Lega saison 2014/2015 épisode 11

Retrouvez tous les résultats de la onzième journée de Lega.

Bologna  70-83  Cremona
Kenny Hayes (20-5-4) et Luca Vitali (16-7-7) ont déployé leur basket soyeux sur le parquet de l’Unipol Arena sans que Bologne ne semble à aucun moment en mesure de rivaliser avec cette maestria. Allan « le marcassin de la Nationale 7 » Ray a fait feu de tout bois, évitant aux blancs et noirs de prendre une correction, mais ses partenaires de la jeune garde italienne (Gino Cuccarolo, Matteo Imbro, Simone Fontecchio, Valerio Mazzola…) et de l’escadron US (Okaro White, Jeremy Hazell, Augustus Gilchrist & Abdul Gaddy) étaient trop indigents pour lui prêter main forte.

Cantù  73-77  Venezia
L
a situation commence à devenir problématique pour Coach Sacripanti dont les hommes ont une nouvelle fois été battus, à domicile qui plus est. Si Darius Odom-Johnson a fait du sacré bon travail à la mène (23-4-5) et DeQuan Jones (17 points) + Eric Williams (11 points) rempli leur part du contrat, les Vénitiens ont profité de la parfaite entente de leur duo Phil Goss (20-3-7)-Hrovje Peric (19 points, 9 rebonds) pour s’octroyer le gain du match grâce à un dernier quart-temps orgiaque (remporté 19-10).

Caserta  78-82  Varese
Comme chaque week-end Sam Young (27-5-3) a percuté de plein fouet les lignes adverses, ne mégotant ni sur les tirs du poste ni sur les shoots extérieurs, et interceptant même les passes hasardeuses (4 steals) des Varesans. Tant et si bien que Caserta se dirigeait vers sa première victoire de la saison mais le « Bulgare » Willie Deane ne l’entendait pas ainsi et nous a sorti une merveille de match avec 25 points et 7 rebonds.

Pistoia  61-68  Avellino
Avellino va de mieux en mieux et la victoire cueillie sur le terrain des Pistoiesi a de quoi convaincre les plus sceptiques. Adrian Banks (17 points) toujours aussi fiable, Justin Harper est venu apporter son petit grain de sel (10 points), laissant à O.D. Anosike le soin de nous présenter son imitation très réussie de  Marcus Camby et Ben Wallace (4 points, 14 rebonds). Et Pistoia dans tout ça ? Eh bien le club toscan ressemble de plus en plus à une franchise NBDL, ses joueurs américains (Gilbert Brown, C.J. Williams, Landon Milbourne, Langston Hall & Linton Johnson) cumulant 65 d’éval sur les 67 totaux.

Brindisi  78-73  Capo d’Orlando
Malgré leur retard à l’allumage (16-26 dans le premier quart), les Pouilleux de Brindisi ont refait surface dans les second et troisième quart-temps grâce à un James Mays aussi précieux que gourmand (22 points, 8 rebonds) et à l’indispensable Delroy « The King » James (11 points, 13 rebonds, 4 steals). Du coup, malgré les coups d’éclat de Dominique Archie (27 points, 10 rebonds) et Matteo « Still There » Soragna (18 d’éval), les marins siciliens ont vu leur navire prendre l’eau.

Pesaro  57-76  Trento
Quel peps ces montagnards ! Après avoir scalpé Sassari la semaine dernière, Davide Pascolo (19 points, 8 rebonds, 3 « not tonight » !) et ses cumpari se sont repus de la carcasse de Pesaresi nullissimes (36 d’éval collective) malgré l’abattage du pompier de service LaQuinton Ross (19 points, 13 rebond) qui a évité que l’incendie ne prenne des proportions encore plus dramatiques. Soyons chauvins, soyons transalpins, spéciale dédicace aux deux « marmots » (23 printemps chacun) de Trento, Filippo Baldi Rossi (14 points) et Marco Spanghero (15 d’éval) !

Roma  68-79  Milano
Bon, ça y est c’est officiel, cette Roma ne vaut pas tripette. Puissante avec les faibles et faible avec les puissants, elle s’est laissée manipuler par le duo de mobylettes made in America, Joe Ragland (9-4-7)-MarShon Brooks (17-6-3) sans offrir d’autre résistance que les techniques secrètes de Kyle Gibson (19 points) et Rok « que dis-je, c’est une péninsule » Stipcevic (16 punti). Linas Kleiza, peu à son avantage depuis son arrivée à Milan, en a même profité pour se refaire une petite beauté (16 points).

Sassari  87-74  Reggio Emilia
Victoire haut de gamme de banquiers sardes transcendés par leur directeur général, Jerome Dyson (25-10-9 !) et qui ont pu compter sur les placements risqués mais fructueux de Shane Lawal (18 points) et David Logan (19 points). Pour son retour en Sardaigne, Drake Diener n’a pas vraiment brillé (11 points) et a dû laisser le commandement des opérations à l’étonnant Donell « Twin » Taylor (21 d’éval).

Tags :
Comments

Commentaires

Comments are closed.