarrer les plans sardes, produisant 18 points, 18 rebonds et 6 « not tonight », tandis que ses compères Henry « l’homme au regard » Sek et Bradford Burgess ajoutaient 34 points. Les Siciliens ont du cœur !

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.