Lega saison 2014-2015, journée 4

Retrouvez tous les résultats de la quatrième journée de Lega.

Reggio Emilia  91-73  Pesaro
Le show de LaQuinton Ross (27 punti, 7 rimbalzi, 7 TO) et le réveil de Kendall Williams (15-5-3) n’ont pas fait illusion. Les Emiliani évoluent dans une autre dimension que les malheureux Pesaresi et ont tenu à le faire savoir par l’intermédiaire de leur trio italien Achille Polonara-Riccardo Cervi-Andrea Cinciarini, 72 d’évaluation à eux trois ! Toujours aussi fringuant l’impassible Rimantas K. (37 ans) y est allé de ses 18 rigatoni tandis que le journey man Donell Taylor régalait les tifosi (15-4-3).

Brindisi  82-74  Trento
Les bombers des Dolomites, Tony Mitchell (22-4-2) et Josh Owens (19 punti, 9 rimbalzi), ont allumé la mèche mais Josh avait beau courir dans tous les sens, n’est pas Jesse (Owens) qui veut. L’ailier, comme ses coéquipiers, n’a ainsi pu échapper aux coups de jus administrés par les électriciens brindisini avec Delroy James (10-8-6) et Marcus Denmon (18 punti) en redoutables chefs d’équipe.

# Rubrique « Vieux briscards » : 1 point, 1 assist, 1 steal, 1 TO en 10 minutes pour Massimo Bulleri. Que c’est laid !

# Rubrique « Sek » : 5-2-1 en 21 minutes pour ce brave Henry qu’on a connu plus inspiré

# Rubrique « Les croqueurs fous » : 12-5-3 en 26 minutes pour un Elston Turner étonnamment sobre (5/11 au shoot), dont le joujou faisait pâle figure à côté du pistolet-mitraillette de Tony « Swainsboro Kid » Mitchell (20 shoots pris).

Caserta  59-63  Pistoia
Comme d’hab’ Sam Young (26 points à 11/17) dégaine son colt pour sauver la veuve et l’orphelin mais le bandit de grand chemin, Linton Johnson (9 Kobe, 9 Rodman, 3 Biyombo), fait main basse sur la diligence et, à l’aide de son compère Ariel Filloy (14-4-2), fait régner la terreur dans la charmante bourgade de Caserta.

# Rubrique « Vieux briscards » : 2 points, 3 rebonds, 1 assist, 1 steal, 1 TO en 24 minutes pour Marco Mordente. Comme le dit le proverbe « La vecchiaia è carogna.»

Cremona  76-78  Capo d’Orlando
Habitués à se faire duper facilement depuis le début de la saison, les Siciliens ont inversé la tendance grâce à l’abattage des hyper tankés Dominique Archie (21 rigatoni, 6 Fucka) et Austin Freeman (25-3-3). Cremona a présenté un ensemble homogène (six joueurs à 10 points ou plus) mais sa maladresse à 3 points (28%) a fait les affaires de Dario Hunt (12-7-2) et des Siciliani.

# Rubrique « Vieux briscards » : 0 point, 1 rebonds, 3 assist, 4 steals, 2 TO en 25 minutes pour Gianluca Basile. « No country for old men. »

Cantù  89-67 Bologna
Vous vous souvenez des paroles de la chanson Marcia Baila des Rita Mitsouko : « Cantù souris et Cantù ris… » Rien de tel qu’une large victoire à domicile pour pousser la chansonnette, pas vrai Mister Sacripanti ? Le coach lombard a dû être ravi par les prestations d’Abass Awudu (18 farfalle) et Cheikh M’bodj (15 farfalle), inarrêtables dans la raquette bolognaise. A l’inverse, les vertueux Okaro White (10-5-3) et Jeremy Hazell (15 Aradori) semblent partis pour une nouvelle saison dans le ventre mou de la classifica avec Bologne.

Venezia  98-95  Varese
Utilisé pendant l’intégralité du match par Coach Pozzecco, Yakhouba Diawara a livré une prestation « raisonnable » (14-7-4) par rapport à ses cartons précédents, laissant ses partenaires Andy Rautins (21-4-3) et Stanley Okoye (14 points, 9 rebonds) jouer les premiers rôles. La nouvelle démonstration offensive de la bande à Gianmarco (Pozzecco) a toutefois été insuffisante pour venir à bout de Vénitiens guidés de mains de maîtres par les roublards Phil Goss (21-3-7) et Jeff Viggiano (27 buckets, 8 Marconato, 5 Stockton).

Roma  75-84 Sassari
Les fous volants Jerome Dyson (21 points) et Jeff Brooks (10 points-11 rebonds) étaient visiblement entrés sur le parquet avec l’intention de faire des misères à la défense romaine, et si la paire giallorossa Kyle Gibson (22-6-3)-Rok Stipcevic (10-9-6) a résisté en faisant étalage de toute sa classe, cela n’a pas suffi pour contenir l’armada sarde complétée par Rakim Sanders (12-4-3) et David Logan (17 buckets).

Avellino  73-69  Milano
Malgré les prestations convaincantes [une fois n’est pas coutume] de Joe Ragland (12-4-2) et MarShon Brooks (16 points, 6 rebonds), Milan est reparti défait d’Avellino. Il faut dire qu’O.D. Anosike (13 points, 9 rebonds), Justin Harper (12-9-3) et Sundiata Gaines (16 punti) avaient complètement désossé la carcasse de l’oncle Giorgio en première mi-temps (47-26 !) et si Alessandro Gentile a pris ses responsabilités au retour des vestiaires ( 21 points), le réveil milanais est intervenu un poil trop tard pour espérer meilleure fortune.

Les stats

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.